Sollicitus

Mes amis,

J’ai bien peur que depuis quelques semaines déjà vous ressentez que j’ai du mal à trouver mon enthousiasme pour ce blog. Pas que je n’ai pas envie d’écrire, pas que je n’ai pas envie de parler de jolies choses, mais c’est que j’ai de plus en plus de mal à taire les inquiétudes qui montent en moi. Je sais  que vous n’êtes pas là pour écouter mes soucis, et je ne souhaite surtout pas passer pour une fille gâtée qui se plaint, mais je pense quand même vous devoir une explication.

Vous savez que je suis actuellement en train de rédiger mon mémoire, que je termine un LLM (Master en Droit Européen) à Durham. Le mémoire ne m’inquiète pas, il est bientôt terminé, et je sais exactement de quoi je vais parler dans mon dernier chapitre. Mon plan détaillé est rédigé et a été approuvé il y a déjà quelques temps. Vous savez également que j’ai une licence en droit ainsi qu’un M1 en droit pénal, tous les deux obtenus en France.

Mon souci c’est que je ne sais pas quoi faire l’année prochaine. Je ne sais pas où je serais ni ce que je vais faire. Je ne suis même pas sûre quelles options peuvent s’offrir à moi. Lorsque j’ai commencé mes études juridiques, l’idée me semblait relativement simple: dès que j’ai su que le droit me plaisait, je me suis décidée. J’allais travailler dur pour obtenir une licence, un Master et ensuite j’allais rentrer en école d’avocat.

En licence j’étais encore chez mes parents, ce qui avait bien sûr quelques avantages mais également des inconvénients. Ensuite il a fallu que j’aille à Rennes pour le Master en Droit pénal. Pour le financer il a fallu que je fasse un premier emprunt. En début de Master j’ai commencé à en avoir assez de la fac « à la française ». Des cours de 8hrs jusqu’à 20hrs, les chargés de TD trop jeunes qui n’apportent rien d’enrichissant, les partiels, les révisions… Rapidement j’ai eu envie de voir autre chose, et c’est à ce moment là que j’ai su qu’il fallait absolument que je quitte le système. J’ai mis des mois à faire mon dossier et j’étais ravie d’être acceptée à Durham.

J’ai passé une année merveilleuse ici, j’ai du faire un deuxième emprunt pour le financer, mais je ne le regrette absolument pas. C’était une expérience géniale, les cours étaient enrichissants, et se déroulaient sous la forme de « seminars », comme à Oxford. On avait quelques dissertations à rendre au cours de l’année mais on avait beaucoup de temps pour les préparer. Cette année les examens se sont déroulés sans stress pour la première fois de ma vie! Ici les professeurs vous redonnent confiance en vous, on vous dit que vous allez réussir.

Mais le fait de réussir mon LLM ne m’arrange pas vraiment pour la suite. Je pense avoir plusieurs options:

