Un dimanche dans le Connemara

Coucou!

Comment allez-vous? Pour ma part, c’est toujours la routine en Irlande et d’ailleurs je m’accroche à cette nouvelle routine et j’essaye de ne pas trop penser à ce que l’avenir nous réserve. Se concentrer sur l’ici et maintenant est déjà pas trop mal! En semaine mes journées se limitent à faire du télétravail, suivi d’une balade le soir, puis cuisiner, bouquiner et aller dormir. En week-end par contre je prends mon temps, je prépare un vrai petit-déjeuner et on fait de très longues balades dans le rayon des 2km autorisés autour de la maison.  Voici quelques photos prises dimanche!

Mon petit-déjeuner du week-end est d’habitude composé de toast, beurre et confiture, accompagné d’un thé vert (le petit pain au chocolat a été acheté à Londres avant que l’on parte, on en a acheté dans des petits emballages individuels puis congelés). Ce que je mange en Irlande est assez basique du fait qu’il n’est pas possible de faire des courses en-ligne: toutes les deux semaines on appelle le supermarché du coin avec une petite liste de courses et ils viennent nous livrer pratiquement dans la journée. J’essaye de faire simple pour tout le monde et on commande essentiellement des fruits, légumes, pain, beurre, lait et fromage.

Après le petit-déjeuner, on enfile nos baskets et on part se promener. Depuis que je suis arrivée en Irlande il a fait beau pratiquement tous les jours! C’est incroyable! Je m’attendais à de la grisaille et du froid, et j’ai été agréablement surprise par le temps. Il fait beau mais pas chaud et c’est donc parfait pour se promener. Il ne faut pas oublier la crème solaire: je brûle facilement ici! J’ai heureusement pensé à prendre une crème indice 50 avec moi.

D’habitude le week-end on marche jusqu’à la plage, mais cette fois-ci on a pris un nouveau chemin. Le paysage était magnifique!

Pour moi qui a toujours habité là où c’est plat, ça me fait bizarre de voir les collines. Je trouve le paysage si sauvage et surprenant!

Nous avons pris le petit chemin public, et au bout d’un moment, on arrive face à la mer.

Je fais ma touriste mais en réalité c’est complètement vide, on ne croise personne et lorsqu’on tombe sur le petit parking du village portuaire on se croirait vraiment à la fin du monde tant qu’il n’y a personne.

Hop, on aperçoit un petit village mails on décide de rebrousser chemin jusqu’au petit bungalow.

Rentrés à la maison, je prépare le déjeuner. J’aime ma routine et lorsque j’ai les produits frais, je prépare toujours la même salade! J’aime le mélange de tomates, herbes de Provence, poivrons, avocat et laitue accompagné d’un bout de cheddar et de fromage de chèvre, tous les deux des fromages Irlandais.

Mes fins de dimanche sont toujours consacrés à mes amis et à ma famille! Est-ce que je vous ai dit que ma maman et moi avons appris à ma grand-mère à se connecter à Skype pour la première fois? Ma grand-mère m’a dit que ça lui a changé la vie, et que ça lui fait très plaisir de pouvoir me voir tout en me parlant! Ma grand-mère est très active et à 86 ans sa vie sociale est plus fournie que la mienne donc ça lui fait tout drôle d’être à la maison en ce moment. Je reste en contact avec ma grand-mère tous les jours par sms (ma grand-mère n’a pas de smart phone par contre) et par Skype le dimanche.

J’ai lu un article dernièrement qui a dit que les conversations par Skype procurent une fatigue émotionnelle car il y a un vrai décalage: on a l’impression d’être avec ses proches mais ce n’est qu’une réalité virtuelle. Puisque les humains sont des êtres sociaux qui ont besoin de véritables interactions les conversations par Skype créent un vide et un manque. Pour ma part ça fait depuis 2008 que je n’habite plus dans le même pays que mes parents et mon frère donc on a l’habitude d’avoir nos conversations par Skype, donc de ce côté là ça ne change pas grand chose pour moi.  Et avec un peu d’imagination, on pourrait se croire dans la même pièce, même si je suis d’accord que rien ne remplace les interactions et discussions spontanées que l’on pourrait avoir si on habitait plus proche les uns des autres.

Est-ce que ça se voit que l’on parlait de l’absurdité de la situation actuelle et des décisions hallucinantes que nos gouvernements respectifs ont prises?! Il vaut mieux en rire qu’en pleurer!

Je vous souhaite de passer un bon vendredi ❤

14 réponses à “Un dimanche dans le Connemara

  1. Oui il vaut plus rire que pleurer et c’est ce qu’on fait chez moi avec mes 2 filles à la maison chose qui fait temps que n’arrivait pas d’être ainsi joints autant de temps, et nous rions, rions beaucoup… Mais tu as de la chance de pouvoir te promener tellement, ici on ne peut sortir que pour aller acheter produits basiques de manger ou ménage, d’un en un, pour aller prendre soin de quelqu’un dépendent, comme moi chez ma mère, qui habite à 400m, ou à promener son chien et pas à plus de 500m de la maison, dimanche on va commencer à pouvoir se promener avec ses enfants, un parent, une heure par jour…
    Et maintenant le printemps est arrivé et ceci c’est difficile, bizarre et parfois triste… Et on ne voit pas le fin…
    Cependant nous sommes disciplinés et ne perdons, encore l’espérance…
    Profite bien de ces champs et tes promenades, gros bisous 😘 😘 😘

    • Merci Sara, j’espère que toi et toute ta famille va bien. Je suis contente que tu vas pouvoir te promener un peu à partir de demain, ça doit être vraiment dur de ne pas pouvoir prendre l’air. Courage! J’espère que la situation va bientôt s’améliorer. Il faut juste se concentrer sur sa petite bulle, sur ce qu’on peut faire nous-même… Bises!

