Archives mensuelles : juillet 2012

Drôles de cabines téléphoniques!

A Londres, je ne risque jamais de m’ennuyer… Il y a toujours de nouvelles choses à faire et à voir, la ville se renouvelle en permanence!En particulier j’adore l’aspect culturel de la ville, les musées, galeries, théâtres, concerts, opéra, ballet. J’adore spécialement le fait que l’accès à la culture coûte la plupart du temps… rien du tout! L’art est partout, il suffit d’être un peu curieux et d’ouvrir grand ses yeux.

Il y a quelques semaines, Londres nous a proposé un nouveau parcours découverte, cette fois-ci accentué autour d’un des icônes de la culture britannique: la cabine téléphonique British Telecom.

En effet, il y a plusieurs semaines, British Telecom a demandé à environ 80 artistes de redécorer l’humble cabine téléphonique, puis les a cachées un peu partout dans la ville. Nos rues se sont donc retrouvées avec des cabines téléphoniques glamour, drôles, originales et pleines de créativité.

Je me suis prêtée au jeu avec joie, et je suis donc sortie, mon appareil photo à la main afin de repérer quelques œuvres d’art surprenantes, modernes et so British.

Voici la cabine la plus glamour que j’ai trouvé, cachée dans la cour du Royal Academy of the Arts:

En enfin, voici la cabine qui m’a le plus fait sourire! C’était très amusant de voir les Londoniens et touristes passer à toute vitesse, puis frotter leurs yeux et se retourner pour bien vérifier qu’il y avait une girafe en train de sortir d’une cabine téléphonique pour croquer une feuille ou deux!

Complètement adorable, n’est-ce pas?

J’espère que ce petit aperçu vous a plu! Comme vous le savez, maintenant ces œuvres ont été enlevées, et les mascottes des jeux olympiques ont été semées dans la ville… A suivre!

En espérant que vous avez passé un très chouette week-end.

Waiting for Summer

Hello!

Cette année mon été commencera officiellement le 13 août, lorsque j’aurais terminé mes examens d’été. J’ai vraiment hâte! Je pourrais enfin profiter de douces soirées d’été après le travail, et planifier quelques week-ends Londoniens bien remplis. Je vais également prendre 10 jours de congé afin de pouvoir bien me reposer en France. J’espère qu’il fera beau et que je pourrais aller à la plage! Je suis déjà entrain de concocter une grande liste de choses que j’ai envie de faire à Londres et pendant mon séjour en France, lorsque j’aurais retrouvé un peu de mon temps libre.

En attendant, j’ai décidé de m’accorder une pause ce soir, je vais de ce pas me préparer une salade d’été, je vais faire une séance de yoga puis lire et rattraper mon retard dans vos blogs! Je vais également regarder mes photos prises tout récemment, et je vais essayer de planifier quelques articles.

Je vous souhaite de passer une excellente soirée!

Mummy’s Art Deco Bag

Coucou et Happy Friday!

Aujourd’hui j’ai envie de parler de frivolités,d’ailleurs depuis quelques jours tout ce que j’ai envie de faire c’est d’aller regarder les belles chaussures, les jolis bijoux et les divines robes d’été. A Londres il fait enfin beau, donc j’ai envie de renouveler ma garde robe! Cependant, je vais devoir me retenir car pour l’instant j’ai beaucoup de travail, donc mes soirées et week-ends sont déjà occupés avec des choses plus sérieuses.

Cependant, Mummy a eu le temps de faire les boutiques dernièrement, en commandant un nouveau sac à main chez « ma » créatrice, qui fabrique toutes ses créations à la main, ce sont des pièces uniques. Puisqu’il était plus facile de le faire livrer en Angleterre, je l’ai récupéré, et rangé bien soigneusement dans ma chambre en attendant que Mummy vienne le chercher lors d’un prochain séjour en Angleterre.

Ta-dam! C’est un adorable sac en croûte de cuir, très coloré, dont le design est inspiré des années folles. J’aime beaucoup cette touche art deco, c’est original à souhait sur un sac à main.

Avec cette chaleur, j’ai sorti ma parure de lit rose bonbon, qui est en coton tout fin et doux. Cela change de mes parures de lit baroques et donne une jolie touche de couleur à ma chambre, qui n’est pas déplaisante!

En vous souhaitant de passer un joyeux vendredi!

★ Olympic London ★

Hello my dears!

Comment allez-vous? Cette semaine a été chargée en travail pour moi, et j’entame un week-end fort en révisions. Cependant, il faut toujours prendre le temps de s’accorder un pause, ce que j’ai volontiers fait hier soir. Hier, nous avons terminé le travail vers 17hrs30, puis c’était direction notre salle de jeux pour Pimm’s, Gin & Tonic ou un petit verre de vin blanc ou de rosé, où j’ai pu discuter avec mes collègues et picorer dans le buffet salé. Ensuite, en allant retrouver mes amis j’ai décidé de me promener dans Londres, car à force de travailler autant (70 heures la semaine dernière!) ma ville me manque, et je n’ai guère le temps d’en profiter. D’ailleurs, sur le chemin du travail hier matin j’ai repéré de drôles de figurines, et ma curiosité me poussait tout naturellement à aller voir tout ceci de plus près.

