Archives de Tag: chat

Vacances Bretonnes!

Coucou!

Comment allez-vous? Je suis bien rentrée en Bretagne pour les vacances, je suis là pour 10 jours, jusqu’au 25 juillet.

Dis donc, il fait plutôt chaud ici! Voici donc mon humeur du jour: sieste au soleil, câlins avec mes chats et glaces sous le parasol.

m

Voici un petit coucou de mon chat Jo-jo, qui m’a bien sûr beaucoup manqué!

Happy Thursday!

Pumpkin carving

Happy Sunday!

Comment allez-vous? Avez-vous passé un bon samedi? Pour ma part, comme je suis rentrée tard le soir du vendredi à samedi (4hrs! Gosh, je n’ai plus l’habitude), hier était une journée parfaitement lazy! Petit déjeuner tardif, séries, courses alimentaires, ménage et pumpkin carving!

Cela vous dit de préparer une citrouille avec moi? Voici les étapes en photo!

9

Tout d’abord, préparer le matériel:

-une jolie citrouille

-quelques crayons

-un couteau ou outil pour découper la citrouille, en l’occurrence j’ai pris une petite scie fait pour (j’utilise un kit trouvé en magasin, c’est pour les enfants donc pas dangereux!).

-une cuillère ou outil pour vider la citrouille

-une idée de dessin ou de motif pour la citrouille

-deux petites bougies pour illuminer

…Mais aussi:

-un thé d’automne à la pomme et à la cannelle (facultatif! ^^)

-des petits chocolats d’Halloween (idem!)

-un fond sonore Halloweenesque

1

Tout d’abord, on enlève la tête à notre citrouille et on le vide. Ensuite, on dessine le motif que l’on souhaite découper au crayon gris, puis à l’aide d’un petit outil (pique en bois…) on fait des points sur la citrouille pour aider la découpe:

2

On découpe alors très délicatement, en bien suivant les pointillés. Pouvez-vous deviner le motif? C’est grandement inspiré par la carte vintage en début d’article!

4

Hop, une petite pause…

5

Ta-daaa! Voilà le travail! Je suis absolument ravie de ma citrouille d’Halloween! Qu’en pensez-vous?

8

Miaooww!

6

Tips:

-Conserver le pumpkin au frigo lorsqu’on ne s’en sert pas

-Mettre de la vaseline sur les parties découpées de la citrouille, pour conserver le motif plus longtemps

-Faire brûler des bougies parfumées à l’intérieur de la citrouille. Miam le mélange vanille épicé et pumpkin!

Hello lovely Charlie

Coucou Charlie!

Voici Charlie entrain de lézarder dans le jardin. Il faisait un peu plus frais hier, donc c’était déjà plus supportable pour nos deux chats. Charlie nous suit partout dans le jardin dès que l’on est dehors ♥

7

8

A Street Cat Named Bob

Récemment, j’ai redécouvert la lecture pour le plaisir. Lorsque j’étais beaucoup plus jeune je lisais énormément, des centaines de livres par an. Ayant grandi dans la campagne bretonne c’était pratiquement mon unique loisir, un moyen de voyager, de m’instruire, de me cultiver.

A la fac je lisais déjà moins, moins de temps, plus de choses à faire, et toutes mes lectures étaient concentrées sur la recherche académique. Depuis que je travaille c’est la même chose, la majorité de mes lectures se limitent aux articles et magazines juridiques.

Alors que j’attendais à l’aéroport pour aller à Jersey, je ne me sentais pas d’humeur à lire le tas de documents que j’avais apporté avec moi, donc je me suis dirigé vers WHSmith afin de choisir un livre ou deux.

Le premier livre qui me tente est « A Street Cat Named Bob« , tout simplement car je reconnaissais ce joli chat! En effet, Bob appartient à James, un musicien de la rue que je l’ai déjà croisé à Londres plusieurs fois, surtout à Covent Garden.

Intriguée, je lis les premières pages et je tombe tout de suite sous le charme de cette jolie histoire.

James est un Sans Domicile Fixe, qui a un passé quelque peu trouble. Il est logé dans un appartement temporaire grâce à une association. N’ayant pas de domicile fixe ni de travail, il chante dans les rues et vend le Big Issue (magazine Londonien que vendent les SDF pour les aider à remonter la pente). Un jour il trouve un chat blessé dans l’immeuble de son appartement.

