Archives mensuelles : mars 2019

Balade en gondole à Venise

Bonjour!

J’espère que vous allez bien et que vous passez un excellent week-end! Aujourd’hui je me replonge dans mes souvenirs de Venise afin de vous offrir une balade en gondole. Lors de notre troisième journée à Venise, Fintan m’a gentiment proposé de faire un tour en gondole. C’était mon cadeau de la St Valentin!

Nous avons choisi de faire un tour en gondole à côté de notre hôtel. Il y a tellement d’endroits où faire un tour en gondole à Venise, mais ça nous plaisait bien de découvrir les petits canaux à côté de là où on séjournait.

Après quelques minutes, nous sommes arrivés sur le Grand Canal, qui mène au Pont Rialto.

Nous avons fait notre balade assez tôt le matin, alors que le soleil se levait tout juste. Ceci a crée un effet de brume sur le Grand Canal et je dois dire que c’était très atmosphérique et romantique à souhait! Voici une des plus jolies photos que j’ai eu le bonheur de prendre de tout le séjour:

Il n’y avait pratiquement personne sur le Grand Canal, nous avons donc pu nous balader à loisir. Tout était calme et serein.

Je recommande fortement de faire un tour en gondole à Venise! Nous avons adoré ce moment magique. Notre tour était vraiment très reposant, on a l’impression de glisser sur l’eau. C’est vraiment très différent du punting que l’on a pu faire en Angleterre!

Nous avons décidé de faire notre tour en gondole de jour, mais il est aussi possible de le faire de nuit si on le souhaite (c’est certainement un bonne idée en été!). Les prix sont fixés par la municipalité à €80 les 30 minutes de jour et €100 les 30 minutes la nuit.

Après notre tour en gondole nous avons marché jusqu’au Ca’Rezzonico, un Palazzo sur le Grand Canal que j’avais hâte de visiter.

Le Ca’Rezzonico est une merveille! On peut y voir de l’art baroque et rococo du 18ème siècle. Moi qui adore ce style j’étais juste ravie d’y être! On peut y voir des oeuvres de Francesco Guardi and Giambattista Tiepolo.

On entre au Ca’Rezzonico en passant par le Grand Salon, qui a été peint de façon « trompe-l’œil » par Girolamo Mengozzi Colonna. C’est impressionnant!

Comme vous pouvez le voir, c’était très calme et on avait le musée pratiquement pour nous tout seuls.

Les statues datent aussi du 18ème siècle et sont de Andrea Brustolon, un sculpteur spécialisé dans les sculptures en bois.

Comme je vous le disais, le musée était vraiment très calme. J’ai donc été surprise de voir une fille avancer vers moi pour me dire bonjour! Il se trouve qu’elle est lectrice de mon blog et m’a tout de suite reconnue. Je suis toujours un peu surprise lorsque ça arrive, mais ça me fait toujours très plaisir d’échanger avec mes lectrices! N’hésitez donc pas à venir me dire bonjour si vous me voyez…!

Le musée offre aussi de belles vues sur le quartier Dorsoduro.

Nous avons pris le Museum Pass à €32 (une affaire!) qui permet de visiter 11 musées de Venise, l’entrée au Ca’Rezzonico était compris dans le forfait.

Après le musée nous avons continué notre balade autour de quartier, que l’on n’avais pas encore eu l’occasion de visiter. C’était un plaisir de le découvrir!


Il était l’heure de déjeuner, nous avons donc trouvé un petit café où j’ai opté pour une salade tricolore et une coupe de Prosecco. Le bonheur!

Je vous souhaite de passer un excellent dimanche! Pour ma part j’ai eu une semaine très chargée donc je passe un lazy Sunday à la maison. Je vais juste sortir tout à l’heure afin de faire une petite course pour le dîner et peut être aller m’offrir un jus de fruits efrais et bouquiner dans un des cafés du quartier.

Bon dimanche!

Wish list – Mars

Hello!

