Archives de Tag: I love London

The Nutcracker au Coliseum

Coucou!

Le week-end dernier je suis allée au Coliseum afin de voir The Nutcracker dansé par The English National Ballet. C’était un moment si magique et féerique!

A Londres il y a essentiellement deux théâtres principaux, anciens, d’une grande classe où l’on peut aller au ballet, à l’opéra: Le Royal Opera House et le Coliseum. C’est vraiment autre chose que les théâtres du West End où on y va pour voir les musicals (comédies musicales) par exemple. Personnellement je préfère le Coliseum, plus intime mais vraiment baroque et grandiose, c’est bien un de mes lieux préférés à Londres!

1

A Londres, du moment au Coliseum, on s’habille pour aller au ballet, j’adore! J’ai choisi une tenue avec soin: j’ai opté pour ma robe de cocktail turquoise de chez Hobbs que vous pouvez voir ici, un boléro noir, mes perles noires, mon collier Swarovski Fidelity, mes Minelli, mon nouveau sac à main cousu par Karina (celui en cuir façon croco de chez Dior!).

4

L’intérieur est grandiose, je regrette de n’avoir pas fait plus de photos afin de vous montrer! Il y a un bar à Champagne à chaque niveau, on en profite pour déguster un verre de Veuve Clicquot avant le spectacle…

2

J’ai eu de belles places, au Dress Circle… On avait une superbe vue et j’ai vraiment apprécié le ballet! C’était d’une élégance…

3

Le ballet était vraiment chic! Les danseuses étaient gracieuses et extraordinaires, les costumes brillaient de mille feux.

The Nutcracker était une production classique, j’ai adoré, mais il y avait également quelques nouveautés vraiment spectaculaires, par exemple le montgolfière qui descend sur la scène… Superbe!

Voici quelques images prises sur le site du English National Ballet:

6

7

8

9

En somme une très belle soirée! Je vous recommande vivement le Coliseum lors de vos prochaines sorties Londoniennes… Habillez-vous, portez vos perles, vos diamants, sortez vos plus jolis talons et amusez-vous!

Happy Monday et bon réveillon! Je reviendrais vous faire un petit coucou tout à l’heure… Hâte de vous montrer la décoration de notre maison!

Poppies on a Friday

Happy Friday!

Hier l’Angleterre marquait le début de la « Poppy Appeal » (Appel au Coquelicots), cette période du 1 jusqu’au 11 novembre où des militaires vendent les « Poppy » (Coquelicots) en papier dans les rues, pour récolter de l’argent pour la Royal British Legion.

La Royal British Legion est une œuvre caritative qui  soutient les soldats blessés, les anciens soldats ainsi que leurs familles. Le Poppy Appeal est également un symbole du sacrifice que les soldats de la première et deuxième guerre mondiale ont fait pour nous, une tradition qui fait que leur lutte et combat pour la liberté ne sera jamais oublié. « Never Forget » est d’ailleurs le slogan de la Poppy Appeal.

L’allégorie du coquelicot date de 1915 et découle d’un très joli poème intitulé « In Flanders Fields » du Lieutenant John McCrae qui a été le témoin d’un combat dévastateur. Les coquelicots fleurissaient dans les champs touchés par le combat près de la Somme et Flandres, les fleurs sont ainsi devenus le symbole du bain de sang de la guerre des tranchées. Le poème est vraiment beau, je vous invite à le lire si vous ne le connaissez pas encore.

Les Poppy en papier étaient à l’origine fabriqué par les soldats blessés pendant la première guerre mondiale, on les vendait alors pour qu’ils puissent continuer à avoir une certaine source de revenues. La tradition perdure et si vous venez à Londres au début du mois de novembre, vous remarquerez qu’un bon nombre de personnes portent une fleur rouge sur leur manteau pour témoigner de cette solidarité.

Le Poppy Appeal est très populaire en Grande-Bretagne et montre vraiment le patriotisme du pays. La population soutient les soldats qui ont combattu et qui combattent encore pour le Pays et pour la Reine.

Afin de marquer le début de la Poppy Appeal, hier il y avait des centaines de militaires et de bénévoles dans la capitale, tous vendaient les Poppy (enfin on donne ce que l’on veux hein…), mais il y avait aussi de très chouettes initiatives comme des parades, des démonstrations pour récolter un peu plus d’argent… A Covent Garden j’ai cru comprendre qu’il y avait des avions militaires et des anciens combattants qui témoignaient des leurs histoires, j’ai vu une belle photo sur Twitter et dans le journal hier.