Le chat roux semble n’appartenir à personne, James frappe aux portes et essaye de chercher des annonces de chats perdus dans la rue mais en vain. Le chat est maigre, blessé à la patte.

Au bout de quelques jours, James fait entrer le chat dans son appartement, le nourrit de ce qui est à disposition. Le chat est affamé, n’a pas de forces, mais semble apprécier James.

James amène le chat chez le vétérinaire gratuit de Londres, et n’ayant pas d’argent pour les transports en commun il marche pendant 90 minutes avec le chat dans ses bras afin d’y parvenir.  James fait la queue pendant des heures afin que Bob soit vu par le vétérinaire. Les antibiotiques reviennent à quelques dizaines de livres, une grosse somme pour James, qui doit payer en plusieurs fois.

L’histoire est très touchante, on apprend alors que James chante à la rue pendant encore plus longtemps que d’habitude afin de pouvoir payer les médicaments et le nourriture du chat.

Très rapidement, Bob commence à suivre James lorsqu’il sort de l’appartement. Un jour, alors que James traverse une grande rue, il est étonné de voir Bob à ses côtés. Inquiet, il le prend dans ses bras, et Bob monte tout de suite sur ses épaules.

Bob semble ne plus avoir envie de quitter James, et plusieurs fois par semaine James emmène son chat avec lui pour vendre le Big Issue.

Avec Bob à ses côtés, James a tout de suite plus de succès dans les rues, mais rencontre également des personnes hostiles et violentes. Le livre est rempli d’anecdotes par rapport à la vie à la rue, il y a des petites histoires mignonnes et adorables, mais également des faits troublants.

Grâce à des photos et des vidéos postés en-ligne, James devient une sensation sur internet, mais n’ayant pas d’ordinateur il n’était pas du tout au courant. Ce n’est que quand des écoliers lui demandent si le chat est bien « Street Cat Bob » qu’il commence à se poser des questions.

D’une chose à l’autre, James commence à être un peu plus connu, et tente de sortir de la misère grâce à ce premier livre.

Je vous conseille ce livre sans aucun souci, j’ai absolument adoré l’histoire! Cette histoire est touchante, très inspirante et décrit d’une jolie façon le tissage du lien entre James et Bob. James était auparavant drogué et dormait à la rue, Bob lui a permis d’avoir des buts et prendre responsabilité pour autrui. Ce livre m’a aussi permis d’avoir un aperçu de la vie à Londres à la rue, une vie tellement dure et différente de la mienne.

L’histoire est écrite d’une façon très simple et ce livre se lit tout seul. En une soirée et une matinée, j’avais terminé l’histoire! Le livre est un peu plus cher que la norme (environ £14 je crois) mais j’espère que la vente de « A Street Cat Named Bob » va pouvoir aider James. Pour ma part j’ai ensuite donné à mon père pour qu’il puisse le lire!

Pour l’instant le livre n’a pas été traduit en français, mais c’est écrit d’une façon tellement simple que vous n’aurez aucun souci pour le lire et le comprendre si vous avez l’habitude des média anglais.

Bonne semaine!

Vacances Bretonnes : Champagnes et Sièstes

Déjà la fin de l’été? Comment est-ce possible? J’aimerais beaucoup appuyer sur « pause », le temps d’un mois ou deux pour que l’on puisse profiter des vacances et du soleil encore et encore!

Je suis rentrée de vacances il y a trois jours, j’ai eu le temps de défaire ma valise, de ranger tous les produits achetés, de regarder les photos.

En une semaine et demi, je suis plutôt contente de tout ce que j’ai fait en France, j’ai l’impression d’avoir profité autant que possible. Même si la Bretagne n’est pas dépaysant, c’est parfait pour se changer les idées, et se ressourcer.

En Bretagne, je suis allée me baigner à Carnac et à Larmor plage, j’ai fait le marché de Concarneau et de Carnac, j’ai visité Quimper et Vannes. J’ai déjeuné et diné avec des amis, j’ai été prendre des thés et gouté des macarons. J’ai cuisiné, j’ai lu, j’ai fait la sieste. J’ai profité de mon jardin et de ma terrasse, j’ai câliné mes chats.

Aperçu en images:

-Coupes de Champagne sur la terrasse; du Bolly chez Mummy & Daddy.

