Archives de Tag: confinement

Goûter du dimanche

Hello!

Comment allez-vous? J’espère que vous passez un bon week-end. Pour ma part, toujours rien de neuf, je suis toujours dans notre petit bungalow loué au Connemara et je continue à faire du télétravail.

Comment est-ce que le déconfinement se passe chez vous? Je suis très contente que ça aille mieux en France, mais il y a tout de même eu environ 6,000 nouveaux cas détectés du virus en trois jours donc je pense qu’il vaut mieux toujours rester très vigilants. A vrai dire ça me fait bizarre de voir les boutiques ouvertes et de savoir que l’on peut louer des air b’n’b, partir en long week-end et organiser des goûters entre amis en France sachant qu’en Angleterre et l’Irlande c’est toujours le lockdown complet. Je ne sais toujours pas quand est-ce que je pourrai rentrer à Londres, les statistiques en Angleterre font peur et beaucoup ne prennent pas le confinement au sérieux. Du coup je continue avec mon petit quotidien en Irlande, je travaille beaucoup, je me promène tous les soirs pour aller voir la mer ou les chevaux (à qui on donne toujours une pomme ou une carotte!),  je dessine, je lis, je regarde des films et je nous prépare des petits goûters le week-end.

Aujourd’hui, je prépare des scones! Au bungalow je n’ai pas de quoi mesurer les ingrédients donc je fais à l’œil et j’essaye de suive la recette de Delia Smith, qui est inratable.

Pour 12 scones:

  • 225 de farine + levure chimique
  • 40g de beurre
  • 150ml de lait
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • une pincée de sel
  • un œuf (facultatif)

Ici, j’ai divisé la recette par deux (au grand regret de mon mari!).

1. Mélanger du bout des doigts la farine, levure, le sel, le sucre et le beurre afin d’obtenir une pâte sablée.

2.  Ajouter le lait peu à peu afin de former une boule de pâte (je mélange à la main).

3. Étaler la pâte comme ci-dessous, la pâte doit avoir un épaisseur d’environ 2cm.

4. Découper des ronds dans la pâte. Toujours dans la catégorie « on se débrouille », j’ai utilisé un verre en tant qu’emporte-pièce.

5. Déposer les scones sur une plaque allant au four, sur une feuille de papier sulfurisé.

6. Ceci est facultatif, mais vous pouvez aussi battre un œuf dans un bol et étaler le mélange sur le dessus des scones pour avoir une belle couleur lors de la cuisson. J’ai sauté cette étape pour conserver les œufs puisqu’on ne peut pas facilement faire de courses ici.

7. Faire cuire pendant 10 à 12 minutes  dans un four préchauffé à 180°C. Vos scones sont alors tout chauds, tout prêts et tout bons!

Et voilà, le goûter est prêt! J’ai servi avec du beurre et de la confiture. Avant de quitter notre appartement à Londres j’ai pris plein de choses avec moi, dont cette confiture à la rose de chez Fortnum’s qu’une amie m’avait offert à Noël. J’attendais la bonne occasion pour goûter la confiture – c’est vraiment délicieux!

Je vous souhaite de passer une très bonne journée, prenez soin de vous!

Brèves culturelles

Hello,

Comment allez-vous? Je vous souhaite de passer un bon week-end! Pour ma part c’est férié en Angleterre lundi, donc nous avons un long week-end de trois jours. Je vais profiter de ce temps afin de lire, me promener et dessiner un peu. Comme d’habitude en fait! Nous sommes toujours au Connemara et il n’y a pas grand chose de nouveau.

L’Angleterre et l’Irlande sont toujours confinés, donc je profite aussi de ce temps afin de regarder quelques films et séries. En temps normal je ne regarde pratiquement rien car je préfère lire, écrire ou prendre des photos. Cependant nous avons regardé quelques films et séries dernièrement! Voici un aperçu:

Films:

-Tout d’abord, j’ai adoré le film Phantom Thread qui raconte l’histoire d’un créateur anglais fictif à Londres pendant les années 1950, et sa relation quelque peu malsaine avec sa muse. J’ai beaucoup aimé le côté historique et psychologique du film, et la façon dont le film traite le perfectionnisme. Le tout sur un fond mode avec de très belles robes!

-Red Joan est un film que mon mari a souhaité voir et je vous le recommande sans hésiter. Basé sur une histoire vraie, c’est un film qui expose l’espionnage à l’université de Cambrige pendant les années 1940, dans un contexte de guerre froide. J’ai adoré les costumes du film et l’élégance des personnages et bien sûr Judi Dench et Tom Huges étaient parfaits dans leurs rôles!

