Archives mensuelles : août 2009

Sollicitus

Mes amis,

J’ai bien peur que depuis quelques semaines déjà vous ressentez que j’ai du mal à trouver mon enthousiasme pour ce blog. Pas que je n’ai pas envie d’écrire, pas que je n’ai pas envie de parler de jolies choses, mais c’est que j’ai de plus en plus de mal à taire les inquiétudes qui montent en moi. Je sais  que vous n’êtes pas là pour écouter mes soucis, et je ne souhaite surtout pas passer pour une fille gâtée qui se plaint, mais je pense quand même vous devoir une explication.

Vous savez que je suis actuellement en train de rédiger mon mémoire, que je termine un LLM (Master en Droit Européen) à Durham. Le mémoire ne m’inquiète pas, il est bientôt terminé, et je sais exactement de quoi je vais parler dans mon dernier chapitre. Mon plan détaillé est rédigé et a été approuvé il y a déjà quelques temps. Vous savez également que j’ai une licence en droit ainsi qu’un M1 en droit pénal, tous les deux obtenus en France.

Mon souci c’est que je ne sais pas quoi faire l’année prochaine. Je ne sais pas où je serais ni ce que je vais faire. Je ne suis même pas sûre quelles options peuvent s’offrir à moi. Lorsque j’ai commencé mes études juridiques, l’idée me semblait relativement simple: dès que j’ai su que le droit me plaisait, je me suis décidée. J’allais travailler dur pour obtenir une licence, un Master et ensuite j’allais rentrer en école d’avocat.

En licence j’étais encore chez mes parents, ce qui avait bien sûr quelques avantages mais également des inconvénients. Ensuite il a fallu que j’aille à Rennes pour le Master en Droit pénal. Pour le financer il a fallu que je fasse un premier emprunt. En début de Master j’ai commencé à en avoir assez de la fac « à la française ». Des cours de 8hrs jusqu’à 20hrs, les chargés de TD trop jeunes qui n’apportent rien d’enrichissant, les partiels, les révisions… Rapidement j’ai eu envie de voir autre chose, et c’est à ce moment là que j’ai su qu’il fallait absolument que je quitte le système. J’ai mis des mois à faire mon dossier et j’étais ravie d’être acceptée à Durham.

J’ai passé une année merveilleuse ici, j’ai du faire un deuxième emprunt pour le financer, mais je ne le regrette absolument pas. C’était une expérience géniale, les cours étaient enrichissants, et se déroulaient sous la forme de « seminars », comme à Oxford. On avait quelques dissertations à rendre au cours de l’année mais on avait beaucoup de temps pour les préparer. Cette année les examens se sont déroulés sans stress pour la première fois de ma vie! Ici les professeurs vous redonnent confiance en vous, on vous dit que vous allez réussir.

Mais le fait de réussir mon LLM ne m’arrange pas vraiment pour la suite. Je pense avoir plusieurs options:

  • Aller en école d’avocat me tente toujours, mais je ne sais pas comment le financer. Si je souhaite rester en Angleterre, il faudrait que je fasse encore deux ans d’études et en plus toutes les écoles sont dans le sud où les loyers sont plus chers.
  • Pour devenir notaire en Angleterre il faut normalement trouver ce qu’on appelle un « training contract« , et pour cela il faut envoyer ton dossier aux cabinets. Si tu es accepté, le cabinet prend en charge les frais d’inscription en école de notaire et tu as la garantie d’un travail dans leur cabinet à la fin de tes études. Le souci avec cette option c’est qu’il faut faire ta demande en première ou deuxième année de licence, car les places sont prises trois ans à l’avance. Si je fais une demande maintenant ce sera pour avoir une place en 2012, ce qui me semble parfaitement absurde.
  • Je pourrais faire un doctorat à Durham ou ailleurs. Je sais qu’à Durham en tout cas mon dossier sera accepté, car il me semble que je remplis toutes les conditions. Cette option me plait aussi, mais toujours le même souci, je ne sais pas comment le financer. Il faudrait que je paye les frais d’inscription (£3500 par an!) plus le loyer etc. Je ne me vois vraiment pas faire un troisième emprunt, énorme, pour couvrir tout ça. Même avec un travail à mi-temps je ne gagnerais pas assez pour vivre et payer les frais. Je suis actuellement en train de me renseigner sur les bourses que je pourrais toucher, et je vais postuler pour une, mais j’imagine qu’il y aura énormément de personnes sur le coup. Concernant les bourses, en Angleterre ce n’est pas comme en France. En France vous pouvez faire une demande de bourse au CROUS mais en Angleterre ce système n’existe pas et il n’y a pas du tout d’aides. Les seules bourses qui existent sont réservées aux étudiants qui sont très doués.
  • Il est très bien vu pour les étudiants en Droit Européen de faire des stages (« internships« ) au sein des institutions européennes, (le Conseil, la Commission…) ou au sein de diverses ambassades etc. Le souci avec ces internships c’est que non seulement ils ne sont jamais rémunérés, mais en plus il est très difficile de les décrocher.
  • Je pourrais éventuellement chercher un travail, et c’est ce que je fais. Je passe mon temps à envoyer des CV un peu partout, et c’est vraiment décourageant, car je n’ai pas encore de réponse positive, malgré le fait que je remplis à chaque fois les critères requis. Le pire c’est que ces boulots ne sont pas exactement très bien payés, ni très intéressants intellectuellement parlant! Ce serait vraiment juste pour survivre en attendant de trouver quelque chose de mieux. Dans le climat économique actuel, j’ai l’impression que trouver un travail ici va être assez difficile, car le Nord de l’Angleterre est apparemment bien touché par la crise. J’aimerais bien rester dans le coin, car j’aime Durham et j’aime mon appartement. Mon appartement est aussi une énorme source d’inquiétude, car vous l’avez peut être deviné, mais je vis toujours avec mon ex-copain. Je reconnais qu’il a été assez tolérant avec moi, il ne m’a pas forcé à déménager, et il n’est pas parti tout de suite en me laissant avec toutes les charges; mais cette situation ne peut pas durer. L’appartement est relativement grand, je dirais 70m2, et je me sens très bien ici. Mais comme d’habitude, je ne sais pas comment payer le loyer toute seule. En Angleterre les étudiants n’ont pas le droit d’avoir l’aide au logement (le gouvernement est vraiment dur avec nous…) et j’ai commencé à me renseigner pour les aides si jamais je ne trouve rien l’année prochaine: apparemment, si on a moins de 25ans, on peut avoir de l’aide uniquement si on a une chambre dans une résidence partagée avec d’autres jeunes ou alors si on a un « bedsit » (je ne suis pas sûre mais je crois que c’est genre un T1), ce qui n’est pas mon cas. Donc si je ne peux pas trouver de travail à temps plein, ni bénéficier d’aides, je ne vois pas d’autres solutions que tenter de trouver un travail dans une autre région de l’Angleterre, ou alors rentrer chez mes parents en France, ce que je veux à tout prix éviter. Pas que ce serait désagréable de vivre avec eux, mais on habite en Bretagne, à la campagne, donc je ne sais vraiment pas ce que je ferais là-bas.

La plupart de mes amis juristes restés en France préparent actuellement l’examen d’entrée eu CRFPA pour devenir avocats, et d’autres commencent un doctorat. Mes amis de Durham ont soit un foutu « training contract » pour devenir donc notaire (mais ils ont fait leur demande comme il le faut, il y a déjà deux ans…), soit ils commencent un doctorat, soit ils font des stages non-rémunérés dans les institutions européennes, soit ils rentrent dans leur pays natal afin de devenir juriste. J’ai l’impression qu’il n’y a que moi qui se pose encore des questions concernant l’année prochaine! C’est sûrement en partie de ma faute, j’aurais peut être du m’y prendre plus à l’avance.

Pour l’instant je continue à rédiger le mémoire, je prépare ma demande de bourse pour le doctorat, je continue à travailler au Château et je continue à envoyer des CV. J’ai l’impression que ma tête va exploser, mais ce n’est pas grave. D’ailleurs, je dois y aller, j’ai un RDV avec mon tuteur!

En passant…

Juste un petit coucou!

Pardon de vous abandonner, mais dès que je commence à rédiger un article pour mon blog je culpabilise, car je dois à tout prix terminer le mémoire. J’ai plein de choses à faire en ce moment et c’est relativement stressant! A ce sujet je ne sais pas si je devrais parler de mes soucis ici, je n’ai pas envie de me lamenter mais en même temps ça m’embête de faire comme si tout allait bien alors que je me pose des questions concernant mon avenir.