-Pendant que nous trinquons, les chatons dorment paisiblement à côté. La vie est tellement dure!

-Petit Jo-Jo n’est pas aussi angélique que l’on pourrait le croire… Je l’ai trouvé abandoné dans mon jardin âgé de quelques semaines seulement. Je l’ai emmené se faire soigner chez le vétérinaire puis nous l’avons adopté. Il est très beau mais peut également être plutôt féroce, ce chat à indéniablement un caractère un peu sauvage, j’ai des cicatrices pour le prouver! J’avais écrit un article l’année dernière sur Jo-Jo, ici vous pouvez voir des photos de mon petit chat lorsqu’il était encore bébé.

-Charlie est le petit dernier, il nous a choisi comme famille d’accueil et ne quitte plus mes parents! Il est très câlin et doux, ne griffe et ne mord jamais. Très affectueux, il vient toujours se frotter sur nos jambes et essaye de venir dormir à côté de nous dès que l’on s’assoit. J’avais déjà présenté Charlie dans cet article.

-Ses petites moustaches me font craquer! Mes chats me manquent beaucoup lorsque je suis à Londres.

-J’ai bien profité de ma maison, du jardin, des grandes espaces… C’est très plaisant de retrouver une grande maison, qui me semble vraiment immense comparé aux petits appartements Londoniens.

-L’année prochaine j’espère pouvoir prendre plein de photos du jardin! On ne le devine pas (j’espère) sur ces photos, mais notre jardin est en train d’être complétement refait par un paysagiste. Je vous ai épargné les  photos du jardin qui ressemble à un vaste chantier plus qu’autre chose! . Nous réaménageons une bonne partie du jardin, nous allons construire une nouvelle terrasse à l’arrière de la maison, mettre des pièces d’eau etc. Je ne suis pas au courant de tout, mais j’ai hâte de voir le résultat!

En vous laissant avec ces quelques photos, je vous souhaite une bonne rentrée  pour ceux et celles qui reprennent prochainement!

Il me reste encore plusieurs articles à écrire sur la Bretagne, notamment un article consacré à Vannes avec des photos et des bonnes adresses, ainsi qu’un billet sur le parc de Branféré, qui était vraiment très, très chouette.

A bientôt ♥

In ancient times cats were worshipped as gods; they have not forgotten this.

Je n’ai pas pu prendre de photo du petit chat qui vient me rendre visite tous les jours dans ma maison à Londres, mais puisque vous me réclamez tous des photos, j’ai décidé de vous présenter mon adorable chat qui compte beaucoup à mes yeux.

Mon chat Jo-Jo est déjà venu se glisser sur ses pages ici, mais j’ai omis de vous raconter sa jolie histoire.

Il y a environ deux ans et demi, je revenais tout juste de mes vacances à Varsovie. Dès je suis rentrée chez mes parents en Bretagne,  j’entendais des petits bruits venant du jardin. Notre jardin est assez grand, et j’ai d’abord pensé à un oiseau quelconque, car nous avons beaucoup d’arbres et donc plein d’oiseux qui font leurs nids. Je suis allée dans mon jardin à plusieurs reprises pour essayer d’atteindre l’oiseau ou l’animal qui émettait ces petits bruits aiguës, mais sans succès.

Au bout de la troisième journée, j’étais toute seule chez moi en train de prendre le soleil sur la terrasse lorsque les bruits ont recommencés. Après quelques minutes j’ai réussi à localiser un tout petit chaton, qui miaulait tout seul sous un buisson.

Il avait très peur mais j’ai réussi à l’attraper sans trop de difficultés. Le hasard faisait que nous n’avions plus de chat au moment où j’ai récupéré Jo-Jo. Depuis que je suis née, il y a toujours eu des chats à la maison, sauf justement l’été où j’ai trouvé Jo-Jo.

J’ai récupéré un chaton minuscule, qui avait très faim et très soif. Je lui ai donné de l’eau, du lait et du thon. Une heure après il dormait avec moi sur la terrasse, un vrai petit pot de colle! Il était par contre recouvert de tiques puisqu’il a passé quelques nuits dans les buissons et sous les arbres.

Le jour après que je l’ai trouvé je l’amenais chez le vétérinaire pour se faire enlever ses tiques. On l’a pesé et je lui ai acheté du lait en poudre pour chatons, car il était séparé de sa maman beaucoup trop tôt. Il avait alors même pas 5 semaines selon le vétérinaire.