-Nous avons regardé Mr Turner hier soir, et c’est un beau « film d’artiste », même si je dois dire que j’ai trouvé le personnage de Turner assez répugnant! C’est un film très réfléchi et j’ai beaucoup aimé voir le développement des tableaux de Turner ainsi que les anecdotes amusantes comme sa rivalité avec Constable, surtout lors des expositions annuelles au Royal Academy.

Livres:

-En ce moment je lis A Gentleman In Moscow, et c’est un livre parfait à lire pendant le confinement car justement le livre raconte l’histoire d’un membre de l’aristocratie Russe qui a été condamné à ne pas quitter son logement par le gouvernement Bolchevique. Son crime? Avoir écrit des poèmes considérés comme étant trop risqués. Il se trouve que son logement est l’hôtel de luxe le Métropole…

Séries:

-Tout d’abord, nous avons regardé la série The Last Tycoon, basé sur le dernier livre de Fitzgerald. The Last Tycoon suit un réalisateur Américain juif pendant les années 1930, dans l’ère de la Dépression et la montée en puissance d’Hitler. J’ai aimé le contraste entre le glamour Hollywoodien et la présence malsaine de la puissance allemande aux Etats-Unis, qui essaye de censurer tout ce qui pourrait être perçu comme étant une critique du Reich.

-Enfin, nous sommes actuellement en train de regarder Normal People, que je trouve terriblement ennuyeux, avec des caractères exaspérants. La série est basé sur un livre et suit deux étudiants, Marianne et Connell. Ils s’aiment, mais n’arrivent pas à être ensemble. Et c’est à peu prés tout ce qui se passe…

Voilà, je termine avec une série que je ne vous recommande pas, mais j’espère que cet aperçu vous a plu! Je vous souhaite de passer un très bon week-end et à bientôt!

Confinement et shopping

Bonjour!

Comment allez-vous? Pour ma part, il n’y a pas grand chose de neuf puisque je suis toujours en Irlande dans notre petit bungalow. Je passe mes journées en semaine à travailler jusqu’à tard, je me promène, je lis, je cuisine.

Bougeoirs et petites assiettes fait main par l’artiste Sal Keramik – c’est trop mignon!

En début d’année j’ai pris la bonne résolution de réduire mes dépenses en 2020, dans l’optique de pouvoir acheter notre maison cet automne. La construction de notre maison est actuellement en pause, même si le gouvernement anglais semble vouloir re-dynamiser l’économie en encouragent les développeurs à ouvrir les chantiers de nouveau. A l’heure actuelle je ne sais pas quand notre maison sera prête, et je ne sais d’ailleurs pas quel effet la crise va avoir sur le prix de notre maison, qui a déjà été fixé. Dans tous les cas, j’aurai certainement quelques mois supplémentaires pour économiser puisque la maison ne sera pas prête comme prévue au mois de novembre.

J’ai vu un message en anglais sur Instagram qui m’a fait réfléchir cette semaine: « à chaque fois que l’on achète, on vote pour le monde dans lequel on aimerait habiter ». C’est tellement vrai!

Je me demande quel effet le confinement va avoir sur les habitudes shopping des uns et des autres. En Chine, ils ont parlé de « revenge shopping« : le premier jour de la réouverture de la boutique Hermès à Shanghai après le confinement, la boutique a vendu des produits à la hauteur de $2.7 million. En une journée! Les médias Irlandais pensent que le phénomène va se reproduite en Irlande aussi: une fois les boutiques ouvertes, les gens iront faire du shopping, ce que je peux tout à fait comprendre. Après des mois à angoisser, à rester chez soi et à n’acheter que l’essentiel, pourquoi pas se faire plaisir, si bien sûr on a toujours les moyens de le faire.

Pour ma part, le confinement m’a appris que je n’ai vraiment pas besoin de grand chose. Je suis partie de Londres avec quatre robes d’hiver (que je n’ai pas du tout mis), trois paires de jeans, quatre pulls fins, deux t-shirt à manches longues à porter sous les pulls (Fintan m’a prévenu qu’il allait faire froid), trois t-shirt, deux tenues cosy d’intérieur (deux paires de leggings et deux sweatshirt), et deux paires de pyjama. Quant aux chaussures, j’ai pris mes bottines d’hiver (que je n’ai pas portés), ma paire de baskets, une paire de ballerines et mes Jimmy Choo (parce que je ne voulais pas laisser mes chaussures préférées à Londres). Je fais avec, et ma garde-robe me manque beaucoup moins que je l’aurai pensé!