  • Aller en école d’avocat me tente toujours, mais je ne sais pas comment le financer. Si je souhaite rester en Angleterre, il faudrait que je fasse encore deux ans d’études et en plus toutes les écoles sont dans le sud où les loyers sont plus chers.
  • Pour devenir notaire en Angleterre il faut normalement trouver ce qu’on appelle un « training contract« , et pour cela il faut envoyer ton dossier aux cabinets. Si tu es accepté, le cabinet prend en charge les frais d’inscription en école de notaire et tu as la garantie d’un travail dans leur cabinet à la fin de tes études. Le souci avec cette option c’est qu’il faut faire ta demande en première ou deuxième année de licence, car les places sont prises trois ans à l’avance. Si je fais une demande maintenant ce sera pour avoir une place en 2012, ce qui me semble parfaitement absurde.
  • Je pourrais faire un doctorat à Durham ou ailleurs. Je sais qu’à Durham en tout cas mon dossier sera accepté, car il me semble que je remplis toutes les conditions. Cette option me plait aussi, mais toujours le même souci, je ne sais pas comment le financer. Il faudrait que je paye les frais d’inscription (£3500 par an!) plus le loyer etc. Je ne me vois vraiment pas faire un troisième emprunt, énorme, pour couvrir tout ça. Même avec un travail à mi-temps je ne gagnerais pas assez pour vivre et payer les frais. Je suis actuellement en train de me renseigner sur les bourses que je pourrais toucher, et je vais postuler pour une, mais j’imagine qu’il y aura énormément de personnes sur le coup. Concernant les bourses, en Angleterre ce n’est pas comme en France. En France vous pouvez faire une demande de bourse au CROUS mais en Angleterre ce système n’existe pas et il n’y a pas du tout d’aides. Les seules bourses qui existent sont réservées aux étudiants qui sont très doués.
  • Il est très bien vu pour les étudiants en Droit Européen de faire des stages (« internships« ) au sein des institutions européennes, (le Conseil, la Commission…) ou au sein de diverses ambassades etc. Le souci avec ces internships c’est que non seulement ils ne sont jamais rémunérés, mais en plus il est très difficile de les décrocher.
  • Je pourrais éventuellement chercher un travail, et c’est ce que je fais. Je passe mon temps à envoyer des CV un peu partout, et c’est vraiment décourageant, car je n’ai pas encore de réponse positive, malgré le fait que je remplis à chaque fois les critères requis. Le pire c’est que ces boulots ne sont pas exactement très bien payés, ni très intéressants intellectuellement parlant! Ce serait vraiment juste pour survivre en attendant de trouver quelque chose de mieux. Dans le climat économique actuel, j’ai l’impression que trouver un travail ici va être assez difficile, car le Nord de l’Angleterre est apparemment bien touché par la crise. J’aimerais bien rester dans le coin, car j’aime Durham et j’aime mon appartement. Mon appartement est aussi une énorme source d’inquiétude, car vous l’avez peut être deviné, mais je vis toujours avec mon ex-copain. Je reconnais qu’il a été assez tolérant avec moi, il ne m’a pas forcé à déménager, et il n’est pas parti tout de suite en me laissant avec toutes les charges; mais cette situation ne peut pas durer. L’appartement est relativement grand, je dirais 70m2, et je me sens très bien ici. Mais comme d’habitude, je ne sais pas comment payer le loyer toute seule. En Angleterre les étudiants n’ont pas le droit d’avoir l’aide au logement (le gouvernement est vraiment dur avec nous…) et j’ai commencé à me renseigner pour les aides si jamais je ne trouve rien l’année prochaine: apparemment, si on a moins de 25ans, on peut avoir de l’aide uniquement si on a une chambre dans une résidence partagée avec d’autres jeunes ou alors si on a un « bedsit » (je ne suis pas sûre mais je crois que c’est genre un T1), ce qui n’est pas mon cas. Donc si je ne peux pas trouver de travail à temps plein, ni bénéficier d’aides, je ne vois pas d’autres solutions que tenter de trouver un travail dans une autre région de l’Angleterre, ou alors rentrer chez mes parents en France, ce que je veux à tout prix éviter. Pas que ce serait désagréable de vivre avec eux, mais on habite en Bretagne, à la campagne, donc je ne sais vraiment pas ce que je ferais là-bas.

La plupart de mes amis juristes restés en France préparent actuellement l’examen d’entrée eu CRFPA pour devenir avocats, et d’autres commencent un doctorat. Mes amis de Durham ont soit un foutu « training contract » pour devenir donc notaire (mais ils ont fait leur demande comme il le faut, il y a déjà deux ans…), soit ils commencent un doctorat, soit ils font des stages non-rémunérés dans les institutions européennes, soit ils rentrent dans leur pays natal afin de devenir juriste. J’ai l’impression qu’il n’y a que moi qui se pose encore des questions concernant l’année prochaine! C’est sûrement en partie de ma faute, j’aurais peut être du m’y prendre plus à l’avance.

Pour l’instant je continue à rédiger le mémoire, je prépare ma demande de bourse pour le doctorat, je continue à travailler au Château et je continue à envoyer des CV. J’ai l’impression que ma tête va exploser, mais ce n’est pas grave. D’ailleurs, je dois y aller, j’ai un RDV avec mon tuteur!

