Poppies on a Friday

Happy Friday!

Hier l’Angleterre marquait le début de la « Poppy Appeal » (Appel au Coquelicots), cette période du 1 jusqu’au 11 novembre où des militaires vendent les « Poppy » (Coquelicots) en papier dans les rues, pour récolter de l’argent pour la Royal British Legion.

La Royal British Legion est une œuvre caritative qui  soutient les soldats blessés, les anciens soldats ainsi que leurs familles. Le Poppy Appeal est également un symbole du sacrifice que les soldats de la première et deuxième guerre mondiale ont fait pour nous, une tradition qui fait que leur lutte et combat pour la liberté ne sera jamais oublié. « Never Forget » est d’ailleurs le slogan de la Poppy Appeal.

L’allégorie du coquelicot date de 1915 et découle d’un très joli poème intitulé « In Flanders Fields » du Lieutenant John McCrae qui a été le témoin d’un combat dévastateur. Les coquelicots fleurissaient dans les champs touchés par le combat près de la Somme et Flandres, les fleurs sont ainsi devenus le symbole du bain de sang de la guerre des tranchées. Le poème est vraiment beau, je vous invite à le lire si vous ne le connaissez pas encore.

Les Poppy en papier étaient à l’origine fabriqué par les soldats blessés pendant la première guerre mondiale, on les vendait alors pour qu’ils puissent continuer à avoir une certaine source de revenues. La tradition perdure et si vous venez à Londres au début du mois de novembre, vous remarquerez qu’un bon nombre de personnes portent une fleur rouge sur leur manteau pour témoigner de cette solidarité.

Le Poppy Appeal est très populaire en Grande-Bretagne et montre vraiment le patriotisme du pays. La population soutient les soldats qui ont combattu et qui combattent encore pour le Pays et pour la Reine.

Afin de marquer le début de la Poppy Appeal, hier il y avait des centaines de militaires et de bénévoles dans la capitale, tous vendaient les Poppy (enfin on donne ce que l’on veux hein…), mais il y avait aussi de très chouettes initiatives comme des parades, des démonstrations pour récolter un peu plus d’argent… A Covent Garden j’ai cru comprendre qu’il y avait des avions militaires et des anciens combattants qui témoignaient des leurs histoires, j’ai vu une belle photo sur Twitter et dans le journal hier.

A Mayfair j’entendais de la musique depuis mon bureau, et à midi j’ai enfin pu sortir pour voir ce qui faisait autant de bruit! Sachant que je travaille en hauteur, je peux vous dire que la musique portait vraiment! A Berkeley Square il y avait un concert gratuit, c’était une scène vraiment comique car ces adorables soldats jouaient de la musique de films, comme les airs de StarWars… Only in London!

Le concert était très chouette, je suis restée pendant un petit peu de temps, puis il a tout de même fallu que je retourne travailler… En partant j’ai bien-sûr refait un don, et comme j’ai glissé un petit billet dans la caisse j’ai eu le droit non seulement à un Poppy en papier (que l’on accroche sur son manteau) mais aussi à un Poppy tricoté!

Le premier novembre fait vraiment partie de mes journées préférées à Londres, j’adore toute cette énergie positive qui en découle! Lorsque je suis repartie prendre le métro pour rentrer chez moi le soir, il y avait des dizaines de gentlemen en top hats qui vendaient les Poppy à l’entrée du métro, il étaient vraiment diablement beaux!

Ci-dessous, à droite voici les Poppy en papier que tout le monde épingle sur sa veste au mois de novembre, et à gauche le Poppy tricoté qu’un des soldats m’a offert:

Don’t forget your poppy! Happy Friday!

22 réponses à “Poppies on a Friday

  1. Tu m’as fait découvrir quelque chose, merci! C’est super que la tradition du Poppy Day reste, c’est une très belle idée!

  2. C’est très chouette que tu nous expliques tout ça, je savais que ça avit un rapport avec les soldats mais je ne connaissais pas tous les détails. C’est vrai que tous les ans je remarque que les journalistes à la télé anglaise arborent un petit coquelicot ! Bisous.

