Archives de Tag: cabinet de curiosités

Noël chez Madeleine

Hello!

J’espère que vous allez bien et que avez passé un très Joyeux Noël. Pour ma part, j’ai eu la très grande chance d’être rentrée en France bien avant tout le chaos à la frontière anglaise de la semaine dernière. J’ai fait du télétravail jusqu’à Christmas Eve, mais vers 17hrs j’ai pu mettre ma réponse automatique, et je suis désormais en vacances pour dix jours! Nous avons commencé les festivités avec notre raclette traditionnelle du 24 décembre en famille tout en écoutant les chants de Noël. Ensuite, nous avons joué au Pictionnaire puis au Uno devant le feu de cheminée, tout en grignotant un Mince Pie et en dégustant un Bailey’s bien glacé. Ensuite, c’était bientôt l’heure d’aller dormir, et d’attendre sagement le père Noël.

La plupart des familles anglaises et irlandaises fêtent Noël le 25. Notre journée commence assez tôt le matin, car nous nous sommes donnés rendez-vous vers 9hrs30 au pied du sapin. Comme vous pouvez le voir, le père Noël est bien passé pendant la nuit! C’était une si belle matinée, le soleil brillait, j’ai préparé du thé de Noël et du café et ensuite, à nous les cadeaux!

J’ai reçu plein de jolies choses et de belles surprises, je vous montrerai tout ça bientôt. Notre petit déjeuner de Noël est traditionnellement des œufs brouillés avec du saumon fumé, servi avec du toast beurré ainsi que des Buck’s Fizz (jus d’orange frais avec champagne ou vin pétillant).

Nous avons fait une petite promenade autour du village après le petit-déjeuner. Il faisait tellement beau! Tout était très calme, on n’a pas vu un chat.

Pour le déjeuner, mon frère a préparé des mini pizza au mozzarella et cheddar. Il les avait préparé auparavant dans son four à pizza, puis nous les avons tout simplement réchauffé à la maison et dégusté devant le discours de la Reine.

Miam miam! Voilà qui me donne envie d’investir moi aussi dans un four à pizza.

Un de mes cadeaux, de la part de mon frère, est un selfie stick (une perche à selfie)! Mais un selfie stick high tech, puisqu’on peut aussi s’en servir comme trépied et on peut aussi s’en servir à distance, car il y a une télécommande. Ce cadeau m’a fait rire!

Notre Christmas Dinner n’est pas si traditionnel, puisque ma maman n’aime pas la dinde. Cette année maman a préparé du bœuf, servi avec des pommes de terre croustillantes, des Yorkshire Pudding, des carottes rôties, des mange-tout avec des châtaignes, de la broccoli, des Pigs in Blankets (des saucisses anglaises enrobées de bacon – c’est quelque chose que l’on mange en Angleterre uniquement à Noël) et une sauce au Porto.

Voici le joli bouquet de Noël que j’ai commandé chez les Fleurs de Nicholas (cette marque est une jolie découverte pour moi, que j’ai découvert sur Instagam). J’aime beaucoup leurs jolies compositions!

Quant au dessert, ma maman nous a proposé soit le Christmas Pudding (commandé chez Betty’s), soit la bûche au chocolat maison. Mon choix a été vite fait et j’avais hâte d’essayer la bûche, que je trouve magnifique!

C’était absolument délicieux, une vraie réussite!

Nous avons passé le reste de la soirée à jouer à un jeu préféré de mon père, qu’on appel « devinez la musique ». Ma famille est très musicale (sauf moi) et écoute beaucoup de genres de musique différents. Ce jeu consiste en un membre de la famille qui choisit des chansons sur Spotify, et les autres qui essayent de deviner 1/ l’artiste et 2/ le nom de la chanson. La personne avec le plus de points gagne! J’étais le DJ!

J’espère que vous avez passé un Noël chaleureux entouré de vos proches, même si les choses étaient un peu différentes cette année pour beaucoup.

Merry Christmas!

Wish list de luxe!

