Archives de Tag: littérature

A Street Cat Named Bob

Récemment, j’ai redécouvert la lecture pour le plaisir. Lorsque j’étais beaucoup plus jeune je lisais énormément, des centaines de livres par an. Ayant grandi dans la campagne bretonne c’était pratiquement mon unique loisir, un moyen de voyager, de m’instruire, de me cultiver.

A la fac je lisais déjà moins, moins de temps, plus de choses à faire, et toutes mes lectures étaient concentrées sur la recherche académique. Depuis que je travaille c’est la même chose, la majorité de mes lectures se limitent aux articles et magazines juridiques.

Alors que j’attendais à l’aéroport pour aller à Jersey, je ne me sentais pas d’humeur à lire le tas de documents que j’avais apporté avec moi, donc je me suis dirigé vers WHSmith afin de choisir un livre ou deux.

Le premier livre qui me tente est « A Street Cat Named Bob« , tout simplement car je reconnaissais ce joli chat! En effet, Bob appartient à James, un musicien de la rue que je l’ai déjà croisé à Londres plusieurs fois, surtout à Covent Garden.

Intriguée, je lis les premières pages et je tombe tout de suite sous le charme de cette jolie histoire.

James est un Sans Domicile Fixe, qui a un passé quelque peu trouble. Il est logé dans un appartement temporaire grâce à une association. N’ayant pas de domicile fixe ni de travail, il chante dans les rues et vend le Big Issue (magazine Londonien que vendent les SDF pour les aider à remonter la pente). Un jour il trouve un chat blessé dans l’immeuble de son appartement.

Le chat roux semble n’appartenir à personne, James frappe aux portes et essaye de chercher des annonces de chats perdus dans la rue mais en vain. Le chat est maigre, blessé à la patte.

Au bout de quelques jours, James fait entrer le chat dans son appartement, le nourrit de ce qui est à disposition. Le chat est affamé, n’a pas de forces, mais semble apprécier James.

James amène le chat chez le vétérinaire gratuit de Londres, et n’ayant pas d’argent pour les transports en commun il marche pendant 90 minutes avec le chat dans ses bras afin d’y parvenir.  James fait la queue pendant des heures afin que Bob soit vu par le vétérinaire. Les antibiotiques reviennent à quelques dizaines de livres, une grosse somme pour James, qui doit payer en plusieurs fois.

L’histoire est très touchante, on apprend alors que James chante à la rue pendant encore plus longtemps que d’habitude afin de pouvoir payer les médicaments et le nourriture du chat.

Très rapidement, Bob commence à suivre James lorsqu’il sort de l’appartement. Un jour, alors que James traverse une grande rue, il est étonné de voir Bob à ses côtés. Inquiet, il le prend dans ses bras, et Bob monte tout de suite sur ses épaules.

Bob semble ne plus avoir envie de quitter James, et plusieurs fois par semaine James emmène son chat avec lui pour vendre le Big Issue.

Avec Bob à ses côtés, James a tout de suite plus de succès dans les rues, mais rencontre également des personnes hostiles et violentes. Le livre est rempli d’anecdotes par rapport à la vie à la rue, il y a des petites histoires mignonnes et adorables, mais également des faits troublants.

Grâce à des photos et des vidéos postés en-ligne, James devient une sensation sur internet, mais n’ayant pas d’ordinateur il n’était pas du tout au courant. Ce n’est que quand des écoliers lui demandent si le chat est bien « Street Cat Bob » qu’il commence à se poser des questions.

D’une chose à l’autre, James commence à être un peu plus connu, et tente de sortir de la misère grâce à ce premier livre.

Je vous conseille ce livre sans aucun souci, j’ai absolument adoré l’histoire! Cette histoire est touchante, très inspirante et décrit d’une jolie façon le tissage du lien entre James et Bob. James était auparavant drogué et dormait à la rue, Bob lui a permis d’avoir des buts et prendre responsabilité pour autrui. Ce livre m’a aussi permis d’avoir un aperçu de la vie à Londres à la rue, une vie tellement dure et différente de la mienne.

L’histoire est écrite d’une façon très simple et ce livre se lit tout seul. En une soirée et une matinée, j’avais terminé l’histoire! Le livre est un peu plus cher que la norme (environ £14 je crois) mais j’espère que la vente de « A Street Cat Named Bob » va pouvoir aider James. Pour ma part j’ai ensuite donné à mon père pour qu’il puisse le lire!

Pour l’instant le livre n’a pas été traduit en français, mais c’est écrit d’une façon tellement simple que vous n’aurez aucun souci pour le lire et le comprendre si vous avez l’habitude des média anglais.