  3. Ahhh c’est aussi une de mes journées préférées lorsque je suis sur Londres… !
    La première année j’avoue que je me suis retrouvée plutôt perplexe, je ne connaissais pas du tout *rougis d’autant de manque de culture*
    En tout cas c’est une belle iniative, j’aime beaucoup les anglais pour cela…
    C’est toujours un plaisir de te lire, je suis désolé de ne pas avoir plus le temps de commenter tes billets… Je vais me rattrapper !

    • Oh merci pour très gentil mot, je suis contente de savoir que tu passes toujours par ici, c’est toujours très sympa d’avoir de tes nouvelles 🙂 Je suis d’accord avec toi, c’est une initiative que j’aime beaucoup! J’aime bien toute la période octobre – décembre à Londres, il se passe tout plein de choses! Bisous

  4. Ce patriotisme est beau parce qu’il vient du peuple et qu’il est sincère … malheureusement , le patriotisme a trop souvent été utilisé par les autorités comme paravent pour envoyer les gens du peuple se faire tuer en cas de graves tensions sociales ou pour piller un Etat ou un peuple vaincu . Le patriotisme est alors devenu une nouvelle religion avec ses dogmes , ses fanatismes …

    On peut visionner le cours d’Henri Guillemin ( un homme reconnu pour le sérieux et la sincérité de sa quête de la vérité ) intitulé « l’Autre avant guerre » , 1871-1914 (http://gillemin.blogspot.fr/) . Guillemin démontre que l’Allemagne n’a pas voulu la Grande guerre mais qu’elle a été contrainte de la faire par les Alliés qui l’entouraient avec hostilité . Et évidemment , c’est le peuple des travailleurs , des petites gens qui faisait le gros des troupes . Peu de soldats de la très haute société et dans ce cas , le plus souvent , peu exposés .
    Mais dans les manuels d’histoire jusqu’à une date assez récente , c’est la propagande des vainqueurs qui a dominé et a fait de l’Allemagne l’agresseur , non elle était acculée . Bismark après avoir remporté le pactole de la guerre de 1870 , ne voulait surtout pas perdre ce qu’il avait réussi à gagner . Il ne voulait surtout aucune histoire avec la France et Guillemin montre dépêches diplomatiques et déclarations prouvant que Bismark puis le Kaiser faisant des concessions et des facilités à la France dans sa conquête coloniale pour se faire bien voir . Peine perdue … et quand on sait de quelle façon la France a perdu la guerre en 1870 et pire , perdu des terres …

    Ce qui ne retire rien au dévouement des soldats , mais ces leçons d’histoire laisse un goût terriblement amer dans la bouche .

  5. Le Salon sous la Vigne

    Merci pour ce joli texte qui a fait remonter en moi des souvenirs nostalgiques d’une vie à Londres

  6. Je confirme , hier nous etions a londres et nous avons vu un avion militaire a covent garden ainsi que des militaires un peu partout dont des marins du cote de stradford international, ils etaient pas mal en plus lol. Mais c est vrai que l ambiance etait genial hier. Je n avais jamais fait le 1 er novembre ici et c est vraiment mieux que chez nous.

  7. Au Canada aussi les commémorations ont commencées….

  8. Je ne connaissais pas merci pour toutes ces informations.
    J’aime toujours en apprendre sur les coutumes Britannique 😀

  9. Jolie tradition pour ne pas oublier cette guerre ravageuse…

  10. Le poeme est très beau! J’ai pu voir ces coquelicots vendus au profit des soldats lors de mon séjour mais je ne savais pas d’où venait cette tradition. Alors merci 🙂

  11. Ah voila!! Merci de m’avoir dévoilé le mystÈre ce cette fleur rouge visible sur les vestes des britaniques… 😀

  12. Tu m’as fait découvrir un beau jour en Londres. C’est joli tous ce coquelicots et l’est pour la raison que cette fête vient du peuple, mais aujourd’hui n’est elle un peu anachronique? L’état doit assumer ces guerres qui peut-être ne sont pas du peuple. Le dépense militaire est aujourd’hui necessaire? Vraimentt je nesuis du coté de militaires. Bisous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s