Hello,

Bon lundi! Comment allez-vous? Ce week-end j’ai eu envie de me changer les idées en rêvassant devant les boutiques de luxe et en me créant une petite wish list! Il y a certaines pièces dont je rêve depuis des années, et je suis bien décidée de commencer à m’offrir un petit quelque chose de temps en temps. Ces dernières années j’avais toujours quelque chose pour lequel économiser (d’abord mes études à la Law School, ensuite mon mariage, et plus récemment, un apport initial pour notre maison) mais maintenant, peut être que j’aurai l’occasion de faire quelques achats! Bon, avec la conjoncture économique ce n’est pas forcément gagné d’avance, et peut être que je ferai justement mieux de continuer à économiser plutôt que de dépenser en ce moment, mais après tout, ça ne coûte rien de faire un peu de lèche-vitrine.

Pour ma part, ce sont les sacs, chaussures et manteaux qui me font le plus envie, et c’est dans ces pièces que je consacre la plupart de mon budget garde-robe. En temps normal, je porte des robes assez simples, souvent de couleur unie, et ce sont mes chaussures et sacs à main qui rendent mes tenues intéressantes. Ca fait depuis si longtemps que j’ai envie de m’offrir des Hangisi de chez Manolo, donc je me suis dit que ce sera le cadeau de moi à moi pour mes 35 ans. Je les achèterai une fois que je pourrai de nouveau sortir en ville! J’aime beaucoup les quatre options ci-dessous. Qu’en pensez-vous? Je pense que les chaussures gris foncés (les 3) seront les plus portables et les plus élégantes, mais les violettes me font craquer, d’autant plus que le bijou sur celles-ci sont colorées (ces sont les Hangisi « Venezia ») alors que les autres boucles sont argentées. Quelles sont vos préférés?

Après les chaussures, j’aimerais m’offrir un sac chic et classique! Même si je me demande régulièrement quel sac de luxe j’aimerais acheter, je n’ai toujours pas fait mon choix! Peut être car justement c’est un vrai plaisir de rêvasser à un futur achat, de regarder les modèles en-ligne, de les comparer… Tout d’abord, voici les Launer! Ce sont les sacs que la Reine Elisabeth affectionne, Launer est une marque Londonienne, et les sacs sont fabriqués à la main en Angleterre. J’aime leur forme si classe, le seul inconvénient c’est que je trouve que ce sont des sacs plutôt pour aller travailler, car ils ne sont pas très décontractés. Je crois que ma préférence va pour le rouge bordeaux, et vous?

Sinon, j’aime beaucoup le Lady Dior! Un sac coloré, classique et spacieux. J’aime beaucoup le Cherry Red mais aussi la version en tissu pour l’été, même si le logo est un peu grand à mon goût. Je trouve les Lady Dior un peu plus décontractés que les Launer, même si en noir je pense que ce serait un beau sac pour aller travailler. Et puis il y a aussi le Saddle Bag! Je l’ai adoré en 2000 et à sa réédition je l’aime toujours autant. Qu’en pensez-vous?

Enfin, depuis le temps que je les regarde, il faudrait bien que je mette les sacs Chanel sur ma liste, même si leur prix devient de plus en plus prohibitif. A chaque hausse de prix je me dis que j’aurais vraiment du essayer d’en acheter un il y a quelques années. Pour ma part j’aime beaucoup leurs sacs en tweed, et ma préférence va pour le 2.55 en tweed noir! Et vous?

Et voilà pour mes sacs de rêve! N’hésitez pas à m’indiquer lequel vous préférez. Est-ce qu’il y a un sac qui vous fait rêver?

Bonne journée et bonne semaine!

Joyeux méli-mélo de Noël

Coucou,

Comment allez-vous? J’espère que vous avez passé un excellent week-end. Pour notre part nous avons fait une longue promenade dans le Trent Park samedi, un peu comme tous les week-ends en fait! Pour une fois, le parc était désert! Les magasins sont maintenant de nouveau ouverts en Angleterre, donc les gens étaient certainement partis faire leur Christmas shopping… Ce n’est pas notre cas puisque nous faisons toujours le maximum afin de limiter nos contacts, donc cette année, nous avons fait tous nos achats en-ligne (ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas soutenu de petits magasins locaux, j’ai d’ailleurs fait de mon mieux de commander un petit quelque chose pour tout le monde dans une boutiques indépendante ou familiale, en plus de commander chez des enseignes plus connues). En rentant de notre promenade j’ai préparé du cidre chaud de nouveau (miam!) et puis nous avons commencé à regarder la série Dickensian que je vous recommande chaudement. C’est une série qui a cinq ans maintenant mais que je n’avais pas eu l’occasion de regarder auparavant. La série est basée sur les personnages de Charles Dickens, qui habitent tous dans le même quartier de Londres. C’est amusant de voir comment on a imaginé les interactions entre les personnages de Dickens, et puis la série est tellement bien fait, j’adore voir un Londres du 19ème siècle sous la neige. C’est une série cosy, parfait à regarder à Noël!