33 réponses à “Sollicitus

  1. Oh petard, c pas évident là!!! Et pourtant il doit bien y avoir un moyen, ça ne peut pas être autrement. Et sur place, n’as tu pas quelqu’un qui pourrait t’aider sur ton orientation de l’année prochaine? Ou quelqu’un qui aurait fait le même parcourt que toi pour savoir ce qu’il a fait par la suite? Au pire si c vraiment pas possible en Angleterre, tu peux revenir en France et avec l’equivalence tu pourrais integrer un curcus ici et avoir des aides pour tes études. Je ne sais pas comment cela se passe en Angleterre pour ces choses là mais apparement c pas terrible. Mais je pense que tu pourrais trouver un interlocuteur, j’en suis sur même!! Pour ma part, quand j’y étais, je bossais aussi pour gagner 2-3 sousssous et je trouvais facilement car nous avions un « employment office » sur le campus qui ressenssait tous les taff sur le campus et dans la ville, c’etait plutot avantageux comme systeme. Et puis quand j’ai eu un soucis pour payer mes frais de scolarité, j’avais pu dialoguer avec une personne de l’université qui m’avait bien aidé. Essaye de voir de ce côté là.
    Je te souhaite bien du courage en tout cas!@++Bizz

    • Hello, et merci pour ton message et ton soutien! Mon tuteur me conseil de faire un doctorat tandis que d’autres pensent que je devrais à tout prix essayer de passer les exams pour devenir notaire ou avocat. Donc à vrai dire tout cela implique encore quelques années d’études, et des frais supplémentaires! Je commence à me dire que je n’ai vraiment pas choisi le plus simple…!
      Pour avoir un ‘petit boulot’ ce ne sera pas trop dur, je bosse déjà au Château, c’est juste que je me pose des grandes questions!

      Bisous

  2. Mais, si tu reviens en France, pourquoi est-ce que ce serait obligatoirement chez tes parents ?
    Je veux dire, il existe des tas d’aides en France, et si tu trouvais un boulot à mi-temps, tu arriverais peut-être à joindre les deux bouts ?

    Enfin, bon courage, j’espère vraiment que tu arriveras à t’en sortir !

  3. Tu es à un tournant important de ta vie et je comprends tes angoisses… Je ne connais malheureusement rien au droit et à ce qui s’y rapporte et je n’ai pas d’idées, de conseils mais je suis sûre que tu feras le bon choix ! Courage et bonne chance !

  4. Tout d’abord, merci d’avoir fait une note aussi claire et précise de tes problèmes : c’est beaucoup plus « agréable » à lire pour les personnes qui ne te lisent pas depuis longtemps ! 😉

    Ensuite, je comprends tes inquiétudes, qui sont tout à fait normales, mais cela ne leur en enlève pas leur importance.

    Le métier d’avocat te tente, et je suppose que tu n’as guère envie de faire une année de prépa pour passer le barreau (si c’est comme ça que ça se passe) ? Tenter le barreau en France ne t’intéresse pas ?

    Les stages sont fréquemment peu rémunérés, et pourtant, c’est tellement important d’en faire (c’est mon plus grand regret de ne pas en avoir fait davantage) : un job alimentaire à mi-temps, avec un stage à mi-temps, ça ne pourrait pas être possible ?

    Bon courage pour ces questions, tu as raison, c’est le pire moment de la vie étudiante… mais surtout, prends le temps de bien te les poser…

    • Hello,
      Oui j’avais hésité à tout expliquer, mais au moins comme ça vous pouvez comprendre ma situation.
      J’ai bien peur de ne pas réussir le barreau en France, je ne sais pas pourquoi… Peut être car ça fait depuis déjà un an que je suis partie, je ne me sens plus trop ‘dans le bain’!
      La plupart des stages intéressants se trouvent à Londres, et c’est vrai qu’il est important d’en faire, mais malheureusement là je ne pouvais vraiment pas me permettre de payer un loyer à Durham + à Londres + rédiger le mémoire + avoir un petit boulot au Château. Pas facile à tout faire!

      Merci pour ton commentaire en tout cas!

  5. Bon courage, et prends le temps de bien peser le pour et le contre, ne te presse surtout pas…Je regrette un peu maintenant pour ma part de ne pas avoir poussé mes etudes plus loin, apres mon master…

    Alors, je ne connais rien au droit à part le peu que j’ai survolé dans mon cursus, mais si je n’avais qu’un seul petit conseil, c’est de prendre ton temps, et de reflechir à ce que tu voudrais vraiment faire, toutes contraintes mises de coté. ça ne résout pas le problème, mais ça dégage un peu l’esprit pour réfléchir !

    • Coucou, oui j’ai peur que je vais regretter plus tard si j’arrête mes études maintenant. Mais c’est vrai que rien ne presse, et j’aurais tout le temps de faire un doctorat peut être à mi-temps dans l’avenir.
      Je pensais qu’après mon Master tout serait plus clair, ou plus évident, mais finalement pas du tout! C’est vraiment angoissant!