A Mayfair j’entendais de la musique depuis mon bureau, et à midi j’ai enfin pu sortir pour voir ce qui faisait autant de bruit! Sachant que je travaille en hauteur, je peux vous dire que la musique portait vraiment! A Berkeley Square il y avait un concert gratuit, c’était une scène vraiment comique car ces adorables soldats jouaient de la musique de films, comme les airs de StarWars… Only in London!

Le concert était très chouette, je suis restée pendant un petit peu de temps, puis il a tout de même fallu que je retourne travailler… En partant j’ai bien-sûr refait un don, et comme j’ai glissé un petit billet dans la caisse j’ai eu le droit non seulement à un Poppy en papier (que l’on accroche sur son manteau) mais aussi à un Poppy tricoté!

Le premier novembre fait vraiment partie de mes journées préférées à Londres, j’adore toute cette énergie positive qui en découle! Lorsque je suis repartie prendre le métro pour rentrer chez moi le soir, il y avait des dizaines de gentlemen en top hats qui vendaient les Poppy à l’entrée du métro, il étaient vraiment diablement beaux!

Ci-dessous, à droite voici les Poppy en papier que tout le monde épingle sur sa veste au mois de novembre, et à gauche le Poppy tricoté qu’un des soldats m’a offert:

Don’t forget your poppy! Happy Friday!

Trouvailles Vintage: Royal Albert Tea Set

Hello lovelies!

Hier après-midi j’ai décidé de rester à Harrow, je me suis promenée et j’ai pris le temps de faire les Charity Shop à deux pas de chez moi, j’étais vraiment d’humeur à dénicher des trésors rétro. La récolte a été bonne mes amis!

Je me suis arrêtée au premier Charity Shop sur mon chemin, j’adore ces lieux. Les Charity Shop sont des magasins qui récupèrent des livres, vêtements et bric-à-brac de seconde main puis qui revendent ces objets, les bénéfices sont alors versées à l’association qui tient le magasin. Les personnes qui y travaillent sont des bénévoles, le tout est à caractère non lucratif. J’adore car on y déniche bien souvent de magnifiques trésors à prix réduit et je suis toujours ravie de savoir que mon argent sera versé à des œuvres de bienfaisance. En l’occurrence, hier je suis allée au magasin ‘Cancer Research‘ où j’ai déniché un très, très joli Tea Set:

Ta-daam! Vous aimez? Je suis tombée complétement sous le charme de ces tasses de thé si adorables avec les jolies fleurs bleus ainsi que le liséré doré. C’est un Tea Set complet, c’est la « Memory Lane« , avec ses six tasses, six soucoupes, six assiettes, un petit pot à lait,  et un pot à sucre, mignon comme tout.

Si comme moi vous collectionnez les tasses vintage, la première chose à faire lorsqu’on voit quelque chose qui nous plait est de retourner discrètement l’objet pour y vérifier la marque de fabrique… Ici c’était jackpot, car j’ai pu confirmer ce que j’espérais… C’est un set à thé vintage, estampillé Royal Albert, que vous connaissez sûrement!

Le tout est d’une qualité extraordinaire, ce set a été commercialisé pour la première fois en 1965, jusqu’en 2007.  Dans une tasse on voit encore des faibles traces de thé, donc la porcelaine a été utilisé, mais tout est absolument nickel, la personne à qui ce Tea Set appartenait a dû en prendre un très grand soin, et je compte bien faire de même!

Dès que je suis rentrée j’ai  ouvert Google pour voir s’il y avait une théière Memory Lane, et j’ai alors découvert le prix de l’ensemble.  Si j’avais acheté ce set à thé aux Etats-Unis, selon ce site, j’aurais payé plus de 900$ pour le tout si j’avais acheté directement dans une boutique Royal Albert (le prix RRP).  Quoi qu’il en soit, la théière la moins chère que j’ai trouvé pour aller avec ce set pour l’instant est à $99 (prix discount). Elle est ravissante!

Bref, ce matin je me suis empressée de laver le tout soigneusement, puis je me suis préparé un thé de Noël, le premier de la saison, et je me suis fait un petit Breakfast Time au soleil dans mon salon, avec un muffin à la Blueberry. C’était d’autant plus délicieux avec cette adorable tasse et assiette, je suis vraiment sous le charme du forme de la tasse, c’est original et délicat.

Miam miam ces muffins! Ce matin j’ai choisi le petit déjeuner qui va avec cette charmante porcelaine exprès ! Héhé!

Alors, devinez combien j’ai payé ce set à thé…? Si, si, devinez! Héhéhé, je suis vraiment contente!