Sinon, la semaine dernière j’ai enfin envoyé mes cartes de Noël. Regardez comment les timbres de Noël sont jolis!

Cette année j’ai envoyé un petit mélange de cartes que je trouvais jolies et originales. J’ai utilisé absolument toutes les cartes que j’avais à la maison, et au final j’ai envoyé une petite quarantaine. Je n’ai pas pu voir tous les amis que je voulais cette année, mais au moins je peux leur écrire une petite carte!

Mon calendrier de l’avent me fait sourire tous les matins. C’est le calendrier Bonne Maman, offert par mes parents à l’occasion de mon anniversaire.

Chaque matin je découvre un petit pot de confiture aux saveurs très originales, comme « Mandarines d’Italie », « Cerises aux Épices de Noël », « Citrons et Yuzus », « Abricots à la Lavande » et bien d’autres encore. Je ne les ai pas tous testés, mais je me fais un petit stock de confitures et j’en profite chaque week-end!

Hier j’ai pris le temps de sortir mes aquarelles et de faire un petit dessin de Noël. Voici le sapin! Il y a de l’idée, je vais creuser un peu plus lors de mes congés de Noël, lorsque j’aurai d’avantage le temps de me poser et de peindre tranquillement.

La semaine dernière j’ai eu le bonheur de recevoir plusieurs surprises pour mon anniversaire et pour Noël! Ma copine Abby m’a envoyé le livre « Rising Hope », du Luminary Bakery à Londres (je vous en reparlerai) et ma copine Louise m’a envoyé un très beau colis avec cette jolie carte, des chocolats à l’orange (une tuerie!) et un beau carnet, que je compte utiliser pour noter mes envies et idées pour mon futur jardin. Merci ♥︎

J’ai aussi reçu un cadeau de Noël de la part de mon travail, et j’étais ravie de découvrir le Ethical Giftbox que vous pouvez vois ci-dessous.

A l’intérieur se trouve une tisane, du savon, une bougie à la cire soja ainsi qu’un gommage naturel (au sucre!) à la rose. La tout sent vraiment très bon et j’ai hâte d’essayer les produits.

Enfin, les petites cartes de Noël arrivent une par une dans ma boîte aux lettres. J’aime vraiment ce moment de l’année où on commence à recevoir de belles enveloppes rouges et dorées dans sa boîte postale, et j’aime deviner à l’écriture de l’adresse qui a envoyé la carte…

J’espère que vous avez passé un bon week-end. Bon courage pour cette semaine et prenez-soin de vous! ♥︎

A bientôt!

Weekend drinks #4

Hello!

J’espère que vous passez un bon début de week-end. Aujourd’hui je vous propose ma recette de cidre chaud que j’adore! C’est tellement bon et facile à préparer, et ça change du vin chaud. Il est aussi possible de préparer la recette uniquement avec du jus de pommes pour une version sans alcool.

Ingrédients pour deux grands mugs de cidre chaud:

  • Deux verres de cidre
  • Un verre de jus de pommes
  • Une orange
  • Une cuillère à soupe de miel
  • Clous de girofle
  • Cannelle
  • Cinq épices

Il suffit de mettre le cidre, le jus de pommes et le miel dans une petite casserole, et de faire chauffer à feu moyen. Pendant ce temps, couper l’orange en quartiers, les piquer avec les clous de girofle. Ajouter l’orange, puis ajouter une bonne pincée de cannelle et cinq épices. Faire chauffer le tout jusqu’à ce que le liquide commence à bouillir, puis laisser mijoter pendant environ 15 minutes, en mélangent de temps en temps.

Ce que j’aime avec le cidre chaud c’est que l’on peut varier la recette à sa convenance, par exemple en ajoutant un trait de Calvados ou Whisky pour un cidre chaud bien alcoolisé ou au contraire augmenter la quantité de jus de pommes pour un rendu plus doux. On peut aussi ajouter des morceaux de citron, de gingembre…

Et voilà le travail! Nous avons servi dans des mugs à vin chaud, la première vient de Frankfurt et le deuxième de Berlin.