En pratiquement trois mois de confinement (j’ai commencé mon confinement début mars, à Londres) je n’ai pas eu à acheter de produits beauté ou maquillage: il me reste encore suffisamment de shampooing, de gel douche, de crème lavante pour le visage, de savon hypoallergénique et de maquillage pour tenir pendant un petit moment. J’ai bien terminé ma crème de jour et de nuit, et je n’ai pas pris mon huile hydratante avec moi pour peur que ça casse dans ma valise (j’utilise l’huile Orchidée Bleue de Clarins) mais ce n’est pas si essentiel que ça. Je me souviens que lorsque j’étais étudiante et que je n’avais pas les moyens d’acheter de produits spécifiques j’utilisais le Dexeryl pour tout: en tant que crème de jour, de nuit et en tant que démaquillant, et ça marchait très bien! J’ai recommencé à utiliser le Dexeryl en tant que crème de jour et ma peau ne se porte pas plus mal. J’ai cependant acheté une crème solaire, car j’avais bien pensé à prendre une crème indice 50 avec moi, mais elle date de l’année dernière et j’ai l’impression qu’elle n’est plus très efficace car j’ai attrapé un joli coup de soleil la première fois que je suis sortie pour une longue balade ensoleillée.

Pour revenir au fait qu’à chaque fois que l’on achète, on vote pour le monde dans lequel on aimerait habiter, j’ai l’intention de continuer sur ma voie en n’achetant que des produits dont j’en en vraiment besoin (un produit doit remplacer un autre) ou pour lesquels j’ai un énorme coup de cœur.

Le confinement m’a fait comprendre que j’ai aussi très envie de soutenir les petits producteurs et les artisans qui proposent de beaux produits fait main (comme les créations de l’artiste Sal Keramik montrés en début d’article!), maintenant plus que jamais. Je suis certains petits producteurs sur Instagram et leurs réactions face à la crise étaient vraiment inspirantes: ils placent la sécurité de leurs employés avant leurs profits, ils ont fermé leurs boutiques bien avant que le gouvernement leur dise de le faire, ils versent une partie de leurs profits (s’ils arrivent toujours à vendre par correspondence) à des associations caritatives, et ils donnent certains de leurs produits à des employés de la NHS (les soignants) pour les remercier de leur travail. J’apprécie vraiment ces touches humaines. Cependant, je pense aussi que les boutiques du high street ont bien leur place dans notre société, car il faut bien que l’on puisse continuer à acheter des jeans, t-shirt et baskets à des prix accessibles, et je sais que certaines grandes enseignes jouent aussi leur part en contribuant à des associations aussi. Quant aux luxe, j’espérais que le confinement calmerait mes envies d’acheter de jolies choses, mais je dois dire que pour l’instant, j’aspire toujours à avoir quelques belles pièces dans ma penderie!

Est-ce que le confinement vous a aussi fait réfléchir sur votre façon d’acheter? Bon samedi et à bientôt!

Moments éphémères

Hello,

Comment allez-vous? Au Connemara, ma petite routine continue. Dans les médias anglais on parle d’un « nouveau normal » mais pour moi mon quotidien est très loin de tout ce qui m’est familier! Néanmoins, je continue tant bien que mal. Je me concentre sur mon travail, sur les repas tout simples que l’on cuisine à partir de ce que l’on a à la maison, et je me distrais avec les promenades que l’on fait le soir et le week-end. Il faut dire que les paysages sont magnifiques, et que j’ai beaucoup de chance d’avoir tout ceci à quelques minutes de la maison où on habite pour le moment. On ne croise pratiquement personne lorsqu’on sort se promener dans la limite des 2km autorisés, et on se sent souvent complètement seuls au monde! Je suis partie de Londres au mois de mars, alors que c’était encore l’hiver. Nous voilà déjà au mois de mai et l’été approche. Voilà que ça fait depuis maintenant 45 jours que je suis en Irlande.

Bon samedi ♥

Programme du week-end

Hello!

Comment allez-vous? J’espère que le moral va bien, et n’oubliez pas que ma boîte mail est toujours ouverte si vous avez envie de discuter.

