Archives mensuelles : septembre 2008

See You Later Alligator!

Hello everyone, juste un petit mot pour vous dire je vais devoir m’absenter pendant quelques jours. Comme certains d’entre vous le savent déjà, j’ai maintenant trouvé un appartement définitif à Durham. Mais internet n’est pas encore installé là-bas ! Cela devra prendre quelques jours… De plus, la semaine prochaine, je vais également passer quelques jours à Londres, où je n’aurais pas forcément le temps d’alimenter mon blog tous les jours. Mais ne partez pas trop loin ! Je reviens dès que possible ! D’ici là, portez-vous bien…

***

Hello everyone, I am going to be away from my computer during the next few days, as I’m moving house, and don’t yet have the internet in my new flat. Next week, I’ll be in London too, so I probably won’t have much time to write here every day. However, I shall be back as soon as possible!

Ta-ta for now!

What Katie Did – Nouvelle Collection

Après la collection Automne-Hiver de « Kiss Me Deadly« , voilà que les nouveautés de « What Katie Did » sont maintenant disponibles. « What Katie Did » est une boutique située à Londres, dans le « Portobello Road », non loin des meilleurs marchés vintage de la capitale. C’est une boutique encore toute récente, qui s’inspire du passé pour créer de la lingerie et des corsets de qualité mais à prix abordable. La boutique a été décoré dans le style des années 1940 et 1950 dans la mesure du possible, mais comme l’explique la propriétaire, « What Katie Did » est encore loin d’être une réplique d’un magasin des fifties. Cela vient surtout du fait que dans les années 1950, la corsetière choisissait pour ses clients tout sous-vêtement ou corset. Comme vous pouvez le constater sur ses photos, dans les boutiques authentiques, il n’y avait vraiment pas grand chose à voir.

Contrairement à la boutique « What Katie Did », bien plus charmante et qui déborde de petites choses intéressantes:

Depuis le 12 septembre, quelques nouveautés sont disponibles en boutique et sur leur site internet. Tout d’abord la collection « Glamour » qui comprend un ensemble de lingerie ainsi que plusieurs gaines et « corselettes », mais également de nouveaux corsets! Les corsets sont en soie sauvage, mon préféré reste un overbust en soie de couleur bordeaux…

Voici un petit échantillon de ces merveilles:

Glamour « Corselette »

Glamour Lingerie

Glamour Gaine

Collection « Raw Silk »

Collection « Raw Silk »

Collection « Raw Silk »

Aujourd’hui, je n’ai qu’une seule adresse à vous conseiller:

http://www.whatkatiedid.com

via Pandora’s Choice

***


After the new « Kiss Me Deadly » collection, here are the latest undergarments from « What Katie Did ». For those of you that don’t know, « What Katie Did » is a lovely little shop in Portobello Road, pretty close to all the charming little vintage stores and markets that can be found lining the street. Inside the shop, you’ll be able to find pretty corsets, lingerie, shapewear and hosiery. The boutique is designed like an old-fashioned corsetorium, however, as you can see from the photos posted above, « What Katie Did » is a charming little boutique, with lots of hidden treasures!

Their Autumn/Winter collection was launched only a few days ago. A new range of « Glamour » shapewear and lingerie has been added to the existing collection, and there is also a new collection of « Raw Silk » corsets. Needless to say, I can’t wait to have a look round their boutique, and luckily enough for me, I’ll be in London next week!

Promenade du dimanche

Promenade du dimanche autour des ruines l’abbaye de « Finchale », qui date du XIIIème siècle.

A short walk around the remains of the13th centuary « Finchale » priory.

Cartes postales d’amour du début du 20ème siècle

Il y a plusieurs semaines, j’ai feuilleté un livre vraiment charment chez une copine, intitulé « Les plus belles certes postales d’amour ». Et aujourd’hui, j’y ai encore pensé, comme quoi ce petit livre de G. Klochendler m’a vraiment marqué. Comme vous pouvez le deviner, dans ce joli bouquin on peut contempler des cartes postales du début du siècle dernier qui témoignent d’une correspondance amoureuse entre plusieurs dizaines de couples. Le plus intéressant est que le recto ainsi que le verso de ces cartes sont publiés, et donc on peut lire toutes les petites inscriptions qu’il y a eu sur les cartes, que ce soit pour se donner rendez-vous ou tout simplement pour partager une petite pensée, tout est là.

