Archives mensuelles : janvier 2010

Keep warm!

Hier soir il a encore neigé à Londres. Tout est blanc, c’est féerique, mais je pense que ça va fondre bientôt. Néanmoins, le jardin est très joli avec la neige! Je crois que c’est bien la première fois que j’ai vu notre jardin à Londres enneigé. En plus il y a un petit chat qui vient me rendre visite tous les jours, il est très câlin et n’a jamais très faim, donc il doit appartenir à un des voisins. Il était adorable sous la neige, il avait l’air tout confus!

Je suis donc bien installée dans notre maison à Londres, et j’enchaîne l’envoi de lettres de motivation et les entretiens. Je croise les doigts!

Avec le retour de la neige, les températures sont descendues en flèche, et il faut quand même avouer que le chauffage ici est assez approximatif. J’ai ouïe dire qu’il neigeait également en France! Afin de rester bien au chaud, voilà quelques idées je j’applique pour me réchauffer:

  • Porter de jolis cols en (fausse) fourrure au lieu d’une écharpe, c’est plus chaud, douillet et en plus c’est tout doux! A porter sur un manteau ou un pull en cachemire.

  • J’aime garder un joli plaid tout simple à côté de moi sur le canapé. Cependant, dans un registre un peu moins classique, j’aime beaucoup ce nouveau plaid que Jack Wills vient de sortir pour le printemps! Un imprimé écossais traditionnel mais funky, génial pour les pic-nics et les siestes à Hyde Park dès l’arrivée des beaux jours.

Tant qu’à faire, si je me fais un canapé très preppy, alors je veux bien un de ces coussins aussi:

  • Avant d’aller au lit, je prépare ma bouillotte en fausse fourrure, toute douce qui me fait penser à mon chat resté en France. Il y a une très jolie sélection de bouillottes ici, je crois que c’est sur ce site que le mien a été commandé.

Un très joli cadeau de Mummy! Et c’est vraiment très utile en ce moment!

  • J’ai troqué mes nuisettes et pyjamas en coton pour des bas de pyjama tout doux et qui tiennent très chauds. Je suis complétement fan des bas de pyjama Jack Wills et j’en ai acheté plusieurs pour cet hiver:

Ce sont ces fameux bas de pyjama que les étudiant(e)s portent à Durham pour sortir, pour aller en cours, pour traîner au Château…! D’ailleurs il en reste sur leur site, et ils sont très soldés!

  • Enfiler des grandes chaussettes toutes douces dès le saut du lit. On voit parfois des chaussettes en cachemire qui doivent être très chouettes aussi!

J’aime beaucoup ceux-là, j’aimerais me les offrir bientôt! Ils sont jolis, et j’ose dire que tous ces cœurs me font penser à la St Valentin! J’aimerais les ajouter ma petite collection de jolis chaussons. Peut être que bientôt j’aurais une paire pour chaque jour de la semaine!

  • Choisir un nouveau baume à lèvres très efficace pour protéger contre le froid. Le Carmex marche à merveille!

  • Le meilleur moyen de se réchauffer reste de se préparer une grand théière de thé très chaud, épicé de préférence. En ce moment je découvre de nouvelles infusions et thés Twinings en sachet qui sont très bons. Cette semaine je teste le thé vert à l’orange et aux fleurs de lotus. Il est très bon, très délicat et fleuri, et on ressent bien le goût de l’orange, c’est un vrai délice! Je préfère largement le thé en vrac Mariage Frères, mais ça reste une jolie découverte tout de même. Un sachet suffit pour une grande théière.

  • Pour un instant gourmand, il vous reste à vous préparer un chocolat chaud à l’ancienne, mais je suis également en train de regarder pour les chocolats chauds en poudre. Le Cadburys que l’on retrouve dans les supermarchés est trop sucré et assez fade, du coup je cherche autre chose. On m’a recommandé les chocolats chauds de Hotel Chocolat qui peuvent être soit natures, soit aromatisés.

On y trouve les chocolats en poudre, nature, au caramel, aux épices, à l’orange, au piment… Miam!

Il y a longtemps on m’a également conseillé le chocolat à boire de Charbonnel et Walker. Ayant déjà été séduite par les truffes roses de Charbonnel et Walker (les Marc de Champagne sont délicieux, une vraie tuerie!) je leur fais confiance!

  • En cas de doute, commencer à rêver à ses prochaines vacances au soleil!

Bon dimanche!

Les mini-mendiants de Madeleine Miranda

Plus un « truc » qu’une vraie recette, je prends néanmoins beaucoup de plaisir à préparer des mendiants, surtout en hiver où il y a beaucoup de fruits secs et de noix à notre disposition.