Sinon on m’a récemment demandé si je pouvais de nouveau mettre les flocons de neige sur mon blog pour la période des fêtes… J’ai bien cherché l’option, mais il me semble que WordPress a complétement enlevé la possibilité de mettre les flocons au mois de décembre, et depuis quelques temps déjà. C’est dommage car moi aussi je trouvais ça toujours joli! Tout change mes amis! Depuis quelques temps il y a pas mal de mises à jour WordPress, et mon blog est un modèle si rétro (pour ne pas dire ancien) que je me demande pendant combien de temps encore je vais pouvoir le garder avant d’être obligée de changer sa mise en forme… Ahlàlà!

Dans tous les cas je vous souhaite de passer un week-end bien cosy! Belle journée!

Notre album photo mariage

Hello!

J’espère que vous allez bien et que vous passez un bon week-end. Hier je suis allée à Alexandra Palace pour une balade au parc avec deux amis. Le confinement étant levé en Angleterre depuis jeudi, on peut maintenant voir des amis, mais à l’extérieur uniquement, et en se tenant bien à 2m de distance. C’était une bonne occasion de sortir mon gros manteau d’hiver ainsi que mes bottes, et nous avons passé un excellement moment. En rentrant mon mari et moi avons commandé un repas dans un restaurant de notre quartier, et nous avons regardé un film de Noël vraiment très gentil: « A Perfect Christmas List« , sur Netflix. Je ne recommande pas particulièrement ce film, sauf si vous cherchez quelque chose de vraiment très mignon et gentil à regarder un soir de décembre.

Ca fait depuis un petit moment que je tenais à vous montrer des photos de notre album de mariage! Au mois de septembre, je m’étais dit que je profiterai bien de ce temps à la maison pour enfin commander un album, surtout que j’avais un bon d’achat à utiliser chez Saal Digital que j’avais gagné sur Instagram.

Chez Saal, il y a une vraie liberté qui permet de créer un album photo exactement comme on le souhaite. Il faut d’abord télécharger une application sur son ordinateur portable, ce qui se fait rapidement. Ensuite, on peut soit choisir une maquette toute prête (et dans ce cas-là, le logiciel remplit l’album de façon automatique) ou alors on peut créer son album soi-même. Dans ce cas, il suffit de faire glisser les photos dans l’album virtuel, une par une. On peut facilement modifier la taille et l’emplacement des photos comme on l’entend, j’ai trouvé l’application vraiment très simple à utiliser. Le plus long c’était de faire le tri initial dans mes photos mariage! J’en ai plus de 500 et elles sont toutes uniques et me remémorent de bons moments. Au final, mon album faisait 74 pages, et comme vous pouvez le voir ci-dessous, parfois j’ai mis trois ou quatre photos sur une page, ou parfois une photo est carrément disposée sur deux pages. J’ai beaucoup aimé cette liberté d’organiser les photos comme je l’entendais.

La couverture est en acrylique, c’est très joli et ça m’a l’air bien solide! C’est comme si la photo de la couverture se trouvait derrière un verre bien épais, le rendu est vraiment beau et propre.

Voici comme j’ai disposé les photos dans l’album! J’ai choisi le papier « brillant », qui est très beau et épais, et en effet a un joli éclat lorsqu’on tourne les pages.

Mettre ses photos dans un album les fait vraiment vivre! C’est drôle comment on remarque bien plus de détails lorsqu’on regarde ses photos imprimés, plutôt que sur un écran.

Une fois que j’avais terminé mon album, il suffit de commander, puis je l’ai reçu par la poste très rapidement, dans un délais de quelques jours seulement. L’album de 74 pages comme vous pouvez le voir ici est à £135 et je trouve que le rapport qualité-prix est juste excellent. A titre d’exemple, certains albums que je regardais dans le passé étaient à entre £400 et £500 pour un rendu similaire. Je n’hésiterais donc pas à utiliser Saal la prochaine fois que j’aurai un beau album à créer!