      Bisous

  6. Et bien dit donc mademoiselle…pas évident tout ça…
    Bon la vrai question dans tout ça c’est toi qu’est ce que tu veux vraiment, dans quoi tu veux vivre???
    Que veux-tu faire cette année qui arrive??? Même si ça n’est pas pour la vie…
    l’idée du stage à mi temps et du travail à mi temps n’est peut être pas évidente: 2 choses à trouver en même temps…
    mais les as tu tous rapellé arcelé,…car j’ai remarqué une chose: c’est comme ça que ça marche dans mon domaine…et surtout les candidatures spontanées? t’as peut-être déjà essayé???
    Bon et pour ton appart t’a pas possibilité de chercher une coloc? ou un coloc? autre…qui serait aussi en droit ou pas?
    j’imagine que dans toutes les villes des étudiants cherches des logements…
    BON COURAGE!!! 🙂
    je te soutiens, crois moi!!!
    et t’envoie plein d’ondes positives…

    • Hello, oui pas évident je sais, ça m’agace!!! J’aimerais bien rester dans le domaine juridique, de préférence en droit européen car c’est ce qui me plait le plus. Je ferais mieux de me renseigner pour les stages je pense dans ce domaine. Je me vois aussi faire un doctorat avec comme thème le droit européen aussi…
      Tu as raison pour ce qui est des candidatures libres, je vais faire de mon mieux pour trouver quelque chose!
      Concernant un coloc je ne sais pas, je n’aimerais pas partager mon appart avec quelqu’un que je ne connais pas! Surtout que l’appart n’est pas meublé, donc toutes les affaires m’appartiennent… … argh!
      Si je reste sur Durham je pense que je vais devoir déménager, argh!!!

      Bisous

  7. courage cherche ta voie au fond de toi il y a la réponse! Mais tu souhaite vivre en France ou en Angleterre? Tu as des origines anglaises? Bises! je pense à toi!

    • Hello, oui je suis anglaise en fait 🙂
      Je me vois bien rester en Angleterre pendant quelques années encore, peut être le temps de terminer mes études, mais dans l’avenir une maison en France me tente bien.
      Des fois j’ai envie de tout quitter et de partir aux USA ou en Australie aussi, mais je ne sais pas si j’aurais le courage de quitter l’Europe.

      Bisous!

  8. Merci pour toutes ces explications, on en sait davantage sur ce qui te tracasse.
    Effectivement ta situation n’est pas simple, mais déjà, est-ce que tu sais où tu préfère vivre, en France ou en Angleterre?
    Comme l’a suggéré Mathilde, la collocation pourrait être une solution pour ne pas payer trop cher ton logement?
    Je te souhaite bon courage dans tes recherches, j’espère que tu parviendras vite à trouver une solution. Bisous!

    • De rien, je suis finalement assez contente d’avoir tout expliqué, même d’une façon assez succincte. Comme je le disais à July, entre la France & l’Angleterre mon cœur balance, je n’ai vraiment nul part où aller donc mon choix n’est pas fixé.
      Je pense que si je reste sur Durham je préfère encore déménager car je ne me vois pas partager mon appart, mes meubles etc.

      Merci en tout cas,
      Bisous à toi!

  9. Que te conseiller? C’est assez difficile en fait parce que des doutes on en a tous et les tiens sont parfaitement légitimes. Ta situation est un peu plus compliquée en plus puisque tu étudies dans un pays où les études sont chères. Je crois que la seule chose que je puisse te dire c’est de persévérer. Un premier boulot, ce n’est jamais facile à décrocher mais plus tu essayeras, plus tu auras de chance d’être prise quelque part. Plus de refus aussi mais ça fait partie du jeu même si ce n’est pas très agréable.
    Je crois qu’il faut y aller au culot aussi, postuler dans des endroits où tu ne soupçonnerais pas que tu puisses y entrer. Un exemple: l’année dernière, j’ai déposé à tout hasard un CV + lettre de motivations demandant un emploi saisonnier rémunéré dans la boîte aux lettres du journal local de ma ville. J’étais persuadée qu’ils allaient jamais me recontacter puisque dans le journalisme, on y entre par stage avec convention (+ piston souvent). Et bien non, 3 mois après, j’ai eu un appel, j’ai passé un entretien et j’ai été embauchée pour l’été. Avec reprise cette année. 1 mois par an certes, mais j’apprends un boulot tout en étant payée. Je suis la seule jeune qu’ils ont qui est payé, les autres étant des stagiaires non-rémunérés comme chacun sait.
    Peut-être que c’était un pur hasard et que ça ne m’arrivera jamais ailleurs. Toujours est-il que c’était pour te montrer que même quand on s’y attend le moins, on peut avoir de belles surprises.