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une belle semaine! Pour ma part j’ai eu beaucoup de travail cette semaine (merci Brexit!) et donc je n’étais pas beaucoup chez moi le soir. Je profite de mon samedi matin afin de passer vous dire bonjour et vous proposer une petite wish liste tout en couleur. Le printemps approche et j’ai envie de fantaisie, de légèreté et un peu de nouveauté dans ma garde-robe!

1.Tout d’abord, cette veste en tweed est juste adorable. En vrai, les couleurs sont très vives. J’adore cette veste originale! Je le vois bien sur un jean noir avec des sandales argentées et une petite pochette pour sortir.

2. Cette année, ma philosophie est d’acheter beaucoup moins et d’acheter uniquement des pièces qui me font très plaisir. Ainsi, si je n’achète qu’une seule paire de chaussures à talons hauts cette année, j’aimerais que ce soit celles-ci! Des sandales argentées Jimmy Choo, classiques mais avec indéniablement un petit quelque chose en plus grâce aux découpes élégantes. Elles iront avec tout et avec leur talon de 8cm seront faciles à porter.

3. Voici un petit sac à main tout mignon façon « pot de miel » de la marque Frances Valentine (une nouvelle marque crée par Kate Spade avant son décès tragique). Je trouve que c’est un très joli sac de soirée pour les beaux jours à venir, et très original!

4. Cette robe façon marinière me tente, elle a l’air confortable et facile à porter! Je la vois bien avec des ballerines ou avec les sandales argentées ci-dessus.

5. Enfin, parce que l’expo Dior ne m’a pas laissé de marbre, je suis bien tentée par ce baume à lèvres hydratant à la rose. Voilà qui permet d’avoir un peu d’élégance à la français dans mon sac à main pour un tout petit prix!

J’espère que cette liste vous plait! Avez-vous vu de jolies choses en magasin dernièrement? Je vous souhaite de passer un très bon samedi. A demain!

Christian Dior au V&A

Bonjour!

J’espère que vous passez un très bon week-end! Pour ma part, je suis allée au V&A vendredi soir afin de voir la nouvelle expo Dior: Designer of Dreams. C’était une vraie merveille, une vraie réussite! J’ai encore des étoiles plein les yeux.

J’y suis allée après le travail, vers 19hrs. Il y avait un peu de monde, mais on a pu tout voir sans souci! Par contre, je préfère vous prévenir tout de suite: l’expo sera au V&A jusqu’au 14 juillet, mais tous les billets sont déjà complètement sold out en ligne…! Quelques billets seront mis en vente tous les matins, mais il faudrait certainement faire la queue, et les billets seront pour une heure déterminée pendant la journée. Ainsi, la seule vraie possibilité pour voir l’expo est de devenir membre du V&A ou d’être amie avec quelqu’un qui l’est. Pour ma part j’ai beaucoup de chance car j’étais l’invitée d’une copine.

L’expo est juste fantastique! Et pour mon plus grand plaisir, on a pu prendre autant de photos qu’on le souhaite. Il est très rare que l’on puisse prendre des photos lors d’une expo temporaire, j’en ai donc pro-fi-té! Un petit tour vous tente? On y va!

L’expo commence tout naturellement par présenter l’enfance de Christian Dior en Normandie, et un peu de son histoire familiale. Très rapidement, on arrive au New Look de Dior. Les robes, tailleurs, chapeaux et chaussures sont à couper le souffle!

J’ai beaucoup aimé la mise en scène des robes, les jeux de miroirs étaient très réussis. Tout est fait pour mettre les vêtements en valeur!

Ce que j’ai le plus aimé c’est que l’expo montre très bien tout le travail qui se cache derrière la confection d’une robe ou d’un sac à main. Tout part d’une idée, ensuite il y a les croquis, les toiles d’essai, la confection du vêtement, la décoration à la main, les finitions… Le tout dans la précision et dans les règles de l’art. Si jamais on a pu avoir un doute – la haute couture est un art complètement à part, le sens du détail et le talent de chaque personne qui aide à confectionner un vêtement ou accessoire Dior est admirable. Lorsque je vois tout le travail et le génie des créateurs derrière cette marque, je comprends beaucoup mieux les prix pratiqués!