Pour la première fois depuis que la crise sanitaire a commencé, je me suis préparé un petit programme pour ce week-end. J’ignore pendant combien de temps encore on va rester dans le Connemara donc autant profiter de mon temps ici et profiter du calme, de la campagne et de la mer. Voici ce qui me fait envie ce week-end:

Expo Hockney – Royal Academy

  • Préparer un banana bread avec les deux bananes bien mûres qui traînent. Ma recette est ici, mais comme je n’ai pas de cannelle je vais songer à comment parfumer la pâte autrement. Peut être en infusant du thé épicé et en incorporant un peu de liquide dans la pâte? Ou alors ajouter un peu de café au banana bread et ainsi tester une nouvelle saveur?
  • Terminer mon roman Mary Wesley. Depuis quelques jours, j’arrive de nouveau à me concentrer sur la lecture et ça me fait du bien de pouvoir être de nouveau totalement absorbée par une histoire. Il n’y a rien de mieux pour déconnecter et fuir la réalité le temps de quelques moments!
  • Regarder le dernier épisode du Last Tycoon, la série sur Amazon Prime que l’on regarde en ce moment. Si vous aimez le contexte historique des années 1930 et le glamour Hollywoodien alors je vous conseille cette série sans hésiter.
  • Marcher jusqu’à la plage à côte de chez nous (à environ 30 minutes de marche). Nous y allons tous les week-ends et c’est vraiment joli. S’il fait beau cet après-midi je préparerai une petite bouteille de thé vert glacé à emmener avec nous.
  • Faire une séance de fitness à la maison – tout ce que j’ai fait dernièrement c’est quelques cours de yoga en-ligne, donc je vais chercher une alternative.
  • Regarder une vidéo sur la chaîne Youtube de English National Ballet: tous les mercredis le English National Ballet met une vidéo de ballet en-ligne, et la vidéo est disponible pendant 48 heures. La vidéo de cette semaine était le ballet « Broken Wings » basé sur la vie de Frida Khalo que j’avais été voir à Saddler’s Wells. Il y a aussi des cours de ballet en-ligne, des interview avec des danseuses… Je vais m’y pencher ce week-end!
  •  Et je garde le meilleur pour la fin: le Royal Academy a mis en ligne des vidéos de leurs expositions! Je suis ravie! Il y a une vidéo sur l’expo Picasso and Paper que j’ai adoré (mes photos sont ici), et il y a aussi une vidéo sur les expo Hockney de 2012 et 2016 que je n’ai pas pu aller voir (à l’époque j’étais encore étudiante et je n’avais ni le temps ni le budget pour y aller, alors que les affiches me faisaient envie), donc je me réjouis à l’avance de regarder le documentaire.

Je vous souhaite de passer un très bon week-end confiné. Courage!

Un dimanche dans le Connemara

Coucou!

Comment allez-vous? Pour ma part, c’est toujours la routine en Irlande et d’ailleurs je m’accroche à cette nouvelle routine et j’essaye de ne pas trop penser à ce que l’avenir nous réserve. Se concentrer sur l’ici et maintenant est déjà pas trop mal! En semaine mes journées se limitent à faire du télétravail, suivi d’une balade le soir, puis cuisiner, bouquiner et aller dormir. En week-end par contre je prends mon temps, je prépare un vrai petit-déjeuner et on fait de très longues balades dans le rayon des 2km autorisés autour de la maison.  Voici quelques photos prises dimanche!

Mon petit-déjeuner du week-end est d’habitude composé de toast, beurre et confiture, accompagné d’un thé vert (le petit pain au chocolat a été acheté à Londres avant que l’on parte, on en a acheté dans des petits emballages individuels puis congelés). Ce que je mange en Irlande est assez basique du fait qu’il n’est pas possible de faire des courses en-ligne: toutes les deux semaines on appelle le supermarché du coin avec une petite liste de courses et ils viennent nous livrer pratiquement dans la journée. J’essaye de faire simple pour tout le monde et on commande essentiellement des fruits, légumes, pain, beurre, lait et fromage.

Après le petit-déjeuner, on enfile nos baskets et on part se promener. Depuis que je suis arrivée en Irlande il a fait beau pratiquement tous les jours! C’est incroyable! Je m’attendais à de la grisaille et du froid, et j’ai été agréablement surprise par le temps. Il fait beau mais pas chaud et c’est donc parfait pour se promener. Il ne faut pas oublier la crème solaire: je brûle facilement ici! J’ai heureusement pensé à prendre une crème indice 50 avec moi.

D’habitude le week-end on marche jusqu’à la plage, mais cette fois-ci on a pris un nouveau chemin. Le paysage était magnifique!

Pour moi qui a toujours habité là où c’est plat, ça me fait bizarre de voir les collines. Je trouve le paysage si sauvage et surprenant!

Nous avons pris le petit chemin public, et au bout d’un moment, on arrive face à la mer.

Je fais ma touriste mais en réalité c’est complètement vide, on ne croise personne et lorsqu’on tombe sur le petit parking du village portuaire on se croirait vraiment à la fin du monde tant qu’il n’y a personne.