Bonne semaine!

« Rumeurs »

J’ai le plaisir de partager avec vous un grand coup de cœur littéraire ! En effet, on m’a proposé de découvrir le monde d’Anna Godbersen, la célèbre auteure américaine du roman « Rebelles », à l’occasion de la parution imminente de « Rumeurs », la suite de cette histoire délicieusement scandaleuse.

Pour celles qui ignorent l’existence de « Rebelles », le premier roman, laissez-moi vous guider un peu : Nous sommes à Manhattan en 1899. Cinq adolescents audacieux mènent des vies somptueuses, dans un monde où seul compte les apparences, la classe sociale et les artifices en tout genre. Regardez défiler mensonges, secrets et scandales. C’est ainsi qu’Elisabeth Holland se voit dans l’obligation d’épouser Henry Schoonmaker, un bon parti. Malgré tout, les drames et complots s’enchaînent.

Dans « Rumeurs », l’auteure se concentre sur la sœur cadette d’Elisabeth, Diane, alors que la belle Elisabeth a disparu depuis peu dans un accident tout aussi dramatique que tragique. A propos d’Elisabeth, les rumeurs courent. Est-elle vraiment morte ? A-t-elle été kidnappée ? Tous les yeux sont fixés sur Diane. Va-t-elle pouvoir relever le statut social de sa famille ? Qui est son amant mystérieux ? Aura-t-elle le courage de dévoiler toute la vérité ?

rumeurs

Je sens que vous êtes intrigués, donc je vous donne rendez-vous sur http://www.rebelles-lelivre.fr où vous allez pouvoir en découvrir un peu plus sur Anna Godbersen et son univers mystérieux. Plusieurs petites surprises vous y attendent : par exemple, vous pouvez faire le quiz « quel personnage féminin êtes-vous ? » Ne seriez-vous guère étonnés de savoir que j’incarne la belle Pénélope Hayes ? Audacieuse et entreprenante, elle s’efforce d’obtenir l’admiration des filles et des garçons. Pour elle, la vie ne vaut la peine d’être vécue qu’avec de l’argent, des beaux vêtements et l’homme la plus en vue de la ville.

Bonne lecture !

Article sponsorisé

Pou Pou Pidou!

bm

Bianca Mosca – Octobre 1949

Hello Girls!

J’espère que vous passez un très bon week-end, et que mon billet sur les années 1950 vous a plu! A ce propos, vous n’avez toujours pas deviné quelle décennie a été désignée comme étant le plus « stylish »! Quel est votre style préféré?

Plusieurs petites choses pour vous aujourd’hui: Un blog award et le tag culture de MK!

I hope that you are all having a lovely week-end! Just one thing that’s related to my last post on the 1950s:  no one guessed which decade was thought to be the most stylish for British fashion! What do you think? What is your preferred style?

Two little things for today; a blog award and a few questions about me!

***

N’hésitez pas à repasser demain, car j’ai une très belle surprise pour vous!

Don’t forget to pop back tomorrow, as I have a lovely surprise for you all!

Une indice:

A clue:

wkd

***

blog-award

Je voulais remercier Betsy pour son »blog award », c’est vraiment très gentil! Je pense que vous connaissez le principe, lorsque vous recevez quelque chose, vous devez ensuite tagguer dix autre blogs que vous appréciez!

Alors, je vais donner ce prix à:

  • Darkitty et Olivia, qui me font toutes les deux beaucoup rire avec leurs jolis dessins!
  • Anna Bogen qui commence juste son blog, qui me plait déjà beaucoup!
  • Marieaunet pour ses belles découvertes journalières;
  • The Freelancer que j’admire depuis toujours;
  • Caroline pour ses drôles d’histoires;
  • It’s oh so Kawaï pour les jolies petites choses que je découvre chez elle,
  • Pin up Mania pour les belles photos et découvertes intéressantes;
  • Nothing Elegant pour ses articles très intéressants
  • Et Casey, pour ses adorables tenues et bons conseils concernant les coiffures de pin-up!

I just wanted to thank Betsy for the blog award; it’s so lovely of you to have thought of me! I think that everyone knows the basic principles: once you receive an award, it’s polite to pass it on to ten other fabulous blogs! Here goes:

***

Taguée par MK il y a déjà plusieurs semaines, je tenais absolument à répondre à son tag culture. Le principe: rédiger sur chaque catégorie quelques mots tout simplement! A ne pas confondre avec le tag de l’inculture qui circulait il y a un peu de temps.