    Je sais pas si ce speech t’aura aidé. En tout cas, je te souhaite beaucoup de courage pour les recherches. Et garde le moral, c’est le plus important!

  10. Tout dépend de ce que tu désires. Si tu veux vraiment être avocate, tu pourrais peut-être essayer de rentrer à l’école, même si c’est cher, quitte à refaire un emprunt et à travailler un peu à côté pour commencer à le rembourser. Si tu es sure d’avoir un travail à la sortie de l’école d’avocat, ça vaut certainement le coup, car tu n’auras certainement pas trop de mal à rembourser tes emprunts une fois active.
    En ce qui concerne le doctorat, sans allocation ce n’est pas facile tous les jours (j’en sais quelque chose!). Certaines universités lancent des appels à candidature pour des bourses de doctorats dont les sujets sont déjà pré-établis. Peut-être pourrais-tu essayer d’en trouver un de ce type? C’est tout benef, tu as une allocation et généralement, on te propose des heures d’enseignement en parallèle. Il faut jeter un oeil sur les sites internet des facs, je ne sais pas s’il existe un site qui répertorie les offres dans le domaine juridique.
    Sinon, tu peux faire un tour sur cette annexe de la commission européenne, qui répertorie toutes les opportunités d’emploi et de bourses dans le secteur de la recherche en Europe: http://ec.europa.eu/euraxess/
    Courage en tout cas, la situation va certainement se débloquer d’elle même, il faut juste que tu saches, TOI, ce que tu veux vraiment.

  11. Je comprends parfaitement tes angoisses et à quel point ça doit être stressant de ne pas savoir de quoi sera faite l’année à venir, mais ce n’est pas comme si tu n’avais aucune option, et ‘est un bon point je pense, reste à savoir laquelle…
    Le concours d’avocat pourquoi pas!, (mais ce serait pour l’année prochaine non? parce que celui de cette année est dans un mois à peine si je ne m’abuse?) Vu ton cursus, tu devrais l’obtenir. Et puis tu ne perds rien à essayer.
    Le doctorat aussi semble une bonne idée, d’autant plus que les profs te le conseillent.
    Plein d’opportunités s’offrent à toi, il te suffit « juste » de savoir laquelle tu souhaites saisir.
    Je t’envoie plein de courage, de motivation et de zenitude :).
    Des bisous

  12. et rentrer en france mais pas chez tes parents ?

  13. tes inquiétudes sont très compréhensible et je n’imaginais pas que les études étaient si cher en au Royaume-Uni
    tu as fini ton mémoire?
    je viens de rentrer de naples! bientôt je mettrais en ligne mes aventures

  14. Je comprends tes angoisses… j’espère que tu vas trouver la solution qu te sied le mieux… Je crois toujours que le destin peut donner un coup de pouce au moment ou on s’y attend le moins… Bises

  15. Je sidérée d’apprendre qu’aucune subvention n’est versée aux étudiants en Angleterre. Ca n’incite pas vraiment à entreprendre de longs cursus universitaire, à moins d’être né dans une famille qui n’a jamais connu aucun soucis d’argent.
    Je ne saisis pas toutes les subtilités concernant les diverses possibilités de continuer tes études. Je n’ai pas suivi le même système d’apprentissage universitaire (pour la musique, ça fonctionne différemment. Enfin ça fonctionnait différemment, jusqu’à aujourd’hui…)
    Tout ce que je sais, c’est qu’à l’issue de ces quelques dernières semaines à plancher sur ton mémoire, tu dois avoir besoin de faire un peu le vide dans ta tête, non?
    Beaucoup de questions s’imposent pour ton avenir, certes. Mais si tu arrivais à te prendre ne serai-ce que 3 jours, pour faire le vide, dormir, oublier, penser à autre chose?
    Quelques jours de repos sont toujours bénéfiques et aident à y voir plus clair!
    Quoiqu’il en soit, prends la décision qui est la meilleure pour toi.
    Et reposes-toi, ce ne sera que bénéfique!
    Courage courage!