En tout cas je vous souhaite une bonne soirée, à très bientôt!

Merci Avène!

Hello Darlings!

J’ai déjà fait mention ici de ma peau translucide et difficile. J’ai une peau qui est sèche, très blanche et délicate mais  avec un peu d’entretien et beaucoup de soins, j’arrive à en être relativement satisfaite.

Cependant, après un gros rhume j’ai souvent un teint gris, sans luminosité. Pour tenter d’y remédier, j’emploie les gros moyens et je sors l’artillerie de secours, un trio Avène.

Pour commencer j’effectue un gommage tout léger. Je sais que certaines d’entre vous aiment gommer d’une façon quasi-quotidienne, mais pour ma part, une fois toutes les trois semaines suffisent à éliminer les cellules mortes tout en douceur. Je reconnais quand même que c’est une étape très importante dans n’importe quel rituel beauté, pour aider la peau à retrouver toute sa luminosité.

Après avoir soigneusement rincé le gommage, j’applique ensuite le masque apaisant hydratant, en couche épaisse. C’est un masque qui hydrate en profondeur, mais la texture est très douce et agréable, sans sensation de gras. Je laisse agir entre cinq et dix minutes avant d’enlever l’excédent avec un coton. En tant que bonne élève, je termine toujours par une pulvérisation d’eau thermale d’Avène. Dans les cas où la peux est encore sensible, une noisette de crème hydratante de type Dexeryl suffit à apaiser.

Avène

Avène 2

A part ça, vous avez vu comment il fait sombre sur la première photo, qui a pourtant été prise en plein jour? Il fait incroyablement moche ici, je n’ai vraiment pas l’impression d’être au mois d’août.

Autre précision: Je ne porte pas vraiment du Chanel N°19, mais j’aime bien voir la bouteille traîner chez moi.

Bon dimanche à vous les filles!

Fides nostra victoria

Hier soir je suis allée dîner dans un College qui n’est pas le mien, le St John’s College. Comme pour tous les dîners solennels, j’ai pris un plaisir à choisir ma tenue, à mettre des talons hauts, un nouvel bibi, à porter ma robe noire avec fierté. D’ailleurs je vous parle toujours de cette ‘robe noire’, obligatoire pour un dîner solennel qui ressemble en gros à ceci:

On a un magasin à Durham, Grey & Sons, qui vend exclusivement ces robes. Au début de chaque année scolaire les étudiants vont toujours choisir leur robe dans ce petit magasin. On prend tes mesures, on te fait essayer plusieurs longueurs avant de se décider sur ta taille. Cette tenue académique de base est obligatoire pour toute cérémonie ou dîner. Ensuite, selon votre discipline et niveau d’étude, les robes varient. Lorsque mon LLM sera enfin terminé, et que je recevrai mon diplôme au mois de janvier prochain, ma robe noire sera différente, avec des manches différentes et il y aura une ‘capuche’ (a hood) violet. Je suis déjà allée l’essayer.

Pour revenir à St John’s, j’étais vraiment sous le charme du bâtiment. On dirait un grand manoir à la campagne vu l’étendu des jardins! La salle à manger était exquise aussi. De St Johns, on a également une jolie vu sur la Cathédrale. Voilà la vidéo de présentation de St Johns:

Le dîner était copieux, un peu trop même: une petite salade aux œufs en entrée, mais suivi d’un genre de bœuf Bourguignon avec pommes de terre et petits pois alors qu’il faisait vraiment lourd et orageux. En dessert un ‘banoffee pie’, à base de biscuit, bananes, caramel et beaucoup trop de crème! Suivi de vin, et de fromages.

Avec quelques amis je suis ensuite allée me réfugier au Château, dans notre Middle Common Room (la pièce réservé aux étudiants en Master/Doctorants) avec une autre bouteille ou deux et quelques fruits pour couper avec le repas trop lourd! On a écouté Mozart, Vivaldi… La nuit a semblé interminable.

D’ici quelques années, lorsque je repenserai à Durham, c’est ce qui va rester: les rires; les amis; nos débats mouvementés sur le droit, l’art, la politique; des bouteilles pleines qui se vident, avec toujours l’omniprésence d’un lieu féerique, hors du temps, où personne ne peut nous atteindre; un Château qui est le mien mais que je veux bien partager quand même.