J’aime faire des mini-mendiants, un peu plus petits que ce que l’on peut trouver dans le commerce, car le chocolat est alors plus fondant, et on n’en fait qu’une bouchée! Je trouve le rendu un peu plus joli aussi, esthétiquement parlant.

A préparer pour servir avec le thé ou le café en guise de dessert, ces petits chocolats sauront surprendre vos invités avec leur présentation originale et délicate!

J’ai fait ces mendiants en France, lors de vacances de Noël.

Ingrédients:

  • Du très bon chocolat noir, j’aime prendre du chocolat à 70% de cacao si je peux
  • Des fruits secs: des raisins secs blonds et noirs ; de belles tranches de mangue séchée à couper en petites lamelles; des tranches d’ananas, de papaye, d’abricots…
  • Des noix, noisettes ou amandes. Je pense que des pistaches pourront donner un rendu très chouette aussi!
  • Cannelle
  1. Prendre une feuille de papier sulfurisé et découper un grand rectangle
  2. Faire fondre votre chocolat à feux très doux ou au bain-marie. Pour des mendiants épicés, n’oubliez pas une pincée de cannelle!
  3. Prendre une petite cuillerée de chocolat noir et établir des disques sur votre papier sulfurisé
  4. Décorer le chocolat aussitôt de fruits secs et de noix. Presser légèrement les fruits et noix pour s’assurer de l’adhésion au chocolat. Attention à travailler d’une façon assez rapide, car le chocolat se solidifie en quelques minutes. J’aime préparer les mendiants par lot de dix!
  5. Mettre et conserver les mendiants au frigo en attendant de servir.

A servir dans une jolie petite coupelle au moment de prendre le thé!

Mademoiselle M. et Facebook

Depuis quelques temps, j’ai beaucoup de demandes de la part de personnes qui veulent m’ajouter à leur réseau d’amis sur Facebook. Le souci c’est que ces demandes viennent parfois de parfaites inconnues, ou alors de bloggeuses dont forcément le nom ne me dit pas tout de suite quelque chose.

A chaque fois j’hésite d’ajouter des personnes que je ne connais pas « en vrai » à mon réseau d’amis, car je n’ai qu’un seul compte Facebook, et c’est là où j’échange des photos, idées et discussions avec mes amis proches. J’essaye toujours de ne pas ajouter systématiquement des personnes que je ne connais que très peu à mon cercle d’amis! Puisque je me retrouve désormais loin de mes amis de Durham, et de mes amis français, c’est sur ce site que je peux échanger d’une façon quotidienne avec eux.

Bien sur il y a eu des exceptions, et les premières fois que des bloggeuses que je n’ai jamais rencontrés ont souhaité m’ajouter à leurs contacts je n’ai pas refusé; peut être parce que j’étais touchée par le fait qu’elles ont pris le temps de me chercher!

Néanmoins, je pense que pour le moment j’aimerais essayer de garder ma vie de bloggeuse séparée de ma vie plus personnelle. Je suis aussi un tout petit peu perturbée par toutes ces personnes qui prennent le temps de me chercher sur Facebook ou autre!

Vous savez que je n’écris pas d’une façon anonyme, mais je suis quand même étonnée de voir que des lectrices, qui n’ont jamais initié de contact avec moi auparavant, cherchent mon profil, puis décident de m’écrire sur Facebook plutôt que de laisser des commentaires ici ou de m’envoyer un mail sur l’adresse qui est prévu pour.

J’espère que vous comprenez ma décision de ne pas répondre à toutes vos demandes d’amitié, et je vous rappelle que si vous avez des questions à me poser, quelque chose à me conseiller ou autre, j’ai une adresse e-mail que vous pouvez trouver dans la rubrique « Contact ».

Pour ce qui est des photos de ma graduation, je suis en train de faire une petite sélection et dès que je peux, j’écrirais un article où vous allez pouvoir me voir avec Bill Bryson! Cet article sera sûrement protégé par mot de passe, car vous savez que je commence à avoir pas mal de personnes qui lisient mon blog tous les jours, et je n’ai pas forcément envie de me dévoiler à tout le monde!

Merci pour votre compréhension!

The girl with the black pearls

Ce qui devait arriver arriva. Depuis que je passe mes journées avec des perles noires aux oreilles, j’ai vraiment très très envie d’agrandir ma collection de perles de Tahiti.

Dior Hiver 2009/2010- Je suis complétement amoureuse de cette tenue, du chapeau extravagant, du collier gigantesque, de la taille de guêpe du mannequin, des chaussures, de la jupe froufroutante… Une photographie spectaculaire que je garde précieusement!