Commençons par une des places tout près de mon lieu de travail… Oh! Ce sont les mascottes officielles des jeux olympiques, nos adorables Wenlock et Mandeville.

Je ne sais pas qui a eu l’idée de créer ces mascottes, à ce qu’il parait elles représentent les deux dernières gouttes d’acier qui ont été utilisées pour la construction du stade olympique. Laissez-moi donc soupirer et rouler des yeux! Quelle idée franchement ridicule, même moi j’aurais pu créer quelque chose de plus mignon, sympathique et plus… Londonien.

Bref, tout Londres trouve ces mascottes quelque peu idiotes, cependant, je dois avouer que de les voir apparaître des mes parcs et dans mes rues m’a vraiment redonné le sourire! Je n’étais pas au courant de cette initiative, donc hier soir, mes classeurs et mon appareil photo sous le bras, je suis allée à la chasse aux mascottes des JO…

J’ai adoré ma promenade hier soir, j’avais l’impression d’aller à une chasse aux trésors! Comme je ne savais pas où les mascottes étaient cachées, je me suis promenée un peu partout.

Je n’ai plus vu de figurines à Mayfair, je suis donc descendue près de Piccadilly, où tout est si joli et vivant. J’ai l’impression que Londres fait la fête en permanence! J’adore les drapeaux qui trônent fièrement dans les rues, après le Royal Wedding et le Jubilee, nous invitons le monde entier à venir faire la fête dans notre ville pour les JO!

Près de Fortnum & Mason:

Regent’s Street est haut en couleurs, des centaines de drapeaux énormes animent les rues:

Une mascotte déguisée en London Bus à Piccadilly Circus:

Dans les rues où il n’y a pas de drapeaux, on retrouve des « London 2012« , à prononcer e cette façon: « London twenty-twelve« . Londres se démarque comme étant LA ville où il faut absolument être en 2012, une capitale dynamique, jeune, vivante, ouverte à la culture, au monde, à toutes sortes de possibilités.

Après avoir traversé Piccadilly, je me suis dirigée vers Leicester Square, où j’ai pu photographier un Mandeville en noir et blanc, sur le thème du cinéma:

J’adore la photo ci-dessous, avec la lumière du soir, le parlement en arrière-plan:

A Leicester Square, je prends à gauche et je me dirige vers Trafalgar Square, où on était en train de préparer la place pour un concert gratuit ce week-end. Tous les week-end il y a des animations gratuites à Trafalgar Square, des concerts, pièces de théâtre, comédies musicales… Je vous conseille d’y aller faire un tour!

Je me dirige ensuite vers Charing Cross, au passage je remarque de drôles d’hologrammes sur les arrêts de bus. Il faut être à un angle bien précis afin de les voir, c’est pour indiquer qu’il y aura des changements pendant les JO quant aux transports en commun:

Sur un bon nombre de rues, vous pouvez également trouver les panneaux ci-dessous, c’est pour indiquer le parcours de la flamme olympique. Depuis des semaines il y a une grande course dans tout l’Angleterre, on court avec la flamme olympique… Qui passera d’ailleurs dans ma rue à Harrow la semaine prochaine! Les pancartes ci-dessous indiquent que la flamme y passera à un moment:

A Charing Cross, je descends vers Embankment et je fais un tour aux jardins. Je ne vous ai jamais montré ce parc, une vraie petite merveille à côté de la Tamise, où il fait bon pique-niquer. Sur un des bancs pas loin de la mascotte, un homme d’affaires plutôt mignon, en costume/cravate  est en train de chanter ceci à tue-tête, on l’entend dans tout le parc. La semaine a été dure mes amis!

En vous souhaitant de passer un merveilleux week-end, je vous dis à bientôt!

I ♥ London!

Singing in the Rain

A Londres, il pleut, pleut et pleut encore! Puisque je travaille beaucoup en ce moment, au moins je ne suis pas déçue de devoir rester tard au bureau ou de passer mes week-ends à étudier.

Des petits plaisirs à s’offrir afin d’égayer des journées quelque peu grises? Absolument! Voici ma sélection:

-S’arrêter prendre un bon chocolat chaud en rentrant du travail après une longue journée. Parfait pour se réchauffer et papoter avec un ami ou deux! Cette semaine je me suis arrêtée chez Ladurée à Harrods, qui est ouvert jusqu’à 21 heures et qui se trouve à seulement quelques minutes de mon lieu de travail.