Et voilà! C’était bien sympathique de me remémorer mon mariage et de regarder mes photos de nouveau. Je ne manquerai pas de garder cet album sur ma table basse dans ma nouvelle maison, et bien sûr de vous ennuyer avec mes photos mariage si jamais vous venez prendre le thé chez moi ♥

Anniversaire confiné!

35 ans aujourd’hui!

J’ai été vraiment gâtée et je suis heureuse de passer un week-end au calme à la maison pour fêter mon anniversaire. Pas de grande fête cette année (la dernière étant pour mes 30 ans au bar du Hilton Park Lane hôtel), ni de week-end à Bruxelles pour faire le marché de Noël (comme l’année précédente) mais plutôt de longues balades avec mon mari dans Trent Park (qui se trouve juste à côté de notre appartement) et des vidéo call avec ma famille et mes amis. J’ai aussi eu le bonheur de découvrir tout plein de surprises ce matin!

Fintan a commandé un gâteau Sachertorte chez Betty’s ainsi que des scones « Fat Rascal ».

Je ne sais pas si vous connaissez les « Fat Rascal »? C’est des scones géants de Yorkshire, avec des raisins, écorces d’orange et des cerises confites. C’est un gâteau traditionnel, Charles Dickens parlait des « Fat Rascal » dans ses écritures de 1859. Ils se dégustent tièdes avec du beurre, au petit-déjeuner ou pour le tea time. Ils sont vraiment grands, chaque scone fait 200g!

J’ai aussi reçu de très jolies fleurs, des macarons Ladurée, un calendrier de l’avent, un serre-tête tricoté à la main, des chocolats, des chaussons cosy, et de la part de mes parents, une oeuvre d’art d’une artiste Londonienne pour notre nouvelle maison (la Reine Elizabeth que vous pouvez voir ci-dessous!).

Je suis touchée que mes amis et ma famille ont pris le temps de m’envoyer une carte ou un petit quelque chose même avec le confinement ♡ Merci!

Je vous laisse avec une photo de mon petit déjeuner gourmand et vitaminé de ce matin!

Belle journée!

Wish list de Noël 2020

Hello!

Comment allez-vous? J’espère que vous passez un très bon début de week-end. Cette année je n’allais pas faire de liste de Noël car je pense que si cette année nous a appris quelque chose, c’est que notre santé et la santé de nos proches est vraiment la chose la plus importante au monde. Si j’arrive à rentrer en France pour Noël (en faisant extrêmement attention avant, pendant et après le voyage!) alors ce sera le plus joli des cadeaux cette année.

Cependant, ma maman et mon mari m’ont gentiment encouragé à penser à quelque chose qui me ferait plaisir pour Noël. Voici donc quelques idées!

  • Cette jolie bougeoir crée à la main qui ressemble à notre nouvelle maison par sa forme. Tout mignon n’est-ce pas?

  • Un deuxième table de notre ami photographe Julien Danielo. Il y a quelques années mon frère m’a offert la photo à gauche ci-dessous (les remparts de Vannes!), mais étant locataire à Londres je n’ai jamais pu l’accrocher! Dans notre nouvelle maison, je vais enfin pouvoir trouver un joli endroit où le mettre. Je verrai bien une deuxième photo à ses côtés au même format (plaque d’aluminium 30cm x 45cm) et j’aime beaucoup la photo du port avec le feu d’artifices. 

  • Le livre de Noël de Nigel Slater dont une amie m’a raconté le plus grand bien. Ce sont des récits de Noël avec des recettes!

  • Le livre « A table in Venice » qui a l’air très joli, avec de belles photographies d’Italie et des recettes. A défaut de pouvoir voyager, au moins je pourrai regarder de belles images!

  • Un abonnement à un magazine. L’année dernière c’était Harper’s Bazaar, mais cette année je pense qu’Ideal Home m’accompagnerait bien dans cette nouvelle étape de ma vie!

  • Un agenda Paperblanks 2021, peu importe lequel, car ils sont tous jolis. En espérant que cet agenda soit rempli de tout plein de bonnes choses positives (plutôt que les écritures paniquées de cette année!).

Et voilà! Avez-vous des idées de ce qu’il vous ferait plaisir cette année?

Bon samedi!

Granola maison – la recette!