Je pense d’ailleurs que ce livre va atterrir sur ma wish list de livres coup de coeur. A vrai dire, il y a tellement de jolis livres que j’aimerais m’acheter en ce moment, mais malheureusement je n’ai ni le temps, ni l’argent de les commander sur le net, puisque comme vous pouvez l’imaginer, ce genre de livre ne se trouve pas partout.

Bien sûr, je n’ai pas pu trouver les images directement issues de ce livre, mais aujourd’hui j’ai quand même eu envie d’essayer de retrouver des cartes postales anciennes qui témoignent de la vie de couple d’antan, et qui récapitulent l’esprit de cet ouvrage.

Carte postale érotique; 1914-1918

Carte postale érotique; 1926-1928

Carte postale érotique; 1907-1909

Vous pouvez retrouver quelques unes de ces images sur : http://tallulahs.com c’est un site où l’on peut acheter des images anciennes à télécharger, mais qui propose tout de même quelques aperçus gratuits. Un autre site intéressant à consulter reste http://www.vintageimagemadness.com où l’on peut acheter toutes les cartes postales montrées sur le site. http://e-vint.com/ dont j’en ai déjà parlé reste également une source utile d’informations.

***


A few weeks ago, I was lucky enough to be able to flick through a really charming French book called « Les plus belles cartes postales d’amour ». Today, that book was still on my mind.  Perhaps because of the beautiful old postcards from the 1920’s, or maybe it was the moving correspondence between the couples. What is truly adorable about this book is that you can follow the lives of several couples through the postcards that they sent one another. I think that this book will be added to the terribly long list of books that I would like to buy myself, but unfortunately I have neither the time nor the money to order them at the moment.

I obviously haven’t been able to find any of the gorgeous pictures from this book on the internet, but I still wanted to try and recapture the general feeling of this book throughout these inspiring images.

Please see above for the related links if you are particularly interested in vintage postcards.

Carte Postale de Durham (2)

Carte de Durham dessiné en 1610, par le célèbre cartographe anglais John Speed (1542-1629)

Map of Durham, drawn in 1610 by the famous British cartographer John Speed (1542-1629)

***

Poursuivons donc notre petite ballade autour de ma nouvelle ville… Aujourd’hui, je vous propose de découvrir la place du marché, l’église Saint Nicholas, la rivière Wear, ainsi que quelques pubs très anglais…

Here are a few more lovely sights that can be seen around Durham...

L’église Saint Nicholas qui donne sur la place du marché

Le marché

L’église Saint Nicholas

La Cathédrale ainsi que la rivière Wear vu du pont Framwelgate

Le château ainsi que le pont Framwelgate

Un pub situé sur la place du marché

Kiss Me Deadly – Nouvelle Collection

Je sais que certaines d’entre vous attendaient avec impatience la sortie de la collection que Dita Von Teese a imaginé pour « Wonderbra », quant à moi je surveillais attentivement « Kiss Me Deadly ». Pour celles qui ne connaissent pas cette marque Anglo-saxonne, il s’agit avant tout d’un enseigne basé à Londres où l’on peut trouver de la jolie lingerie d’inspiration rétro, qui prend le meilleur du glamour classique tout en faisant appel à des matières modernes afin de réaliser leurs pièces.

Ce matin, j’ai vu qu’une partie de leur nouvelle collection était disponible sur leur site web. La collection automne-hiver devait sortir le 11 septembre, ils ont donc avancé la date de quelques heures. Vous pouvez désormais visionner cette nouvelle collection sur le net, mais il me semble qu’il va falloir attendre encore un peu avant de voir toutes ces pièces en magasin. Cela tombe bien, car d’ici deux semaines je serais à Londres, et je pourrais donc vérifier la beauté de cette collection en temps réel.