Les robes sont à l’honneur, mais le parfum joue aussi un rôle important. L’expo nous raconte l’importance du parfum pour Christian Dior, que son premier parfum a été influencé par sa petite sœur « Miss Dior » et qu’il pulvérisait généreusement le parfum dans les lieux où ont eu lieu les défilés.

Voici une des silhouettes que j’ai le plus aimé, les jupes tulipe! La décoration du tissu est juste incroyable.

Une salle était complètement décidée aux toiles d’essai, et il y avait plusieurs vidéos qui montrent le processus artistique. Une merveille!

Chaque directeur artistique a été mis à l’honneur à l’expo. Voici une création John Galliano:

..et une création Gianfranco Ferré:

L’expo est longue, nous avons passé pratiquement deux heures à nous émerveiller devant tant de belles choses. Notre salle préférée? Peut être la dernière, qui était consacrée aux robes de soirées Dior, toutes époques confondues. Il y avait des merveilles!

La mise en scène de cette dernière salle était très réussie. A travers des jeux de son et de lumière, les robes de soirée prennent vie! Voici une de mes préférées, j’adore le jeu de tulle, les différentes couleurs et épaisseurs ainsi que la petite cape. C’est la robe « Juno » de Maria Chiuri de 2017:

Comme vous pouvez le voir, il y avait du monde, mais on peut tout de même apprécier l’exposition!

Enfin, voici la dernière robe de l’expo, la robe « Éventail » inspirée par un éventail des années 1950. C’est une robe de Maria Chiuri de 2018.

J’ai été absolument ravie par cette expo! Quelle réussite! Il y avait des centaines de robes, j’aurai pu y rester toute la nuit pour les photographier. J’aurai juste voulu voir plus d’accessoires, comme les sacs à mains, chaussures, bijoux, chapeaux…  Cependant, nous sommes ressortis de l’expo avec juste une envie: nous offrir une création Dior dès que possible!

J’espère que la découverte vous a plu. Belle soirée!

Achats du mois de février

Hello!

J’espère que vous allez bien! Il est l’heure de faire les comptes pour le mois de février. Je suis vraiment contente de prendre le temps de faire ces petits bilans chaque mois, ça me donne l’occasion de regarder mes dépenses en face et d’évoluer dans la façon dont je m’organise. Voici sur ce que je vais me concentrer cette année (et ce n’est pas trop tôt!):

  • Réduire mes achats matériels: acheter moins et acheter mieux.
  • Soutenir d’avantage les restaurants, bars, commerces et cafés indépendants (à Londres nous avons beaucoup, beaucoup de chaînes. Elles deviennent les seules à pouvoir payer les taxes professionnelles et les loyers exorbitants, et c’est vraiment triste).
  • Acheter chez des marques eco-friendly et cruelty-free dès que possible.

Voici les achats du mois de février:

Achats matériels:

  1. Une pochette/trousse à maquillage en velours, fait à la main à Venise.
  2. Une décoration de Noël acheté au Palais de Doges, en forme de Lion de St Marc.
  3. Un carnet tout mignon, acheté dans une petite librairie à Venise.

Expériences:

  1. Le museum pass pour Venise, qui nous a donné accès à 11 musées pour environ €30, une vraie affaire!
  2. Une sortie au théâtre à Londres, pour aller voir « For King and Country« . C’est une pièce de théâtre immersive (qui mérite un billet à part!) que j’ai beaucoup aimé – vous avez peut être vu ma tenue spécial années 1940 sur mes stories Instagram.
  3. Deux nuits à San Francisco au mois de mai. J’y vais pour le travail et j’ai décidé de prolonger mon séjour le temps d’un week-end.
  4. Deux sorties au restaurant à Londres, et bien-sûr beaucoup de restaurants à Venise (je ne les ai pas comptés!)

Au mois de janvier je n’ai pas réussi à tenir mon pari de faire un « no-shopping month« , car j’avais décidé de profiter des soldes. Cependant, je pense que je peux dire que je l’ai tenu au mois de février! J’aurai facilement pu me passer de mes trois achats à Venise, mais ça me faisait plaisir de pouvoir soutenir quelques petites boutiques vénitiennes et ça me fait de jolis souvenirs de notre week-end en Italie.