Hello,

J’espère que vous allez bien et que vous passez une bonne semaine. Après un petit moment bien rempli, j’ai pris ma journée aujourd’hui et lundi afin de profiter d’un long week-end d’anniversaire. J’en profite donc pour passer par ici, et ça me fait très plaisir ♡

Aujourd’hui je vous propose une recette de granola maison, très facile à réaliser. Cette recette a été inspirée par plusieurs sources, dont la recette de la BBC.

Ingrédients:

  • 150g de flocons d’avoine (je prends les « jumbo oats », ce sont les mêmes flocons que j’utilise pour le porridge)
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de jus de pommes
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de cinq épices

Une garniture, au choix: noix, fruits secs (raisins, abricots…), amandes, noix de coco, pépites de chocolat, graines de tournesol… On peut vraiment se faire plaisir et décliner les saveurs à l’infini! Ici, j’ai utilisé:

  • 20g de quinoa
  • 50g de fruits secs (raisins et écorces d’orange)
  • 50g de pépites de chocolat noir
  • 50g de noix de pécan

Méthode:

  1. Préchauffer le four à 150°C
  2. Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine avec le quinoa, le miel, le jus de pommes, l’huile d’olive et les épices.
  3. Faire cuire pendant environ 25 minutes jusqu’à ce que le granola soit légèrement doré. On peut aussi ajouter les fruits secs et noix pendant les dix dernières minutes de cuisson, mais personnellement je préfère rajouter la garniture à la fin, sinon les fruits secs et noix se durcissent un peu trop à mon goût.
  4. Laisser refroidir puis ajouter les pépites de chocolat, les noix de pécan, les écorces d’orange et les raisins. C’est prêt!

Et voilà le travail!

Pour ma part j’aime ajouter une cuillère à soupe de granola dans mon yaourt nature en guise de dessert ou alors avec un peu de lait, lors d’un petit-déjeuner du week-end.

Je vous souhaite de passer une belle journée! Bon vendredi, bon shopping si vous profitez des offres Black Friday et bon début de week-end. A bientôt!

Les chocolats du mois de novembre

Hello!

Comment allez-vous? J’espère que vous passez une bonne semaine. Depuis que je suis rentrée à Londres, j’ai eu la bonne idée de m’offrir des chocolats d’un chocolatier différent tous les mois, dans le but de soutenir les chocolatiers indépendants, de découvrir des nouveautés et de me faire plaisir bien sûr. L’idée étant d’avoir un petit chocolat à déguster avec un thé vert tous les soirs après le dîner, en guise de dessert.

Ce mois-ci je me suis tournée vers Paul A. Young, un chocolatier Londonien réputé, qui a une boutique à Soho et une boutique à Islington. Je vous ai d’ailleurs déjà déjà parlé de ses brownies, qui pour moi sont les meilleurs de ceux que j’ai pu goûter à Londres.

Jusqu’à récemment, ce chocolatier ne disposait pas de boutique en ligne. C’est uniquement à cause du confinement qu’une boutique virtuelle a été mise en place, le 1 avril 2020. Je suis ravie que cette petite entreprise a pu rapidement s’adapter, et j’espère que les ventes en-ligne vont leur permettre de tenir. Lorsque j’ai passé commande j’ai remarqué que plusieurs produits étaient en rupture de stock, ce qui est peut être un bon signe?

Je suis donc contente de pouvoir acheter les meilleurs brownies de Londres en-ligne! Je me suis pris le brownie aux noix de pécan et beurre salé, et mon mari a penché pour le brownie classique. Les brownies sont très denses et chocolatés! Un vrai régal.

Ce que j’adore chez Paul Young c’est que les saveurs des chocolats sont vraiment fins et recherchés. Paul Young est réputé pour ses truffes, qui ont gagné de nombreux prix. Les saveurs changent à chaque saison. J’ai pris une boîte de neuf truffes et j’ai eu le plaisir de découvrir des saveurs vraiment originales. J’ai été intriguée par la « Sea Buckthorn Truffle » ou encore la  « Kalamansi Truffle », car je n’avais jamais entendu parler de ces fruits/plantes! Tous les deux étaient très bons, et j’ai aussi eu le bonheur de trouver un chocolat « Pumpkin Spice Latte » et « Bailey’s » dans la boîte. Une vraie réussite!

Enfin, j’ai aussi pris des petits chocolats-orangés, ainsi qu’un chocolat au caramel que l’on achète à la pièce.