  16. courage! je suis sure qu’en prenant ton temps, en réflechissant bien à toutes les proposition qui s’offrent à toi, tu trouvera la solution qui te conviendrai le mieux. tu devrai peut être t’inscrire au « training contract », même si c’est pour 2012, tu aura au moins quelque chose à ce moment là, et en attendant, peut être que tu pourrais faire un pause pour te ressourcer, voyager, ou même pour faire des stages et acquérir de l’expérience?
    en tout cas je suis de tout coeur avec toi.
    pleins de bisous!

  17. Hello Madeleine,

    Bon courage ! Je sais qu’il est particulièrement difficile de trouver sa voie. Mais tu as fait une bonne partie du chemin en analysant toutes les possibilités qui s’offrent à toi. Prends bien le temps de te poser pour étudier chacune des opportunités.
    Bon courage !
    Gros bisous

    • Hello Aurore, Merci à toi aussi d’être passée par là! Et merci pour les renseignements que tu me donnes concernant le doctorat – je t’envie tu as déjà fait ton choix!
      Je t’embrasse, à très bientôt!

  18. Je te souhaite plein de courage.

    Bisous

  19. Je comprends tes angoisses, je suis passée par là. (Et c’est malheureusement pas fini!) Voici mon conseil d’après mon expérience hein!Avec le recul je regrette d’avoir fait un m2 (dea) parce que le Dess dans lequel je voulais rentrer ne m’a pas accepté.
    Je l’ai fait pour dire que j’avais un bac+5 et parce que j’avais peur de ne pas reprendre mes études si j’arrêtais. He bien , je regrette de ne pas avoir pris mon courage à deux mains et lancer dans la jungle du travail après mon M1. Mon DEA ne me sert à rien , et j’ai perdu un an.Peux tu envisager un visa d’un an pour travailler à l’étranger,un autre pays histoire de te concentrer sur ce que tu veux vraiment.? L’enjeu me paraît trop important pour se précipiter. Et parfois, de nouvelles expériences peuvent tout changer. Tu peux peut être t’adresser à l’APEC , des professionnels du droit déjà établis et demander des conseils. C’est très enrichissant d’avoir le point de vue de professionnels pour envisager les choses différemment et t’ouvrir de noueaux horizons.
    Je te souhaite beaucoup de courage, j’espère que tout ira bien pour toi! Bises

    • Coucou, même si le M2 ne sert concrètement pas à grand chose, je pense que c’est surement une bonne chose, et je ne regrette pas d’être arrivée à BAC+5, au mois ça, c’est fait (enfin c’est ce que je me dis) et si je veux commencer un doctorat je crois que c’est plus ou moins obligatoire.
      Je crois que tu as raison dans le sens que je devrais prendre un peu de temps pour moi afin de réfléchir à ce que je veux vraiment… Je rêve de partir un mois ou deux à l’étranger histoire de pouvoir être un peu seule et de réfléchir tout en découvrant de nouvelles choses.
      Je prends tous les avis, tout le monde est très optimiste, ça me donne du courage.

      Merci pour ton commentaire, plein de bisous!

  20. Coucou Madeleine !

    Je venais prendre de tes nouvelles. Tes inquiétudes sont toujours présentes, ça ne doit vraiment pas être évident, et je te comprends plutôt bien. Peut-être qu’écrire t’a fait du bien, poser ainsi les choses de façon claire et distanciée a pu te permettre de prendre du recul. Je pense que c’est une bonne chose que tu discutes avec des gens du milieux différents, famille, amis, inconnus, profs, étudiants, dans le droit ou autre … je sais que c’est difficile mais si tu peux, dans la mesure du possible, essaie de te dégager de la pression du temps, pour choisir librement… Bon courage, je suis sûre que ça va bientôt s’éclaircir !
    Je t’embrasse bien fort ma ptite Mad!!!

    n’hésite pas à m’écrire !

    • Coucou Claire,
      Merci beaucoup d’être passée par ici, ça me fait toujours très plaisir de savoir que mes amies me lisent! 🙂
      Je pense qu’une fois le mémoire rendu je pourrais y voir plus clair, pour l’instant j’ai l’impression d’avoir la tête qui tourne plus qu’autre chose.
      J’espère que tu as raison, car tu sais que ces doutes et incertitudes se font sentir!
      Plein de bisous à toi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.