Avez-vous fait de petits achats ce mois-ci? Bon vendredi et bon début de week-end!

Les madeleines de Stef le Chef

Bonjour!

J’espère que vous allez bien et que vous passez un bon début de semaine. Il y a quelques jours, j’ai eu le grand plaisir de rencontrer Stef le Chef!

Stef propose de délicieuses madeleines sucrées et salées, aux saveurs originales. Stef est originaire de Paris et travaille à Londres depuis plusieurs années. J’ai rencontré Stef afin d’en apprendre plus sur son histoire!

Stef a fait ses études à l’école de commerce en France puis a commencé sa carrière chez Merrill Lynch. En mission à Londres, Stef est tombée amoureuse de la ville! Londres est une ville pétillante, qui déborde de créativité et de choses intéressantes à faire, et ça lui a beaucoup plu. De retour à Paris, Stef continue à travailler dans la finance, mais rêve d’une nouvelle vie à Londres…

Après plusieurs années chez Credit Suisse et ensuite chez JP Morgan, Stef a eu l’occasion de revenir à Londres en 2014. Le coup de foudre pour la ville y est encore! Ayant fait ses preuves dans la finance, Stef songe à changer de carrière… Avec le théâtre, une de ses passions est la pâtisserie!

Ainsi, Stef a intégré l’école prestigieuse le Cordon Bleu à Holborn, et est devenue chef de pâtisserie Cordon Bleu en 2016. L’entreprise « Stef le Chef » est alors née!

Steph m’a très gentiment offert quelques sachets de mini-madeleines à essayer, j’ai testé ceux au chocolat noir et au caramel. Elles étaient vraiment très bonnes! J’ai beaucoup aimé le bon goût des madeleines dorées au four, généreusement enrobées de chocolat, avec juste une pointe de sel.

Mes préférées sont ceux au caramel, qui rappellent le délicieux goût de caramel au beurre salé Breton. D’ailleurs, tous les ingrédients utilisés sont anglais, sauf le beurre qui vient de la France, et le chocolat, qui vient de la Belgique.

Pourquoi se pencher sur les madeleines? Stef garde un très bon souvenir de ses goûters d’enfance, qui étaient souvent constitués de madeleines après l’école. En tant que chef de pâtisserie Cordon Bleu, Stef s’amuse à réinventer la madeleine et à créer des associations de saveurs originales. Pour la St Valentin Stef a crée des madeleines en forme de cœur au chocolat blanc, pistache et aux framboises, et Stef propose aussi des madeleines salées pour l’apéritif, comme les madeleines au fromage de chèvre et thym ou les madeleines aux olives et pignons de pin.

Les madeleines de Stef le Chef sont disponibles via son site, son Instagram ou encore à l’épicerie française Le Coq Épicier à Islington à Londres. Stef propose aussi des créations originales pour des événements corporate, ou bien pour les baptêmes, mariages ou anniversaires. Les tours de madeleine façon croquembouche, aux madeleines enrobés de chocolat coloré ou pailleté sont particulièrement jolies!

J’espère que la découverte vous a plu, je suis absolument ravie de pouvoir vous présenter l’entreprise d’une jeune femme inspirante ici!

Belle journée!

Venise – la Dolce Vita!

Bonjour!

J’espère que vous passez un excellent week-end. Il y a à peine deux semaines j’étais encore en Italie! Voici un aperçu de notre samedi à Venise. Après une promenade matinale au soleil, nous avons trouvé un petit bar-restaurant avec une vue à couper le souffle. Il était à peine midi et le bar venait d’ouvrir… C’était l’occasion de choisir une belle sable au soleil et de commander un cocktail de fruits ainsi qu’une bière fraîche. J’aime beaucoup le fait qu’en Italie, on nous propose systématiquement un petit quelque chose à grignoter avec son verre!

C’était une pause vraiment paisible et sympathique, nous étions pleinement dans le moment. Je pense que c’est ce que l’on appelle la dolce vita, non?