Durham

Durham 2

I love Guy de Jean!

Hello Darlings!

Pour être élégante sous la pluie, il n’y a rien de mieux qu’un joli parapluie, original, qui attire l’œil sans en faire trop. Vous avez peut être déjà vu mon premier parapluie Guy de Jean, mais maintenant il a un petit nouveau chez moi, tout aussi adorable:

Hello Girls,

Just another pointless post to show off my fabulous new Guy de Jean umbrella! I’m terribly please with it! My umbrellas always get admiring glances and lots of compliments, which is always lovely of course. The photos below were taken in rainy Brittany, which really does go to prove that a girl definitely needs chic French umbrellas! Up in Durham it is of course just as miserable, so this was actually a fantastic buy! Check out the Guy de Jean website for more information.

1

2

Ces photos ont été prises chez moi, en Bretagne où vous l’auriez bien compris; il n’y avait absolument pas moyen de profiter de la voiture décapotable! Lorsque j’ai dit qu’il a plu tous les jours pendant mes dix jours de vacances je ne vous ai pas menti!

De retour à Durham, le temps ne s’améliore pas, mais au moins je me sens jolie avec ce nouveau parapluie! Associé à mes petites salomés en cuir rouge sang et à un trench noir tout simple, c’est parfait.

Au cas où vous n’auriez pas vu mon premier parapluie Guy de Jean que j’ai eu à Noël (Merci Mummy!) le voilà:

GdeJ

Ce sont vraiment les petits détails qui me font craquer:

Gde j

D’ailleurs, mes parapluies Guy de Jean suscitent tellement de compliments et de regards admiratifs que je pense que je ferais mieux de commencer une vrai collection!

3

Voilà un qui me plait beaucoup qui est dans le même style que ‘La Parisienne’. Il faut dire que le motif est particulièrement mignon! Ce modèle s’appelle ‘Femme et chien’.

J’adore toujours autant les modèles ‘CanCan Bis’! De ces trois couleurs, je me demande lequel je prendrais. Soit en crème, soit pourpre je crois. Il existe également en noir, mais j’aurais peur que cela fasse un peu trop gothique chic. Je l’avais vu une fois en rose saumon, c’était drôlement joli aussi. D’ailleurs je me vois bien avec ce parapluie CanCan Bis, en rose saumon, avec un (nouveau) trench long couleur bleu marine.

En faisant quelques recherches sur le net, j’ai vu que ce modèle a beaucoup de succès aux Etats-Unis. Sur les quelques sites que j’ai vu, non seulement ce parapluie est à $200 mais il est également sold-out! Gloups!

Pouahh!

Gil Elvgren, Two-hour sketch, vers 1940/1945.

Toujours malade! J’en ai un peu marre d’attraper des rhumes aussi facilement. Ce qui m’embête le plus c’est que normalement je dois travailler six heures au Château demain, et avec une voix faible et la tête qui tourne, je ne sais pas trop comment je vais pouvoir m’en sortir! En temps normal il est déjà bien difficile de garder sa voix stable et claire pendant six heures d’affilé.  J’essaye donc de trouver désespérément quelqu’un pour me remplacer mais sans beaucoup de succès. Pouah!

Du coup j’ai acheté des cachets contre les rhumes/angines, je prends des pastilles pour la gorge, et je me fais des infusions citron/miel/ gingembre et je viens également de me préparer une grande théière de thé noir épicé, style thé de Noël sur les conseils de Princesse Audrey! Je n’ai pas faim mais je me prépare des soupes maison, en espérant que ça aille un peu mieux!

Au moins aujourd’hui je ne vais pas sortir, donc je vais en profiter pour:

  1. Continuer la rédaction du mémoire, j’arrive bientôt aux 10 000 mots! Enfin! Plus que 5000 et ce sera terminé.
  2. Envoyer au moins un CV + lettre de motivation
  3. Me faire une manucure depuis le temps que je le dis
  4. Faire une sieste ou me coucher tôt!

Sinon, je viens de remettre ma blogroll à jour. Allez donc voir chez:

Bon dimanche les filles!