La réponse se trouve ci-dessous:

**£12!**

Je l’ai caché pour que vous puissiez deviner, il suffit de mettre en gras avec la souris pour y voir la réponse.

Hop, je file me préparer puis je saute dans le métro direction Barnes pour un Sunday Lunch près de la Tamise avec mes amis.

Happy, happy Sunday!

Bright Young Olympians

Happy Sunday!

Je passe un excellent week-end, et vous? Hier je suis allée passer la journée à Bath, quelle merveilleuse ville! J’ai fait tout plein de choses, j’ai hâte de vous montrer les si jolies photos.

En papotant avec des amis hier, on m’a montré quelques photos du dernier bal masqué, ce qui me fait penser que je ne vous ai pas encore raconté ma dernière soirée! En effet, bien que je n’ai pas pu assister aux Jeux Olympiques pour cause de travail et révisions, j’ai tout de même fêté les JO à ma façon, avec mes amis, en allant à une chouette soirée masquée sur le thème Olympique…

Les photos ne mettent pas vraiment le thème de la soirée en valeur! Le lieu du bal était décoré avec des drapeaux vintage, en début de soirée il y avait de nombreuses démonstrations sportives, des petites choses à manger qui venaient des quatre coins du monde ainsi que des cours d’escrime par exemple…

Comme toujours, la soirée était merveilleusement décadente, avec coupes de champagne, cocktails rétros, petites choses à manger, des cours de danse, mes amis et tout plein de nouvelles personnes avec qui papoter, danser et rigoler…

Le mascotte de la soirée, à qui je n’ai pas fait coucou!

Cours d’escrime en début de soirée, dommage que le professeur était en jogging (tssk!), il était plutôt mignon et gentil en plus:

Une très jolie soirée en somme, mais je me rends compte que ces quelques clichés vous montrent que d’une façon très approximative l’ambiance! J’étais allée à cette soirée en étant un peu fatiguée, en effet j’avais travaillé jusqu’à 21heures, puis je me suis préparée rapidement avant d’aller retrouver mes amis un peu plus tard…

Nous avons passé la soirée à danser la valse, puis le charleston. Enfin nous avons dansés au sous-sol, dans une pièce obscure qui rappelle le donjon d’un château avec pierres apparentes jusqu’à environ quatre heures du matin. Pour rentrer, nous avons sauté dans un des Mercedes noir qui faisaient la queue à la sortie, afin de rentrer chez nous, sains et saufs!

Drôles de cabines téléphoniques!

A Londres, je ne risque jamais de m’ennuyer… Il y a toujours de nouvelles choses à faire et à voir, la ville se renouvelle en permanence!En particulier j’adore l’aspect culturel de la ville, les musées, galeries, théâtres, concerts, opéra, ballet. J’adore spécialement le fait que l’accès à la culture coûte la plupart du temps… rien du tout! L’art est partout, il suffit d’être un peu curieux et d’ouvrir grand ses yeux.

Il y a quelques semaines, Londres nous a proposé un nouveau parcours découverte, cette fois-ci accentué autour d’un des icônes de la culture britannique: la cabine téléphonique British Telecom.

En effet, il y a plusieurs semaines, British Telecom a demandé à environ 80 artistes de redécorer l’humble cabine téléphonique, puis les a cachées un peu partout dans la ville. Nos rues se sont donc retrouvées avec des cabines téléphoniques glamour, drôles, originales et pleines de créativité.

Je me suis prêtée au jeu avec joie, et je suis donc sortie, mon appareil photo à la main afin de repérer quelques œuvres d’art surprenantes, modernes et so British.

Voici la cabine la plus glamour que j’ai trouvé, cachée dans la cour du Royal Academy of the Arts:

En enfin, voici la cabine qui m’a le plus fait sourire! C’était très amusant de voir les Londoniens et touristes passer à toute vitesse, puis frotter leurs yeux et se retourner pour bien vérifier qu’il y avait une girafe en train de sortir d’une cabine téléphonique pour croquer une feuille ou deux!

Complètement adorable, n’est-ce pas?

J’espère que ce petit aperçu vous a plu! Comme vous le savez, maintenant ces œuvres ont été enlevées, et les mascottes des jeux olympiques ont été semées dans la ville… A suivre!

En espérant que vous avez passé un très chouette week-end.

★ Olympic London ★

Hello my dears!

