Archives de Tag: 1950

Manteaux d’Hiver… 1955

Hello!

Il y a quelques jours, j’ai essayé d’expérimenter avec Blogspot, juste pour voir ce que ça changeait de WordPress. Je trouve que mes billets ici font parfois un peu ‘brouillon’ avec les traductions en anglais qui viennent s’implanter dans le texte français, et j’étais vraiment étonnée de savoir que mes amis anglais prenaient le temps de faire traduire ‘Le Cabinet de Curiosités’ avec Google afin de me lire! Argh! Ainsi, j’ai eu envie de garder ‘Le Cabinet de Curiosités’, mais aussi de créer un deuxième blog où j’écrirai uniquement en anglais, pour ce soit plus clair pour tout le monde!

A priori, les articles seront donc sensiblement les mêmes, avec certainement les mêmes images, donc vous n’aurez pas besoin de suivre les deux, sauf si vous souhaitez améliorer votre anglais bien-sûr!

Du coup j’ai crée un blog tout comme ‘Le Cabinet de Curiosités’, avec la même ambiance, mais chez Blogger… Et ça me plait! La présentation du nouveau blog ne change pas vraiment, j’ai utilisé la même image dans le ‘header’ par exemple, mais j’ai pu mettre la photo toute entière, ce qui rend mieux que le petit bout que vous pouvez voir ici.

D’ailleurs, quelqu’un sait si on peut mettre un ‘header’ plus grand sur WordPress?

Vous pouvez aller jeter un petit coup d’oeil bien-sûr au blog anglais, voilà l’adresse:

http://madeleinemiranda.blogspot.com/

Darlings,

I now have a new blog where I shall write in English! I’m a little tired of seeing how messy my posts are here, I have far too many little translations that are getting mixed up with the French text.

I shall be keeping ‘Le Cabinet de Curiosities’ where I shall write in French, but please take a look at my new blog, for the same articles… but in English!

http://madeleinemiranda.blogspot.com/

See you there!

***********

A part ça, il fait froid ici à Durham! Vraiment! Il a fait 7°C cette nuit, et il pleut. Génial! Du coup, forcément je commence à songer aux manteaux d’hiver, entre autres.

J’ai la chance d’avoir déjà trouvé un manteau d’hiver absolument génial, beige, long, cintré et vraiment très classique, mais j’aime toujours regarder les manteaux d’hiver des années 1950. Les coupes et les matières nobles me font vraiment rêver.

Voilà un petit aperçu de la collection Hiver 1955:

Ce manteau rouge est sublime, j’adore, et je me vois avec! C’est un Christian Dior, je me demande s’il est possible de retrouver ce modèle?!

Officiel de la Mode, 1955

Coup de coeur pour Boojiboo!

La boutique Boojiboo qui se trouve sur Etsy vous propose des tabliers kitschs et tellement mignons. C’est une équipe mère-filles qui coud tous les tabliers à la main et avec amour. J’ai découvert cette boutique il y a plusieurs mois déjà et depuis j’y retourne régulièrement pour rêver et baver devant les créations!  Outre l’aspect pratique, ces créations me font plus penser aux robes des années 1950 qu’aux vulgaires tabliers portés par nos grand-mères.

Vos réactions m’intriguent! J’ai déjà eu des commentaires assez variés de la part des personnes que je connais, entre celles qui trouvent qu’un tablier doit être de rigueur pour toute cuisinière qui se respecte et celles qui refuseraient catégoriquement d’en porter car cela ferait trop vieux jeu, trop synonyme de la femme au foyer… Qu’en pensez-vous?

Dans tous les cas, voilà une sélection de mes préférés:

apron

Bella Full Apron

apron-5

Chloe Full Apron

apron-3

Bella Full Apron

apron-4

Sophia Half Apron

J’adore la tête du chien qui vient se glisser dans certaines photos! Les prix sont peu onéreux: $28 pour les tabliers Bella et Chloe et $21 pour le tablier Sophia. Si cela vous intéresse, il y a même un tablier à gagner en ce moment! Vous avez jusqu’à demain pour laisser un commentaire ici afin d’avoir vos chances de gagner une création Boojiboo!