Quant aux prix, ce sont des chocolats fins et haut de gamme (le brownie est à £4.50, la boîte de 9 chocolats à £15.50…), mais pour moi la qualité et l’originalité sont là. J’ai aussi beaucoup aimé le fait que mon colis a été emballé avec le plus grand soin, et j’apprécie aussi les petits rubans sur la boîte, tout est si bien pensé.

J’espère que la découverte vous a plu et je vous recommande vivement ce chocolatier Londonien si vous en avez l’occasion!

Belle journée!

Réflexions sur le minimalisme selon Fumio Sasaki

Hello!

Comment allez-vous? J’espère que vous passez un bon week-end. Ces derniers temps, les réflexions sur l’achat de notre future maison ainsi que sa décoration me prennent beaucoup de temps. Je suis contente de pouvoir me concentrer sur ce projet créatif, qui m’occupe beaucoup les soirs et week-ends! Dans le cadre de ma réflexion, j’ai lu le livre « Goodbye Things » de Fumio Sasaki sur le minimalisme. J’aime les intérieurs clairs et épurés, avec quelques belles pièces choisies avec soin, et j’espérais que ce livre pourrait m’apporter quelques précisions sur le minimalisme, m’inspirer à faire des achats réfléchis, et m’aider à me débarrasser du superflu.

Le livre commence avec une interrogation: pourquoi est-ce que les êtres humains achètent tant de choses matérielles? Et pourquoi est-ce que nous achetons des objets aussi chers? Fumio raisonne qu’une montre à €20.000 fait aussi bien son travail qu’une montre à €50, alors pourquoi est-ce que nous nous mettons la pression pour acheter des objets de marque et de luxe? Un autre exemple est la bague de fiançailles: la personne à qui on offre une bague à €10.000 ne sera pas cent fois plus heureuse que celle qui reçoit une bague à €100, donc pourquoi attacher autant d’importance au matérialisme, puisque ça ne garantit pas un bonheur supérieur ou plus durable? Un des arguments de Fumio est que plus on achète, plus on a envie de nouveauté et de choses qui coûtent chers, ce qui nous met la pression d’avoir un travail stable et rentable. Cette pression peut nous rendre malheureux et inquiet alors qu’une solution existe.

Le minimalisme, une remède aux maux? Pour Fumio, la solution est évidente: pour vivre une vie heureuse, il suffit de réduire ses biens et de réduire ses dépenses. Fumio habite dans un appartement de 20m2 qu’il loue pour environ €520, qu’il trouve trop grand, puisque justement il n’a que très peu d’objets (un matelas, un ordinateur portable, un téléphone portable, quatre chemises, une serviette…). Il aimerait vivre dans une pièce de 12m2 pour réduire son loyer encore plus. Actuellement, Fumio estime qu’il n’a besoin que de €780 par mois pour vivre de façon très convenable. Ceci est important car ça veut dire que Fumio n’a pas besoin d’avoir un travail très prenant ou très difficile, et qu’il peut même travailler à mi-temps pour répondre à ses besoins. Cette situation lui permet de ne pas être angoissé à l’idée de perdre son travail (car il y a beaucoup de choses qu’il pourrait faire pour gagner €780 par mois), et il ne se met pas la pression pour avancer dans une carrière car il n’a pas besoin d’argent. Puisqu’il ne fait que très peu d’achats, il ne se sent pas concerné par le marketing, il ne va tout simplement pas dans les magasins et ne regarde pas les boutiques en-ligne, ce qui lui permet de gagner du temps et de l’énergie. L’avantage de se retirer complètement de toute tentation matérielle c’est que Fumio ne se compare plus aux autres. Il ne compare plus sa carrière aux autres, ne compare plus son appartement aux autres, ne compare plus ses objets… Tout ce stress a tout simplement disparu. En résumé, le minimalisme c’est la liberté.