Hop, on aperçoit un petit village mails on décide de rebrousser chemin jusqu’au petit bungalow.

Rentrés à la maison, je prépare le déjeuner. J’aime ma routine et lorsque j’ai les produits frais, je prépare toujours la même salade! J’aime le mélange de tomates, herbes de Provence, poivrons, avocat et laitue accompagné d’un bout de cheddar et de fromage de chèvre, tous les deux des fromages Irlandais.

Mes fins de dimanche sont toujours consacrés à mes amis et à ma famille! Est-ce que je vous ai dit que ma maman et moi avons appris à ma grand-mère à se connecter à Skype pour la première fois? Ma grand-mère m’a dit que ça lui a changé la vie, et que ça lui fait très plaisir de pouvoir me voir tout en me parlant! Ma grand-mère est très active et à 86 ans sa vie sociale est plus fournie que la mienne donc ça lui fait tout drôle d’être à la maison en ce moment. Je reste en contact avec ma grand-mère tous les jours par sms (ma grand-mère n’a pas de smart phone par contre) et par Skype le dimanche.

J’ai lu un article dernièrement qui a dit que les conversations par Skype procurent une fatigue émotionnelle car il y a un vrai décalage: on a l’impression d’être avec ses proches mais ce n’est qu’une réalité virtuelle. Puisque les humains sont des êtres sociaux qui ont besoin de véritables interactions les conversations par Skype créent un vide et un manque. Pour ma part ça fait depuis 2008 que je n’habite plus dans le même pays que mes parents et mon frère donc on a l’habitude d’avoir nos conversations par Skype, donc de ce côté là ça ne change pas grand chose pour moi.  Et avec un peu d’imagination, on pourrait se croire dans la même pièce, même si je suis d’accord que rien ne remplace les interactions et discussions spontanées que l’on pourrait avoir si on habitait plus proche les uns des autres.

Est-ce que ça se voit que l’on parlait de l’absurdité de la situation actuelle et des décisions hallucinantes que nos gouvernements respectifs ont prises?! Il vaut mieux en rire qu’en pleurer!

Je vous souhaite de passer un bon vendredi ❤

Papotages du samedi

Hello!

Comment allez-vous? J’espère que vous avez passé une bonne semaine et que le confinement se passe toujours bien.

– Comment vous sentez-vous? Pour ma part, mon moral varie d’heure en heure, ce qui est complètement normal. Nous vivons une situation extraordinaire! Tantôt je me dis que le crise arrive à son fin et que tout va bien se passer, tantôt je me dis que ce n’est pas près d’être fini et que la situation est désespérante. Ce qui me fait le plus peur en ce moment est le déconfinement, car à un moment il va bien falloir remettre l’économie en marche alors que le virus sera toujours en circulation. Tant qu’il y a le confinement, mes amis et proches sont plutôt protégés, mais une fois qu’il faudra recommencer à sortir, à prendre le métro, à aller au bureau… J’ai bien peur que le nombre de cas augmente de nouveau très rapidement, et qu’il n’y aura de nouveau aucune solution.

-Cette semaine j’ai enfin recommencé à lire un livre, pour la première fois depuis le mois de février! Ce n’est pas faute d’avoir essayé, car j’ai emmené quatre livres avec moi en Irlande, mais à vraie dire je n’arrivais pas à me concentrer. J’ai commencé mon livre Mary Wesley « Part of the Furniture », j’aime beaucoup son style d’écriture et les descriptions de la vie à Londres et à la campagne pendant la guerre. Une fois que je pourrai acheter de nouveau des livres à la librairie ou en-ligne, je lirai bien son biographie.

-Dans quelques jours ce sera notre deuxième anniversaire de mariage. Comme le temps passe vite! Nous avons une bouteille de Prosecco au frigo et j’ai de quoi préparer un gâteau tout simple dans mes placards. Il faut tout de même essayer de marquer l’occasion! Ma belle-maman nous a aussi gentiment envoyé une carte, mais j’attends le jour-même pour l’ouvrir.

-Cette semaine, nous avons découvert une série que j’aime beaucoup et que je vous recommande: The Last Tycoon basé sur un roman de F.Scott Fitzgerald. La série suit un cinéaste juif pendant les années 1930 à Hollywood, qui essaye de créer et de filmer alors que Hitler commence à monter en puissance. Le contexte historique est intéressant, les costumes sont à tomber et il y a bien sûr plusieurs histoires d’amour entrelacés… La série est en anglais et disponible sur Amazon Prime.

Bon samedi!