Une très bonne journée à vous toutes!

***

Boojiboo’s Etsy boutique is the best place to find retro-themed aprons and half aprons. Based in the USA, this mother-daughter team hand sews all of their original designs to ensure a perfect fit and a high quality garment! I actually discovered this on-line shop a few months ago and have been regularly checking back to drool over the cute aprons and new designs.

As you can see, these aprons look more like elegant dresses from the 1950’s than the old aprons that our grandmothers used to wear! What do you think? Above is a selection of my favourite designs; I especially like the Bella aprons, and the lovely little dog that you can spy in some of the photos just adds to the charm of this boutique.

Boojiboo provides for very good value for money: The Bella and Chloe aprons are $28 and the Sophia half apron is just $21. And of course, they are all made with love! At the moment there is even a give-away being hosted so if you fancy winning a cute apron you have until tomorrow to leave your comment here.

Cheerio for now darlings!

La belle Marilyn

Un film amateur de quelques minutes montrant Marilyn Monroe entrain de filmer « Some like it hot » (« Certains l’aiment chaud ») en 1959 vient d’être découvert en Australie. Ce petit film aurait été tourné par un Officier de Marine invité sur le plateau par la belle, et montre Marilyn avec son ami Tony Curtis entrain de préparer une scène de plage. Ces nouveaux clichés ont vu le jour grâce à la fille de l’Officier, qui a hérité de ce souvenir précieux. Elle a décidé de mettre en vente ces images aux enchères, présentées dans leur boîte Kodak d’origine. Ce lot, qui inclura une copie CD et DVD du film avec l’original tourné en 8mm est estimé à entre 20 000$ et 30 000$ australiens, c’est à dire jusqu’à 17250 euros.

Pour plus d’informations, et afin de visionner quelques extraits de ce petit film, je vous dirige vers le site de la BBC: http://news.bbc.co.uk/1/hi/entertainment/7593354.stm

Photos par Andre de Dienes

Photos par Harold Lloyd

Pour plus de photos, il y a le site officiel, parmi tant d’autres: http://www.marilynmonroe.com/

« Time Warp Wives »

J’avais déjà lu avec beaucoup d’intérêt cet article concernant une émission consacrée aux femmes qui sont passionnées par le rétro. Tellement passionnées qu’elles ont décidée de vivre leur vie comme dans les années 1930, 1940 ou 1950. C’est assez fascinant de savoir qu’une femme moderne puisse se plonger ainsi dans le passé. Cela doit être un style de vie assez difficile à maintenir, mais vu que je suis également admirative des esthétiques et des valeurs morales du passé, je peux comprendre leur souhait de vivre ainsi. Cependant, il me semble qu’en toute objectivité, ces dames vivent plutôt un rêve, elles jouent les princesses, car leur vision de ces décennies sembles plutôt fondées sur les films, où tout est parfait, et non sur la réalité de cette époque là.

Cette émission a été diffusée sur la chaîne anglaise « Channel Four » il y a deux semaines, et aujourd’hui j’ai vu que quelqu’un a eu la gentillesse de mettre l’émission complète sur YouTube! Au vu des commentaires que certaines personnes ont laissées, ces femmes ont apparemment été perçues comme étant assez hautaines, prétentieuses et hypocrites. Une hypocrisie qui vient surement de leur rejet des valeurs familiales de l’époque (le refus de fonder une famille), et le fait qu’elles utilisent tous les gadgets du XXIème siècle, par exemple internet et micro-ondes pour en nommer quelques uns.

De toutes les femmes interviewées, j’ai trouvé la jeune fille, qui a 20ans, et qui a adopté la coiffure et le style vestimentaire des années 1940 absolument charmante. Il me semble qu’elle a su trouver le juste milieu entre son amour de cette décennie et les besoins pratiques de notre époque.