Le livre continue avec 55 conseils pour se débarrasser de ses affaires, suivi de 15 conseils pour approfondir sa pratique minimaliste. J’ai bien aimé ces conseils pratiques, que l’on peut appliquer à sa façon si on souhaite réduire ses objets et se débarrasser du superflu. Voici cinq conseils que j’ai trouvé utiles: 1/Commencer par se débarrasser de tous les duplicatas que l’on a à la maison (est-ce que l’on a vraiment besoin de dix tasses à thé, quatre casseroles ou cinq paires de ciseaux?), 2/ Dire au revoir à qui on était auparavant (ce n’est pas bien utile de garder des vêtements qui ne correspondent plus à son style ou qui ne sont plus à sa taille), 3/ Prendre en photos ses objets avant de s’en débarrasser, afin de pouvoir les regarder de nouveau si on le souhaite, 4/ Ne pas acheter quelque chose si c’est pour les apparences uniquement (est-ce que j’aime vraiment ce sac Chanel ou est-ce que c’est pour frimer devant les autres?), 5/ Ne pas acheter quelque chose car c’est une bonne affaire, ne pas accepter quelque chose uniquement car c’est gratuit (Plus on a d’affaires, plus on a besoin d’espace, plus on doit faire le ménage, plus on paye de loyer, plus on doit travailler, plus on sera stressé).

Pourquoi le minimalisme ce n’est pas pour moi: Je me suis sentie concernée par les propos de Fumio puisque en achetant une maison à Londres, je m’apprête à faire exactement le contraire de ce que Fumio conseille! Cet achat va nécessiter que je travaille, que mon mari travaille (même si bien sûr nous sommes prudents, et comme pour notre loyer actuel, avons fait en sorte qu’on puisse rembourser le crédit immobilier avec un seul salaire, au cas où un de nous perdrait son travail). C’est à la fin du livre que Fumio explique que le vrai but du minimalisme c’est de se débarrasser de tout le superflu, que ce soit matériel, financier ou émotionnel afin de se concentrer sur ce qui est vraiment important pour soi. Il donne l’exemple de Steve Jobs, qui vivait avec très peu d’objets, pour qu’il puisse se concentrer sur sa passion, qui était la technologie. En réduisant tous les objets matériaux, Fumio explique que l’on apprendra ce qui est vraiment important pour nous. Si sa passion est le voyage par example, alors le fait de pouvoir partir avec juste un sac à dos sera un avantage, et on ne passera pas le voyage à s’inquiéter d’avoir laissé des objets de valeur à la maison.

La question est donc de savoir ce qui est vraiment important pour nous, et sur quoi nous nous concentrions si nous n’avions pas à travailler pour financer un appartement et des achats. Pour Fumio, ce sont les expériences qui enrichissent une vie, plutôt que le matérialisme. Je suis bien d’accord que rien ne vaut un bon dîner partagé avec sa famille ou ses amis, et que les voyages sont de merveilleuses expériences qui peuvent nous faire grandir, et enrichir notre quotidien. Cependant, pour moi, la vie c’est aussi prendre le plaisir se s’entourer de jolis objets, qui n’ont pas plus d’utilité que d’être beaux. Je pense à mes chaussures de luxe par exemple, fragiles et pas pratiques du tout (pas question de porter mes Jimmy Choo dans le métro de Londres, et encore moins les Manolo Blahnik en soie que j’aimerais m’offrir une fois que je pourrai reprendre mes sorties Londoniennes). Ca fait toujours rire mon mari que je dépense autant pour des chaussures que je ne peux même pas porter dehors, mais pour moi ça a du sens car j’apprécie la beauté de la chose, la fantaisie et le rêve que ces marques m’offrent. Pour Fumio, si on a envie de profiter de jolies choses, alors il faut plutôt aller au musée ou dans une galerie. Dans un autre registre, je suis en train de me pencher sur la question du jardin de notre future maison, que j’ai envie de remplir de fleurs et de plants intéressantes, afin de créer un « jardin d’automne » dans les tons rouges, roses et orangés. C’est vrai que ce sera du temps et de l’argent investi, et dans quel but? Uniquement pour la beauté, le plaisir de remplir un jardin de couleurs, le plaisir de voir des fleurs pousser, peut être aussi de les couper afin d’en profiter même à l’intérieur. Pour Fumio, il faudrait plutôt aller dans des jardins publics. Avoir un jardin n’est certes pas très minimaliste, mais je pense qu’avoir un petit espace extérieur va m’apporter beaucoup de bonheur.

La lecture de « Goodbye Things » était vraiment intéressante, et m’a surtout donné envie de continuer à choisir mes objets avec soin et attention, et de les apprécier pleinement. Je vous conseille cette lecture sans hésiter si la question du minimalisme vous intéresse, ne serait-ce qu’un petit peu.