Comment allez-vous? Cette semaine a été chargée en travail pour moi, et j’entame un week-end fort en révisions. Cependant, il faut toujours prendre le temps de s’accorder un pause, ce que j’ai volontiers fait hier soir. Hier, nous avons terminé le travail vers 17hrs30, puis c’était direction notre salle de jeux pour Pimm’s, Gin & Tonic ou un petit verre de vin blanc ou de rosé, où j’ai pu discuter avec mes collègues et picorer dans le buffet salé. Ensuite, en allant retrouver mes amis j’ai décidé de me promener dans Londres, car à force de travailler autant (70 heures la semaine dernière!) ma ville me manque, et je n’ai guère le temps d’en profiter. D’ailleurs, sur le chemin du travail hier matin j’ai repéré de drôles de figurines, et ma curiosité me poussait tout naturellement à aller voir tout ceci de plus près.

Commençons par une des places tout près de mon lieu de travail… Oh! Ce sont les mascottes officielles des jeux olympiques, nos adorables Wenlock et Mandeville.

Je ne sais pas qui a eu l’idée de créer ces mascottes, à ce qu’il parait elles représentent les deux dernières gouttes d’acier qui ont été utilisées pour la construction du stade olympique. Laissez-moi donc soupirer et rouler des yeux! Quelle idée franchement ridicule, même moi j’aurais pu créer quelque chose de plus mignon, sympathique et plus… Londonien.

Bref, tout Londres trouve ces mascottes quelque peu idiotes, cependant, je dois avouer que de les voir apparaître des mes parcs et dans mes rues m’a vraiment redonné le sourire! Je n’étais pas au courant de cette initiative, donc hier soir, mes classeurs et mon appareil photo sous le bras, je suis allée à la chasse aux mascottes des JO…

J’ai adoré ma promenade hier soir, j’avais l’impression d’aller à une chasse aux trésors! Comme je ne savais pas où les mascottes étaient cachées, je me suis promenée un peu partout.

Je n’ai plus vu de figurines à Mayfair, je suis donc descendue près de Piccadilly, où tout est si joli et vivant. J’ai l’impression que Londres fait la fête en permanence! J’adore les drapeaux qui trônent fièrement dans les rues, après le Royal Wedding et le Jubilee, nous invitons le monde entier à venir faire la fête dans notre ville pour les JO!

Près de Fortnum & Mason:

Regent’s Street est haut en couleurs, des centaines de drapeaux énormes animent les rues:

Une mascotte déguisée en London Bus à Piccadilly Circus:

Dans les rues où il n’y a pas de drapeaux, on retrouve des « London 2012« , à prononcer e cette façon: « London twenty-twelve« . Londres se démarque comme étant LA ville où il faut absolument être en 2012, une capitale dynamique, jeune, vivante, ouverte à la culture, au monde, à toutes sortes de possibilités.

Après avoir traversé Piccadilly, je me suis dirigée vers Leicester Square, où j’ai pu photographier un Mandeville en noir et blanc, sur le thème du cinéma:

J’adore la photo ci-dessous, avec la lumière du soir, le parlement en arrière-plan:

A Leicester Square, je prends à gauche et je me dirige vers Trafalgar Square, où on était en train de préparer la place pour un concert gratuit ce week-end. Tous les week-end il y a des animations gratuites à Trafalgar Square, des concerts, pièces de théâtre, comédies musicales… Je vous conseille d’y aller faire un tour!

Je me dirige ensuite vers Charing Cross, au passage je remarque de drôles d’hologrammes sur les arrêts de bus. Il faut être à un angle bien précis afin de les voir, c’est pour indiquer qu’il y aura des changements pendant les JO quant aux transports en commun:

Sur un bon nombre de rues, vous pouvez également trouver les panneaux ci-dessous, c’est pour indiquer le parcours de la flamme olympique. Depuis des semaines il y a une grande course dans tout l’Angleterre, on court avec la flamme olympique… Qui passera d’ailleurs dans ma rue à Harrow la semaine prochaine! Les pancartes ci-dessous indiquent que la flamme y passera à un moment:

A Charing Cross, je descends vers Embankment et je fais un tour aux jardins. Je ne vous ai jamais montré ce parc, une vraie petite merveille à côté de la Tamise, où il fait bon pique-niquer. Sur un des bancs pas loin de la mascotte, un homme d’affaires plutôt mignon, en costume/cravate  est en train de chanter ceci à tue-tête, on l’entend dans tout le parc. La semaine a été dure mes amis!

En vous souhaitant de passer un merveilleux week-end, je vous dis à bientôt!

I ♥ London!

Welcome to the Royal Botanic Gardens, Kew (1)

Good morning!