Je parlais hier de mon amour pour les perles, ce sont des bijoux très importants à mes yeux. Je pense qu’un collier de perles ou des boucles d’oreilles toutes simples permettent incontestablement de donner une petite touche d’élégance supplémentaire à n’importe quelle tenue.

Dior – J’aime le fait que l’on devine les jolies perles blanches; je suis également sous le charme du petit chapeau élégant, du maquillage des yeux particulièrement réussi… Et du vernis que je veux bien emprunter!

Je porte des perles blanches depuis le lycée, dont un collier de perles blanches qui revêtent des tons jaunâtres lorsqu’on les regarde bien. C’est un bijou vraiment très précieux, ayant appartenu à ma grand-mère adorée. Même la fermeture sur le collier est délicate et très ancienne.

Aujourd’hui, c’est le collier que je porte le plus souvent, presque tous les jours. J’avais déjà parlé de ce joli collier ici, le voilà:

Je rêve vraiment de porter un collier identique, exactement de la même longueur, et ayant la même taille de perles, mais avec des perles noires bien sûr. Pas de perles trop grosses, mais pas de collier où il n’y aura qu’une seule perle de Tahiti non plus. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis peu, je ne suis pas du tout attirée vers les colliers où il n’y a qu’une seule perle, je ne me vois pas les porter. J’ai presque l’impression que ce ne sont pas de vrais colliers, que quelque chose a été oublié, et je n’ai pas envie de faire les choses à moitié.

Il me faut donc avant tout quelque chose de spectaculaire tout en restant intemporel et très sophistiqué.

Dior – Bon, voilà un bijou beaucoup trop gros, mais de suis complétement fin des dessous rétros, des longs gants et du maquillage particulièrement réussi. J’aime le teint de porcelaine, les yeux mis en valeur par un eye-liner drôlement bien appliqué et une bouche rouge parfaitement redessinée.

Du coup, je commence à regarder les perles de Tahiti de plus près, et je me suis surprise à regarder quelques boutiques en ligne et à faire des petites recherches…

Et voilà donc que j’arrive à ma conclusion! Alors, je prendrais bien ce collier:

Collier trouvé sur gemperles.com 3950€

…Et quitte à faire des recherches sur les perles noires, je suis aussi tombée directement sous le charme de cette magnifique bague, que je vois déjà à mes doigts:

Bague Schmittgall – je n’ai pas réussi à trouver le prix de la bague sur le net. Mais qu’est ce qu’elle est belle! Non mais vraiment, cette bague est faite pour moi! Si, si!  Rhhaa!

Si vous connaissez des adresses de sites ou de boutiques en ligne qui vendent de belles perles de Tahiti, n’hésitez pas à me le faire savoir! Existe t-il des créateurs connus pour travailler avec les perles? J’ai envie de rêver encore un peu, et vu le prix, je pense qu’il va falloir que je rêve pendant encore longtemps!

Dior 2010 – Cruise Collection

Je suis tombée tout à fait par hasard sur ces images de la collection 2010 de Christian Dior, mais j’ai tout de suite été séduite par ces tenues très glamour!

N’ayant que peu d’intérêt pour les défilés et la mode en générale, je dois avoir beaucoup de retard, mais je voulais néanmoins souligner quelques détails que j’adore dans ces tenues.

J’aime:

  • L’élégance des silhouettes et les coupes inspirées des années 1950.
  • Les touches de léopard que l’on retrouve dans les tenues.
  • Les coupes sages associées à des talons très hauts. J’aime tout particulièrement les peep-toe de la troisième photo, et je me vois tout à fait les porter!
  • Les accessoires soignées: Des sacs à main très classiques, des gants, des broches, quelques fourrures élégantes et des bijoux bien choisis. Je suis particulièrement admirative devant les perles pour lesquelles j’ai une préférence personnelle. Je trouve qu’un collier de perles complète parfaitement une tenue élégante!

J’aime moins

  • Les coiffures et le maquillage. Je trouve les coiffures trop originales, et le maquillage trop présent. Je ne trouve pas que ces coiffures se marient particulièrement bien avec l’élégance des tenues!

Je garde:

  • L’idée de rendre une tenue élégante moins sage grâce aux jolies chaussures à talons très hauts.
  • Les touches de léopard à insérer dans sa garde robe grâce à un sac à main intemporel et un col en (fausse) fourrure.
  • Mes perles et mes broches anciennes, pour continuer à accessoiriser mes tenues en m’inspirant du passé.

Et vous?