Aujourd’hui encore j’ignore comment ce chat est rentré dans notre jardin, en plus il avait l’air d’être tout seul. On n’a jamais vu de maman chat qui serait venue à sa recherche, ni de petits frères ou sœurs. C’est un vrai mystère!

Les premiers jours il était vraiment très curieux, il passait son temps à découvrir la maison, il était fasciné par notre cheminé et par nos plantes.

Dans notre maison en Bretagne

Il s’est tout de suite senti à l’aise chez nous, et il passait son temps à dormir sur mon lit, avec un Teddy Bear ou deux.

Lorsque je suis partie à Rennes pour le Master, j’ai décidé de ne pas l’amener chez moi, car j’avais un appart dans le centre de seulement 40m2 avec une mezzanine, mais pas vraiment de jardin ni de balcon, donc j’ai préféré le laisser à la campagne.

Cependant, dès que mes parents partaient en vacances j’accueillais mon chat chez moi à Rennes! Il passait son temps soit à manger mes plantes exotiques, soit à dormir, soit à regarder par la fenêtre. Il avait son petit emplacement sur mon canapé où il prenait le soleil. J’ai cependant compris que c’était difficile d’avoir un chat dans un aussi petit appartement: je changeais sa litière deux fois par jour pour pas que ça sente mauvais, il passait son temps à faire des bêtises: il mangeais n’importe comment et en mettant partout, il faisait exprès de faire ses griffes sur mes plantes (alors qu’il ne le fait jamais chez mes parents!), il passait son temps à vouloir dormir sur mon oreiller avec moi la nuit… Et il mordait mes amis qui venaient me rendre visite!

Sur mon canapé à Rennes

Jo-Jo mordait beaucoup lorsqu’il était plus jeune, il devenait vraiment vicieux à se cramponner sur la main en sortant ses griffes et en mordant jusqu’au sang. Son caractère changeait en l’espère de quelques secondes, c’était vraiment désagréable. Il passait du parfait petit chat adorable et curieux à un vilain chat qui ne pensait qu’à nous attaquer.

Aujourd’hui il se défoule tous les jours dans le jardin et il s’est beaucoup calmé, mais il a quand même un très mauvais caractère parfois. Dans ce cas là on le met dehors! Mais il sait très bien être adorable aussi.

Il adore dormir sur la voiture de ma mère, car la matière du toit ouvrant garde la chaleur… Il dort là où c’est tout chaud!

Aujourd’hui Jo-Jo va bien, il aime dormir sur le lit de mes parents, et je trouve qu’il se marie parfaitement avec le décor! Il a grossi depuis ces photos et il passe son temps à réclamer à manger. J’étais étonnée par son poids lorsque je l’ai soulevé à Noël!

Tout est bien qui finit bien! Nous avons récupé un adorable chat, qui est vraiment très beau, tout doux et assez câlin, et Jo-Jo a trouvé une jolie demeure où on prend soin de lui. C’est définitivement Jo-Jo le maître de la maison!

Le jardin de Mademoiselle M.

A little peep around my garden:

7

Une grande maison néo-bretonne…

10

Un petit bout de jardin d’inspiration japonaise…

1

Un petit chat curieux…

8

Des plantes gigantesques…

3

Des jolies feuilles….

2

…Des fleurs fushias

6

Un petit carillon éolien pour une musique douce et paisible…

4

De l’herbe noire…

5

Et pour terminer une plante curieuse, que Jo-Jo adore car c’est pratique pour se cacher!

***

…Bon d’accord, ce n’est pas vraiment mon jardin vu que je n’habite plus chez mes parents! N’empêche que je trouve notre jardin vraiment paisible et agréable et c’est tellement plaisant de pouvoir prendre un thé dehors entouré de ces jolies plantes et fleurs.

***

Pour répondre à une question, aujourd’hui, non il ne fait vraiment pas beau! Il fait plus que moche, il pleut et il fait terriblement froid! Tout ceci ne m’arrange pas, car je n’ai pris quasiment que des vêtements d’été avec moi. Je sais qu’en Bretagne il fait souvent moche, mais juste avant que je parte on m’a juré qu’il faisait beau et que je n’aurais pas besoin de prendre un manteau par exemple. Je suis plutôt mal préparée avec mes petites vestes, jupes et robes d’été!