Voici les ensembles qui me plaisent particulièrement:

« Van Mimi », l’ensemble phare de cette collection 2008-2009. Le soutien-gorge aurait été inspiré d’un sous-vêtement haute couture des années 1950. Je trouve le petit boléro particulièrement adorable, et surement destiné à ne pas être porté qu’au boudoir!

« Van Mimi »

« Sirena in Black ». Cet ensemble existait déjà dans la collection précédente, mais vu son succès le revoilà, avec quelques jolis détails en plus!

« Alouette in Emeraude ». Une édition limitée, dont le satin vert émeraude émerveille vraiment!

« Vargas Dress ». Ce n’est pas une nouveauté, mais a été repensé pour cette saison, et est maintenant disponible dans divers coloris!

Je vous conseille d’aller faire un petit tour sur leur site web: http://www.kissmedeadly.co.uk/

Je n’ai pas montré l’ensemble de la nouvelle collection ici, seulement les pièces qui me plaisent beaucoup. Pour le reste, leur site est vraiment très bien fait, et vous pourriez tout contempler sans aucun souci.

***

I know that some of you have been impatiently waiting for the new collection from Wonderbra, designed by Dita Von Teese, I however have been looking forward to seeing what « Kiss Me Deadly » was going to conjure up for us this season. For those of you who aren’t familiar with this brand, « Kiss Me Deadly » takes inspiration from the golden age of glamour, and combines this retro feel with modern fabrics to produce lingerie with a « deadly effect »!

Today I noticed that their new collection has been launched, a few days earlier than expected. Here you can see a few of my favorites; however this is just a mere sample of their work! For the complete autumn/winter collection, please see their lovely website for further details.

Lectures intéressantes

J’ai un peu de temps disponible avant moi avant de reprendre les cours, donc je m’occupe en rattrapant mon retard dans la lecture de mes magazines. Deux articles ont donc attirés mon attention. Tout d’abord, dans le Marie-Claire du mois de septembre, il y avait une série de trois articles sur la belle Dita Von Teese. Un interview sur ses shows, son style et sa nouvelle ligne Wonderbra; une séance de relooking avec Dita, où trois demoiselles chanceuses ont été maquillées par Dita elle-même; et un article sur une journée shopping avec la belle. Le tout bien sûr accompagnée de photos de la jolie Von Teese, où elle porte vraiment à merveille ses petites robes vintage ainsi que son rouge à lèvres rouge écarlate.

Dans le cas où vous n’auriez toujours pas lu ces articles, le tout est maintenant disponible sur le site web de Marie Claire.

L’interview: http://www.marieclaire.fr/,dita-von-teese-se-met-vraiment-a-nu,20178,12482.asp

Leçon de glamour avec Dita: http://www.marieclaire.fr/,le-glamour-vu-par-dita,20282,12143,7

Dans le Vogue du mois de septembre, un article dédié à Nathalie Paley, l’élégante princesse russe en exil, égérie du couturier Lucien Lelong, l’amour de J. Cocteau ou encore d’A. de Saint-Exupéry. Avec en prime de belles photographies des années folles, et notamment quelques clichés de l’inimitable G. Hoyningen-Huene. A priori, l’article n’est pas en ligne, mais rien ne m’empêche de scanner ou le photographier si cela vous intéresse. En attendant, voilà quelques photos de N. Paley, qui reste une véritable inspiration éternelle.

Vogue 1933, photo prise par George Hoyningen-Huene


Since I have a little time in front of me before going back to University, I have been catching up on my reading. I have several magazines that have gone untouched for the past few weeks! Two articles were rather interesting. In the French Marie-Claire (September), there is a series of three articles about the lovely Dita Von Teese, all of which are now available to read on their internet site. See above for the related links if, like me, you are charmed by her unique beauty!

In the French Vogue, there was another fascinating article about Nathalie Paley, a Russian princess exiled in France, whose style inspired some of the great men of that era like the designer Lucien Lelong, along with writers Jean Cocteau and Antoine de Saint-Exupéry.