Illusion is the first of all pleasures

Petits plaisirs du week-end:

  • Visiter The National Gallery avec un ami et s’attarder devant mes œuvres préférées de Claude le Lorrain et Canaletto.

A Ragatta on the Grand Canal, 1740, Canaletto

Un détail particulièrement fascinant du tableau. Le site du National Gallery permet de zoomer sur les œuvres; c’est un outil dont je ne m’en lasse pas!

  • Papoter dans un pub typiquement anglais à Leicester Square

The Bear & Staff – Un pub typiquement anglais situé à proximité de Charing Cross et du National Gallery. C’était vraiment un endroit très mignon, et facile à trouver si un jour vous êtes dans le coin!

  • Simplement être à Londres, à Trafalgar Square, observer l’architecture impressionnante et me dire que j’ai de la chance d’habiter dans une capitale aussi merveilleuse… En dépit du ciel relativement gris!

Trafalgar Square

  • Recevoir un très joli cadeau inattendu de ma grand-mère pour célébrer ma graduation: Des boucles d’oreilles Swarovski avec le collier assorti… Deux bijoux qui étaient sur ma wish-list depuis très longtemps!

Boucles d’oreilles ‘Fidelity’

Collier ‘Fidelity’

Les boucles d’oreilles sont vraiment très élégantes portées avec un petit chignon qui dégage le visage afin de bien les mettre en valeur. J’aime beaucoup leur forme, qui est assez originale et élégante, mais très chic et discret en même temps. Les photos ne rendent pas justice au collier, qui brille de mille feux! Le collier est vraiment très élégant, je pense le mettre pour sortir, pour aller dîner ou prendre un cocktail avec des amis.

  • Passer un après-midi à bouquiner et à boire des tisanes Twinings au miel, à la camomille et à la vanille. Délicieux mais introuvable en France à ma connaissance!

J’espère que vous passez un très bon week-end! Aujourd’hui je suis toujours dans le Kent et je vais déjeuner avec ma grand-mère dans un hôtel chic pour le traditionnel Sunday Lunch.

Je vais porter mes nouvelles boucles d’oreilles Swarovski, avec le collier assorti, et une nouvelle jupe Tara Jarmon toute dorée, ayant la même coupe et à peu près la même matière que celle que je portais pour la graduation. C’est dommage que je ne trouve pas de photos sur internet pour vous montrer!

Je vous souhaite de passer un très bon dimanche!

Congregation!

Congregation était une journée inoubliable qui m’a rendu encore une fois vraiment heureuse d’avoir fait partie d’une fac aussi merveilleuse.

Après être sortie très tard jeudi soir avec mes amis du LLM, il a fallu que je me lève relativement tôt vendredi matin pour commencer tous les préparatifs pour la graduation. Dès 10 heures du matin il a fallu que je sois à ma fac, présentable et en tenue de graduation pour aller chercher les billets réservés aux parents. Chaque étudiant dispose de deux billets pour ses invités, pour ses parents. La graduation est vraiment une cérémonie familiale pour fêter ensemble la réussite des étudiants. Après avoir été chercher les billets,je passe au Château pour récupérer ma robe noire avec la capuche du LLM. La capuche était donc de couleur lavande, avec un ruban de satin blanc, vraiment très jolie! J’espère que j’aurais bientôt des photos!

Sous ma robe de graduation je portais donc ma jupe Tara Jarmon, somptueuse, un brocard gris. C’est exactement celle-là mais j’ai préféré prendre la coupe droite, au genoux, plus classe et plus sobre:

Des bas opaques, petits talons, un pull fin en cachemire complétaient le tout! Je ne voulais pas une tenue trop extravagante, que de toute façon on ne voit pas tellement avec la robe noire.

Après avoir été chercher ma robe de graduation et les billets, je retrouve mes parents et Daddy m’achète un Teddy Bear de Durham Univeristy en tenue de graduation. Photos à suivre!

Un petit thé plus tard et mes parents me laissent pour aller se préparer. Déjà angoissée, je retrouve une copine, où on finit de se préparer et on enfile ensemble nos robes noires.

A midi nous devons être présents au Great Hall du Château, où on nous habille. Peu importe que vous soyez de University College ou pas, la cérémonie commence toujours au Château. On vérifie notre tenue, on nous met la capuche, on place les petites pinces pour qu’elle tienne.

Dans The Great Hall

Un petit discours puis on nous place par filière et par ordre alphabétique, ce qui prend pas mal de temps. Une fois placés, on marche du Great Hall jusqu’à la Cour extérieure du Château. Le maître des cérémonies refait un discours, on attend un petit peu, puis à 13hrs45 on commence à marcher du Château jusqu’à la Cathédrale. L’idée est que l’on rentre dans la Cathédrale en étant des graduands, et en ressort diplômés, et on obtient donc le statut des graduates.