Voici le Pont des Soupirs, construit en 1602 qui relie l’ancien prison de la ville au Palais des Doges. Le pont est appelé ainsi car les prisonniers se rendaient à la Cour au Palais des Doges en passant par ce pont – depuis le pont les prisonniers avaient un dernier aperçu de Venise, et donc soupiraient en pensant à ce qui les attendait…

Nous avons poursuivi notre balade dans les petites ruelles de Venise, où nous avons découvert de multiples tentations sous forme de gourmandises, de belles boutiques… Voici des figurines en massepain qui attirent l’attention!

Des petites cours si pittoresques sont à chaque coin de rue!

Un poisson en massepain? Une drôle d’idée!

Pour le déjeuner, nous avons pris une tartine aux tomates et mozzarella, servie avec un peu d’huile d’olive et d’oregano. Si simple et si bon! Il y a une multitude de petits cafés où l’on sert des déjeuners simples et rapides à Venise. Il faut savoir qu’emporter son déjeuner est un peu moins cher: ma tartine était à 7€ à l’intérieur et 6€ à emporter.

En début de soirée nous avons assisté à un concert à l’Eglise San Vidal. L’Eglise est vraiment jolie, et propose des représentations musicales pratiquement tous les soirs. Nous avions des billets pour une représentation des Interpreti Veneziani autour des Quatre Saisons de Vivaldi, et je dois dire que c’était excellent!

Les places sont libres, donc il faut arriver en avance si on ne souhaite pas être tout au fond de la salle. Les portes ouvrent 30 minutes en avance, et comme vous pouvez l’imaginer, j’étais au premier rang…

La salle était complètement remplie! La musique était divine, et j’ai vu par la suite que le violoncelliste, Davide Amadio est une vraie célébrité, on va dire qu’il est très original sur scène, et surtout très doué. Voici une vidéo trouvée en ligne:

Le concert dure environ 2 heures et passe vraiment très rapidement! Les billets étaient à €35 par personne, ce que j’ai trouvé était vraiment très raisonnable. Après le concert nous avons été dîner dans un petit restaurant à côté, où j’ai pris le plat aubergine parmigiana. Des rondelles d’aubergines rôties au four sont assemblés avec des tomates cuisinées et des petits bouts de mozzarella, et saupoudrés de parmesan. Miam!

Nous avons terminé notre journée par une promenade de nuit autour de Venise. Pour un samedi soir tout était très calme, comme vous pouvez le voir! Il devait être vers 22hrs, il n’y avait pas beaucoup de monde, mais tous les restaurants et bars étaient encore ouverts.

Un masque pour le carnival?

J’espère que la balade de nuit autour de Venise vous a plu!

Je vous souhaite de passer un excellent dimanche. Pour ma part ce sera un lazy Sunday comme je les aime! Nous sommes rentrés assez tard de notre dîner entre copains hier soir et il pleut à torrents donc nous avons décidé de reporter notre sortie au marché à dimanche prochain. Nous allons tout de même sortir cet après-midi pour aller prendre un café dans un des jolis salons de thé du quartier. Bon après-midi!

L’ambiance à Londres

Bonjour,

J’espère que vous avez passé une bonne semaine. J’avais commencé à écrire un article ludique sur mes envies de vêtements printaniers, mais je ne pouvais pas le terminer car à vrai dire mes journées sont occupées à penser à autre chose. Au mois de février j’ai juste eu le temps de passer sur mon blog quatre fois, ce qui un record et pas dans le bon sens du terme! Mes journées sont très occupées et je ne suis pas beaucoup chez moi le soir. Ainsi, voici quelques explications sur ce qui me préoccupe ces derniers temps.