Concernant les autres femmes, elles ne peuvent évidemment pas vivre totalement comme si nous étions encore dans les années 1930 ou 1940, mais je trouve qu’elles ont bien du courage de rejeter les années 2000 et vivre leur vie comme elles le souhaitent.

Joanne, amoureuse des années 1950

Debbie, passionnée des années 1940

Diane, admiratrice des années 1930

Vous pouvez retrouver toutes ces photos et bien plus encore ici: http://www.dailymail.co.uk/femail/article-1042702/Time-Warp-Wives-Meet-women-really-live-past.html

Et pour ceux et celles qui sont intéressé(e)s par l’émission, elle est disponible (depuis 4 jours seulement!) sur YouTube. L’émission est en trois parties:

Partie 1: http://fr.youtube.com/watch?v=-YZs_g_X7vM&feature=related

Partie 2: http://fr.youtube.com/watch?v=sprkfPAIo3M&feature=related

Partie 3: http://fr.youtube.com/watch?v=pR0WCiDKlFI&feature=related

EDIT (le 20/08/08 ) : Malheureusement, il semblerait que l’émission ait déjà été retirée de YouTube pour atteinte aux droits d’auteur.

Vous pouvez néanmoins regarder quelques extraits gratuits, qui sont diffusés sur le site web de « Channel 4 »:

Extrait 1: http://www.channel4.com/video/time-warp-wives/series-1/episode-1/wifely-duties_p_1.html

Extrait 2:

http://www.channel4.com/video/time-warp-wives/series-1/episode-1/back-in-the-day_p_1.html

La Mode des Années 1950

Etant admirative des esthétiques rétro, j’ai récemment acheté un livre dédié à la mode des années 1950, composé pour sa grande majorité de publicités anciennes. Ce petit bouquin, intitulé « 50’s Fashion , Vintage Fashion and Beauty Ads » est vraiment un bijou, je pourrais passer des heures à contempler ces vieilles publicités. J’aime les silhouettes féminines des années 1950, où les petites vestes et robes structurées prennent étroitement la taille pour ensuite s’évaser en une jupe ample et ondulante. La première collection haute couture de Christian Dior en 1947 lance cette mode, baptisée le « New Look » par l’incontournable Carmel Snow, la directrice de Harper’s Bazaar. Certains vont critiquer cette mode, qui utilise des quantités généreuses de tissu dans un souci purement esthétique, alors que les souvenirs du rationnement sont malheureusement encore trop présents.

La collection de 1947 développe donc le thème de la femme fleur : « épaules douces, tailles fines, hanches arrondies, nouvelles longueurs rendant tout le mystère de la jambe ». Malgré les critiques, au début des années 1950, la jupe ample est largement copiée, et les femmes ne quittent plus leur maison sans un maquillage impeccable, une coiffure soignée et leurs jupons amples. Le « New Look » donne naissance à la silhouette de type « sablier », où la poitrine généreuse contraste radicalement avec la finesse de la taille. Cette esthétique reste à mon sens l’idéal féminin, où la volupté se dessine toute en courbes.

A partir des années 1954, Christian Dior propose des collections se référant à la géométrie des lignes H, A et Y, où la taille est beaucoup moins marquée. La dernière ligne de Christian Dior, la collection « fuseau » qui date de 1957, poursuit le souci d’une silhouette élégante, allongée mais délivrée de toutes contraintes.

Quel que soit le style choisi, après la Seconde Guerre mondiale, les vêtements ornent les corps des femmes, et de nouveaux accessoires tels que les soutiens-gorges pigeonnants, les gaines et les talons aiguilles permettent d’atteindre les formes convoitées.

Voici quelques publicités américaines se référant à la mode féminine que je trouve particulièrement charmantes, tirées du livre « 50’s Fashion » :

http://www.amazon.com/All-American-Ads-50s-Jim-Heimann/dp/3822811580