J’espère que vous avez passé un week-end merveilleux. Je suis allée avec Mummy aux Royal Botanic Gardens à Kew ce week-end, et je dois dire que c’était une superbe journée, vraiment parfaite!

Cela faisait depuis un petit moment que nous avions envie de visiter Kew Gardens, et j’étais absolument ravie lorsque l’occasion s’est enfin présentée.

Kew Gardens, c’est un centre de recherche botanique très réputé, mais c’est avant tout 121 hectares de jardins, lacs et  serres pour notre plus grand bonheur. Kew Gardens comporte plus de 300 000 espèces végétaux et j’étais vraiment très contente de pouvoir en découvrir certaines lors de ma promenade.

Je suis absolument fascinée par l’histoire des Kew Gardens, qui ont été fondés en 1798. J’aime beaucoup me dire que certaines parties du jardins sont restées inchangées depuis cette époque.

Je vous propose de me suivre au cours de cette jolie promenade…

Ci-dessus, voici Palm House, qui date de 1848. Les serres des Kew Gardens, dont Palm House, ont inspirées la construction du Crystal Palace, lors de la Great Exhibition de 1851. Il n’en faut pas beaucoup plus pour me faire rêver, car j’adore la période Victorienne!

Voici l’intérieur de Palm House. Si les photos vous semblent floues, c’est que l’air y est très humide, l’eau vaporise les plantes toutes les quelques minutes.

Le Cycad (la plante ci-dessus), serait arrivé à Kew en 1775, avant même la Révolution française par exemple! Que c’est impressionnant de se dire que la plante est toujours là… On se sent bien petit à côté de tant d’histoire.

La serre est tellement grande qu’il y a des escaliers en fer et on peut tout observer d’en haut. Les vues sont alors magnifiques. Tous les escaliers sont en fer, on dirait qu’elles datent pour la plupart de l’époque victorienne.

Au sous-sol du Palm House, un vraie surprise! Ne manquez pas l’aquarium quelque peu rétro:

Voici le Waterlily House, que j’ai vraiment beaucoup aimé:

Et une de mes fleurs préférés:

Je me vois parfaitement habillée en tenue du 18ème, à me promener ci-dessous:

Voici le Temperate House, vraiment grandiose:

Avec de jolis poissons:

Et même une jolie cascade:

Et de belles statues:

A Kew gardens il y a beaucoup de canards, de paons, d’oiseaux en tout genre… Ça fait vraiment plaisir à voir.

On peu également monter sur un drôle de structure en métal, et observer les jardins d’en-haut.

Une expérience géniale que je vous recommande! Cela permet de vraiment se rendre compte des 121 hectares, la vue est merveilleuse. On avait de la chance, car il faisait beau!

A Kew Gardens, il y a également deux salons de thé et deux restaurants. Je dois avouer que la carte faisait saliver, et que leurs gâteaux étaient divins!

Voyez plutôt:

Miamm, ces cakes, ces muffins, tous ces gâteaux!

Nous avons penchés pour une assiette de Fish ‘n Chips maison, dont la portion était tellement grandiose que nous avons partagés le plat à deux. En dessert nous avons partagés un Carrot Cake, qui était vraiment délicieux, en plus d’être joliment présenté. Le thé vert au jasmin était également un vrai délice.

Il y a plusieurs petites boutiques à Kew, qui sont absolument ravissantes. On peut y acheter des plantes, des livres… Tout est si joli et mignon! La prochaine fois, je ramène une plante pour mon home sweet home.

La visite n’est pas terminée! Il me reste à vous montrer le jardin japonais, le jardin anglais, le rock garden, le palais… Oui, oui, il y a un Palace à Kew! Ce sera par contre pour un prochain billet.

Kew Gardens est ouvert tous les jours, ouvre à 9hrs30 et ferme à 18hrs30 pendant la période printemps/été.

Les jardins botaniques se trouvent sur la District Line, et ont leur propre arrêt! Attention juste aux fermeture des métro. Comme par hasard, le District Line était fermé ce week-end, cependant j’ai pu prendre un bus sans souci.

L’entrée aux jardins est payante, mais je trouve que cela vaut vraiment le coup d’y aller, on peut y passer toute la journée! On peut également y prendre son pic-nic, et manger tranquillement dans les jardins. Quel rêve! L’entrée est à £13.90 pour les adultes et £11.90 pour les étudiants. Toutes les informations utiles sont ici.

J’espère que la visite vous a plu, et si cela vous a donné envie de visiter les jardins alors j’en serais plus que ravie. Je vous retrouve très vite pour la suite de la visite.

Bonne journée!