Littérature: La littérature est une de mes passions, mais malheureusement j’ai de moins en moins de temps pour lire. Pourquoi? Je l’ignore. Pourtant on ne peut pas dire que je sois tout le temps débordée en ce moment. Passons. En ce moment, je lis deux livres : « The Duchess », un cadeau de H.; et « Le Mythe De Sisyphe » de Camus. J’ai trouvé le livre de Camus à la bibliothèque de Durham car il y a une section en français. C’est quand même assez ironique de voir que j’ai rouspété pendant des années de ne pas pouvoir trouver les livres que je voulais en anglais, et maintenant que je suis de retour en GB, je fonce sur les livres français.

books-3

Mon livre préféré? « The Secret History » de Donna Tartt. Je l’ai lu une dizaine de fois, aussi bien en anglais qu’en français. Le titre français: « Le Maître des Illusions ». Drôle de traduction, qui ne colle pas très bien au livre je trouve. Lorsque je suis à Durham, au château, je repense à ce livre et j’aime m’imaginer en tant qu’un des personnages du roman. Je vous invite très fortement à lire ce livre, et si quelqu’un  l’a déjà lu, je serais curieuse de connaître votre avis sur ce roman!

books1

books-2

Cuisine: J’aime beaucoup cuisiner! J’aimerais progresser et essayer de nouvelles choses, mais le plus dur c’est de se lancer. Ici, je mets assez régulièrement mes recettes sucrées, mais il ne fait pas pour autant croire que je passe ma vie à faire des gâteaux! C’est juste que c’est toujours plus joli de prendre des photos de petits cupcakes en forme de cœur qu’un plat salé. Je ne suis pas du genre à essayer d’enjoliver mes plats principaux, donc j’évite tout simplement d’en parler ici.

Mathématiques: Je suis très fière de pouvoir dire que j’ai eu 18/20 au bac en cette matière! Notez que j’ai passé un baccalauréat littéraire quand même, donc vous pouvez vous douter que mon esprit n’est pas trop fait pour les chiffres. Pourtant, jusqu’au lycée, c’était ma matière préférée!

Cinéma: Je ne regarde jamais la télé car je n’en ai pas, et je ne regarde que très rarement des films. Je ne me souviens pas de la dernière fois que j’ai été au cinéma, mais je me souviens pas contre du dernier film que j’ai regardé : The Nightmare Before Christmas (L’étrange Noël de Mr Jack). En règle générale, j’ai une mémoire relativement mauvaise pour tout ce qui concerne les films. En vrac, voilà quelques uns de mes films préférés : Mulholland Drive, Charlie and the Chocolate factory (l’ancien film; pas le nouveau avec J. Depp), Le fauteuil des Orchestres, Marie Antoinette, Mary Poppins (je l’ai regardé il y a quelques mois, cela me plait toujours autant!); et j’ai beaucoup aimé Paris Je T’aime.

Géographie: Je crois avoir hérité du sens de l’orientation de mon père. Par contre, j’ai eu la chance de visiter par mal de pays européens dans ma vie et j’arrive à tous les situer sur la carte, ce qui est déjà pas mal!

Alors, voyons voir… Je tag à mon tour: Anna Bogen, Misssunalee, VeryCynthia, Mademoiselle Catherine, et Toute Petite si vous voulez bien!

I do apologise, but I’m not going to translate this section!

A demain!

See you tomorrow!

Lectures Estivales

Pendant l’année universitaire, parfois je ne lis pas autant que j’aimerais, donc les vacances sont un excellent moyen de me rattraper. Cet été je ne lis rien de particulièrement « lourd », j’ai surtout choisi des livres faciles à lire, de petites nouvelles à emporter avec moi à la plage… Cependant je remarque que parmi les cinq livres ainsi photographiés, deux d’entre eux ont tout de même des connotations juridiques, comme quoi je reste plutôt fidèle à mon domaine d’études, même pendant l’été. Sans ordre de préférence, cet été je vais donc lire « Pierre et Jean » de Maupassant, « Les Adieux à la Reine » de Chantal Thomas, « Traité sur la Tolérance » de Voltaire, « Des Nouvelles de l’au-delà » de Ji Yun et « Le Coup de Grâce » de Marguerite Yourcenar.

Ce matin, je lisais « Le Coup de Grâce », une histoire qui reprend la thématique du triangle amoureux entre trois jeunes gens, dans un décor désespérant, ravagé par la guerre. Avec ce roman, M. Yourcenar évoque des propos liés aux histoires d’amour tragiques, tels que l’attirance, les mensonges, l’érotisme et la folie. Je sais d’ores et déjà que je vais préférer ce roman court au dernier livre que j’ai lu de M. Yourcenar, « L’œuvre au Noir ».

Lectures Estivales