Londres en 1700 – via 

Le government n’arrive pas à négocier le Brexit avec succès, ce qui est en train de créer un climat d’anxiété et d’incertitude. Chaque secteur est impacté par le Brexit, ce qui crée une montagne de travail et une montagne russe de sentiments! Depuis le début de l’année je vois mes amis Londoniens un peu moins puisque nous sommes tous un peu sous l’eau au bureau (la plupart de mes amis à Londres sont dans le secteur juridique, comme moi), à essayer de comprendre comment le Brexit va impacter nos clients respectifs. A chaque fois que je regarde les infos les nouvelles ne sont pas bonnes! On prédit une hausse de prix de 30% sur la nourriture, on a peur de manquer de médicaments… En pratique, ce sentiment général d’inquiétude est en train de déborder sur le quotidien et sur les comportements: les restaurants ont indiqué une baisse de 18% de réservations au mois de février comparé à l’année dernière, et le West End (Leicester Square, Piccadilly Circus…) souffre d’une baisse de traffic de plus de 11%. Le pouvoir d’achat est en déclin, ce qui fait que les magasins du milieu de gamme souffrent: j’étais assez dépitée hier de lire qu’une de mes marques préférées, L.K.Bennett, est sur le point de faire faillite et qu’un administrateur est prêt à prendre contrôle de l’entreprise.

De façon bien plus grave, les températures à Londres ont monté jusqu’à 20°C cette semaine, ce qui fait que 27 conseils municipaux ont déclaré l’urgence climatique, et sont en train de prendre des mesures pour essayer de minimiser l’impact de la hausse de températures sur la faune et la flore. Il y a quelques semaines j’ai assisté au programme « 80 minute MBA« , où le conférencier a affirmé que nous sommes la première génération à comprendre le réchauffement climatique, et la dernière génération à pouvoir faire quelque chose pour y remédier.

Que faire dans un climat où les facteurs macro-économiques et environnementaux me donnent envie de passer le week-end au lit, cachée sous la couette? Clairement, à mon échelle, je ne peux pas faire grand chose pour remédier aux maux énoncés ci-dessus. Cependant, ça ne veut pas dire que je ne peux rien faire: je peux néanmoins avoir de petits gestes qui auront peut être un impact positif. Au hasard:

  • Redoubler mes efforts professionnels et faire ce que je peux pour apporter mon conseil pendant cette période transitoire.
  • Tenter de réduire mon impact sur l’environnement: depuis mon test du mois végétarien au mois de janvier, nous n’achetons plus de viande. J’ai lu que changer sa façon de manger est le moyen le plus efficace de réduire son impact, et je suis contente de voir que le régime préconisé (je dois retrouver l’article) ressemble beaucoup à ce que je mange au quotidien. J’essaye de réduire mes déchets et je prends aussi des petites mesures au fur et à mesure de mes découvertes, par exemple j’ai remplacé les gels à lessive par des « soap nuts » (des noix à laver) naturels, qui me permettent de laver mon linge sans utiliser de produits chimiques. Je aussi suis en train de remplacer mes produits à nettoyer classiques par les produits Ecover. 
  •  Soutenir les petits commerçants de mon quartier: depuis plusieurs mois je fais ce que je peux pour privilégier des petits commerçants et restaurateurs. J’ai envie de soutenir d’advantage des commerces et créateurs indépendants, par exemple des petits coffee shop de quartier ou alors des créateurs qui vendent des objets fait à la main en Angleterre.
  • Manger local: j’essaye de faire mes achats d’advantage directement aux fermes qui se trouvent non loin de chez moi, et je suis en train d’explorer d’avantage les marchés fermiers comme celui d’Alexandra Palace. Je suis aussi en train de regarder si je peux m’abonner à un box qui livre des légumes directement chez moi, comme Farm Box, qui propose de produits de saison et de produits de petits producteurs qui sont rémunérés correctement pour leur travail.

Concernant mon programme du week-end, j’ai prévu uniquement des activités relaxantes qui ne me demandent que peu de mon temps. Ce matin je m’offre un massage d’une heure au centre de beauté Polonais qui se trouve non loin de chez moi, et ce soir je vais dîner avec des amis. Demain j’ai prévu de faire mes courses au marché puis d’aller prendre un thé et une part de gâteau dans un des petits cafés du quartier. Je vous souhaite de passer un excellent week-end! Demain je reviens avec la suite de notre petit séjour à Venise.

Belle journée!