-Mettre du soleil dans son assiette, même si l’été n’est pas là. Il n’y a rien de mieux qu’une jolie salade de fruits multicolore avec blueberries, mangue, pastèque et kiwis.

-S’évader grâce à de chouettes lectures estivales. En ce moment je n’ai guère le temps de lire, mais au mois de Septembre j’ai hâte de pouvoir lire de nouveau pour le plaisir.

-S’offrir une bougie parfumée ou un parfum d’intérieur qui sent l’été: vanille, noix de coco… J’ai envie de senteurs délicates, qui réchauffent mon appartement!

-Déguster de délicieuses glaces (tout en étant enveloppée dans un plaid si besoin!), ma préférence va pour les Ben & Jerry ainsi que les glaces à eau.

-Prévoir un pic-nic… à l’intérieur, avec des amis. On peut sortir une jolie nappe, choisir des coussins bien moelleux, tout installer par terre… Il ne reste plus qu’à préparer de belles assiettes de salades!

-Sortir ses bottes de pluie, un mignon parapluie et aller faire une longue balade. Si le temps (pas le temps dehors hein!) ne me permet, c’est ce que j’ai l’intention de faire dimanche.

A Londres, il pleut comme ceci:

Je vous souhaite une belle journée! Ayez une petite pensée pour moi, aujourd’hui je me lève tôt et je retourne travailler…

Wonder Woman

Ahh les pressions de la vie Londonienne! A Londres, l’hiérarchie, la recherche de l’argent, de la réussite, de la puissance et du plaisir domine incontestablement la ville.

Tant de questions me sont posées et me perturbent, de la part de personnes que je rencontre tout juste ou de la part de mes amis, mes connaissances, mes camarades. Que fais-tu? Pour qui travailles-tu? Où as-tu étudiée? As-tu été éduquée dans une école privée? Vas-tu avoir une promotion cette année? Et un bonus? Quand auras-tu fini tes examens?  Vas-tu au Polo ce week-end? Combien as-tu investi dans la bourse cette année? As-tu acheté un appartement? Auras-tu tes examens avec mention? Souhaites-tu travailler dans le Magic Circle? Où vas-tu skier cet hiver? As-tu une maison familiale à la campagne?

Le regard de la société est un vrai fardeau, je vis dans une ville où il faut avoir acheté un appartement Londonien à 26 ans, où il faut réussir à devenir avocate/investment banker/chirurgien/trader  au grand maximum un ou deux ans après avoir quitté la fac, où il faut sortir dans les clubs et soirées les plus chics, où il faut aller à la gym quatre fois par semaine, où il faut porter une montre qui ne coûte pas moins de £15k, où il faut être mince, où il faut renouveler sa garde-robe en permanence, où il faut travailler plus de 50heures par semaine, et surtout où il faut avoir un avis sur tout, que ce soit par rapport à la finance, à la politique, à la littérature, à l’Europe ou tout simplement par rapport au dernier Saatchi.

C’est fatigant, physiquement et mentalement! Je me compare en permanence aux autres, je regarde les parcours de personnes ayant mon âge, la plupart du temps avec les yeux verts. J’essaye d’envisager où j’en serais dans deux, trois, quatre ans et ça me fait peur, car je ne connais pas les réponses.  Je reconnais que tous les excès bien réels listés ci-dessus ne doivent pas être bons pour la santé physique et mentale, mais il y a comme une corde qui me tire en permanence vers la folie Londonienne, et impuissante, je ne peux résister.

Golden Mask

En faisant un peu de rangement dans mon appartement le week-end dernier, j’ai retrouvé un joli masque que j’ai acheté lorsque j’étais encore étudiante à Durham, pour une soirée masquée au Château. Je l’avais presque oublié, et porté qu’une fois, donc je serais ravie de le reporter lorsque l’occasion se présentera de nouveau!

Je le trouve ravissant avec ses paillettes dorées, ses plumes blanches, son ruban de satin noir. Je l’avais repéré dans une petite boutique avec de multitudes déguisements et de souvenirs pour les touristes qui venaient visiter ma ville universitaire. Ahh, comme Durham me manque! Je me demande si la boutique est toujours là…

J’espère que vous passez une bonne semaine, en ce moment je passe mon temps à courir partout, à travailler comme un dingue, à réviser mes cours dans le métro, pendant la pause du midi (même si je travaille toujours pendant la pause du midi, donc ça ne chance pas grand chose), en rentrant le soir… Mais j’essaye de me coucher relativement tôt pour récupérer!

J’ai inséré ci-dessus quelques liens vers mes articles préférés que j’ai pu écrire sur Durham. De temps en temps j’aime regarder les photos que j’ai pu publier, les mots que j’ai pu griffonner sur ma fac… C’est nostalgique mais apaisant! Cela me fait penser que je devrais vraiment y retourner lorsque j’ai un week-end de libre, mais j’ai peur de ne pas avoir une grande envie de rentrer à Londres…

Bonne soirée!