Les graduands qui attendent par ordre alphabétique dans la Cour du Château

On entre dans la Cathédrale, les parents, amis et membres de la famille sont déjà présents et se lèvent. On se met en place, on s’assoit puis on se relève pour le « défilé académique » où tous les professeurs rentrent dans la Cathédrale, en tenue académique.

On entre dans la Cathédrale

A 14heures précises la cérémonie commence, notre Chancellor, Bill Bryson prend la parole. Divers membres de la faculté prennent la parole et font leurs petits discours. La remise des diplômes commence, nous sommes classés par filière. C’est en théorie tout simple, on énonce notre nom et notre College, on va serrer la main au Chancellor et on repart. Je n’ai pas de chance, la personne devant moi est le seul qui fait l’idiot: Au lieu de simplement aller serrer la main au Chancellor et de repartir, il fait une pause, fait un coucou aux caméras, attend que le photographe officiel prenne sa photo… Ça perturbe le rythme, tout le monde est confus! Enfin mon tour, j’entends « Madeleine Miranda … – University College », je réussis à sourire, à monter les trois marches sans tomber, à aller serrer la main à Bill Bryson, une seconde d’hésitation et je repars. Ouf!

On retourne s’asseoir, et une fois la remise des diplômes terminé, les discours reprennent. Bill Bryson prend la parole, fait un speech à la fois émouvant et humoristique, la cérémonie est close, on se lève de nouveau pour le défilé académique, on suit nos professeurs, on marche le long de la cathédrale, tout le monde applaudit, je retrouve mes amis dehors, c’est un moment fort, on se félicite mutuellement.

La sortie de la Cathédrale

Nos professeurs sont là, le Chancellor aussi. On retrouve nos parents, on prend des photos, dont une avec Bill Bryson… Il fait froid, je vais prendre les photos officielles puis je vais retrouver mes parents au Château où on prend un Afternoon Tea dans le Senate Suite pour fêter ma réussite!

A la sortie de la Cathédrale

Je vais rendre ma robe de graduation, puis on décidé d’aller au College Saint Chads où il y a un apéro pour fêter la réussite des LLM. Nos professeurs sont là de nouveau, on rencontre les parents des uns et des autres. Quelques verres plus tard et je vais chercher le DVD de la cérémonie avec quelques copines.

Une bouteille de Champagne rosé plus tard, je vais dîner avec mes parents et des amis dans un des restaurants chics de Durham. Beaucoup de vin, des bons plats, la soirée est une réussite! Deux copines dînent dans ce même restaurant (sur mes bons conseils!) juste à côté de nous, on rigole, on boit, on prend des photos… Les parents partent, on se retrouve toutes les trois pour papoter et terminer une bouteille de rouge. Nous sommes les dernières à partir du restaurant, puis on décide d’aller prendre un cocktail dans un bar branché avant de retourner dans notre bar à Champagne, où on reste jusqu’à la fermeture. La nuit n’est cependant pas terminée, on retourne à Saint Chads où on continue à discuter, on retrouve nos habitudes d’étudiants de Durham, on se balade dans le College, il y a du monde un peu partout, mais on trouve néanmoins une vieille salle remplie de fauteuils en cuir, de jolies tapisseries, il y a un piano, du Porto… J’adore le fait que jusqu’à la fin on découvre toujours de nouvelles choses, une vieille salle, de nouvelles personnes à Durham…

Le College Saint Chads, qui se trouve juste derrière la Cathédrale

Il est très tard, je suis fatiguée, je reprends mon chemin… Je fais une pause devant mon College, je remercie encore une fois mon Ange Gardien de m’avoir fait choisir la fac de Durham. Ou alors c’est sûrement Durham qui m’a choisie, je ne sais pas.

Tout est silencieux, il fait froid, il y a encore de la neige par terre, la Cathédrale et le Château sont illuminés, je suis si heureuse d’avoir passé un si bon moment mais j’ai indéniablement le sentiment qu’il est maintenant temps de laisser ma place aux prochains étudiants.

University College

University College

***

Je n’ai pas encore récupéré toutes les photos de la graduation! Une fois que ce sera fait, je pense que je mettrais une photo ou deux de moi en-ligne, dont ma photo avec Bill Bryson! Par contre je protégerais sûrement l’article avec un mot de passe, que vous aurez sur simple demande.

J’espère que le résumé vous a plu!