***

Hello Darlings,

I’m ill! Brilliant. I seem to have a terrible cold. No bad jokes about it being the dreaded swine flu, please! I’m just a little worried about going to work in the Castle tomorrow; I’m not quite sure how I will be able to talk to large groups of tourists for over 6 hours. Anyway, I’m high on cold/flu tablets and sore throat lozenges… At least today I will hopefully not be going out and so I will be able to continue working on the dissertation and applying for job vacancies. I also promised myself a manicure and an early night!

Hope that you are all faring better than I.

Have a lovely week-end!

« Too many tweets might make a twat » *

Bonjour les filles!

Vous l’avez peut être remarqué, mais depuis deux jours il y a une petite nouveauté sur mon blog: Je me suis inscrite sur Twitter.

Darlings, you may have noticed, but I am now on Twitter!

Je pense que Twitter va être une façon intéressante de rendre mon blog plus interactif, ça va être plus simple pour vous donner des petites nouvelles, pour vous faire partager des vidéos sur YouTube, ou pour mettre des liens qui peuvent vous intéresser!

I hope that Twitter will be a new way to make my blog more interactive, by being able to give you little updates as and when I feel like it. I’ll also be able to share interesting links and videos on YouTube that you may enjoy.

Twitter

Je ne sais pas encore vraiment comment me servir de Twitter, j’apprends tout doucement. Au cas où vous n’en savez pas plus que moi, voilà quelques explications:

  • Twitter a été initié en 2006 et est avant tout un service de micro-blogging. Le principe est simple: un ‘Tweet’ est un message court, de moins de 140 caractères, et répond à la question « Que faites-vous? » (« What are you doing?)
  • Il suffit donc de suivre une personne pour recevoir tous ses ‘Tweets’ (ou Twits?!)
  • Twitter est donc un autre bon moyen de rester en contact avec ses amis, c’est également un moyen de diffusion d’information assez exceptionnel, utilisé par les journalistes.
  • Avoir un compte sur Twitter me permet de satisfaire ma curiosité naturelle! Oui, car avec Twitter, je peux suivre les ‘Tweets’ de Dita Von Teese, Karl Lagerfeld et David Lynch par exemple.
  • J’aime également lire les ‘Tweets’ des politiciens: Je suis fan de Boris Johnson (le maire de Londres) et c’est toujours curieux de lire les ‘Tweets’ officiels de 10 Downing Street.
  • A ce sujet, il y a également des petits malins qui se sont amusés à créer un gouvernement anglo-saxon fictif, c’est le Twitter de USEGOV et on y trouve des Tweets absolument absurdes comme: ‘Houses of Parliament attacked by Rebel Forces. King angered by the attack and says « A outrageous attack on the people »‘. Ils ont même un site internet où ils expliquent la nouvelle monarchie etc. Bon, j’aimerais dire qu’ils ont vraiment du temps à perdre, mais en même temps, euh, moi aussi, vu que je les lis!

I think that you all must know what Twitter is (there are longer explanations in French, as I suspect that my French readers may not be familiar with this device) so here are a few people that I am following: Dita Von Teese, Karl Lagerfeld and David Lynch. I’m also an avid fan of Boris Johnson, and I enjoy reading the official 10 Downing Street Tweets. I also find USEGOV absolutely hilarious, it’s obviously a group of friends with nothing better to do than to create a fictional government and monarchy. You can read all sorts of outrageous Tweets from them such as: ‘Houses of Parliament attacked by Rebel Forces. King angered by the attack and says « An outrageous attack on the people’. I really think that some people may have too much time on their hands!

Donc, tout ça pour dire que je fais donc appel à vous pour savoir si vous avez un compte Twitter et ce que vous en pensez de tout ça! Si vous avez un compte Twitter, faites-le moi savoir et je vous ajouterai tout de suite! J’ai hâte à vous lire!

If you do have a Twitter account, then please let me know, and I will follow you! I look forward to reading your Tweets!

  • Oh, et le plus important, voilà mon pseudo sur Twitter: MademoiselleMMC (il n’y avais plus de MademoiselleM et il faut croire que MadeleineMiranda était trop long. Bref.)
  • Here is my username: MademoiselleMMC

birdy

Flickr

*David Cameron, 29th July 2009 for Absolute Radio.

Je comprends donc que je n’aurais pas la chance de suivre David Cameron sur Twitter!

What a pity that I won’t be reading David Cameron’s words of wisdom on Twitter!