  2. très beau temps chez nous aussi à Lyon depuis plusieurs semaines, ça commence même à devenir un peu sec … un peu de pluie ne fera pas de mal aux plantations … tu habites dans un coin vraiment joli !!!

    • Merci beaucoup! C’est vrai, il a quasiment pas plu depuis que je suis en Irlande, mais je ne me plains pas 🙂 Notre petit bungalow est un bungalow d’été donc lorsqu’il pleut on a un peu froid. Bises!

  3. Félicitations à ta grand-mère pour sa connexion avec Skype ! Il y aura toujours des rabat-joie pour nous montrer le verre à moitié vide ! Comme tu le dis, Skipe existe depuis longtemps maintenant, et personne n’avait jamais eu l’idée d’une « fatigue émotionnelle » jusqu’à présent !
    C’est comme pour le téléphone, évidemment ça ne remplace pas une conversation en face, mais qui remettrais en cause cette invention extraordinaire qui nous permet d’être reliés aux autres quelque soit la distance ! Moi je trouve que les nouvelles technologies ont rajouté de nouvelles façons de se rapprocher, justement dans les moments où on ne le peut pas !
    Toi et ta maman avaient bien raison de rire de nos « dirigeants » qui semblent tous patauger dans la semoule ! 🙂 Je ne sais plus qui a dit : gouverner c’est prévoir ? Et bien ils nous montrent tous qu’ils n’ont rien prévu des dangers éventuels qui menacent une civilisation (des épidémies ont déjà eu lieu) et qu’ils naviguent à vue…
    A nous d’être plus imaginatifs, et de donner à cette période « différente » l’occasion de nous surpasser ! Remember W.C. N’abandonnez jamais !
    Bonne fin de semaine !

    • Hello Moody-Blue! Comment vas-tu? C’est vrai, à la lecture de l’article je me suis qu’il y a tellement de personnes qui vivent loin de leur famille et de leurs amis que les conversations sur Skype sont la norme, et personne ne s’est soucié de l’effet des conversations Skype sur le moral avant maintenant 🙂 Ahlàlà! Je suis d’accord avec toi, personne n’a prévu quoi que ce soit pour nous protéger du virus. Les infos me fatiguent terriblement…
      Bon courage à toi et bon week-end 🙂

  4. Marylène LENOIR

    On devine assez que vous vous dites : » mais, c’est quoi, cette situation ? Un cauchemar ? »😑
    Vous avez de belles habitudes dominicales, depuis que vous êtes là ! Moi, comme j’ai passé l’âge de travailler, il m’arrive souvent de me réveiller le matin, en me demandant quel jour on est. Bon courage, Madeleine ! Et patience !

    • Hello Marylène! Merci pour ton mot 🙂 Oui, c’est exactement ce que l’on se disait, ahah… C’est vrai que j’envie un peu les personnes qui ne travaillent pas en ce moment, ça doit être sympa de ne pas devoir se soucier de si on est lundi ou dimanche, et de juste pouvoir penser à soi. Bises et bon dimanche!

  5. Hello Madeleine. C’est désertique, même les animaux sont absents des champs. Heureusement que le téléphone, internet et Skype existent pour briser la solitude.
    Ta grand-mère est extraordinaire et ne paraît pas souffrir d’une fatigue émotionnelle. Je n’avais jamais entendu une pareille absurdité ; l’utilisation du téléphone à ses débuts, oui, cela pouvait peut-être exister, mais cela remonte à 70 ans.
    L’humour et la sagesse auront raison de tout.
    Bon weekend. Bises.

    • Hello Mag! Oui tu as raison, il n’y avait absolument pas un chat! Je serai bien embeté s’il n’y avait pas internet etc en ce moment. Parfois je regarde dehors la nuit et j’imagine comment le Connemara devait être avant l’électricité… Ce n’est qu’à partir de 1946 que les maisons ont commencé à avoir de l’électricité au Connemara. Bises!

  6. Hello Madeleine,
    La campagne Irlandaise est bien belle, que ce soit côté plage ou côté campagne. La vie en temps normal doit y être agréable avec ses habitants pouvant vaquer à leurs occupations normalement sans crainte de croiser quelqu’un.
    Paysages désertiques surement, mais je les trouve magnifiques.
    Tout comme avec ta maman, ici aussi nous « rigolons » si nous pouvons dire ainsi, de voir comment nous sommes dirigés dans un tel cas de pandémie, des dires, des contre-dires, c’est là que l’on se rend compte que c’est dramatique, les meilleurs solutions sont des solutions de sagesse que la population prend elle même, comme vous deux qui avez eu l’opportunité de quitter Londres pour vous mettre à la verdure, nous avons fait de même bien avant le confinement de ne plus sortir, et depuis je me fais livrer par mon boucher et mon paysan pour avoir mes légumes frais et mon époux lui va chercher des drives pour le reste.
    Je pense que la population prend les décisions qui leurs sont propres et pour l’instant c’est peut-être bien ainsi, mais l’après reste pour l’instant en point de suspensions. Ne dis t-on pas que les « peuples ont la mémoire courte » la terre est en train de revivre, il faudra ne pas l’oublier une fois tout cela derrière nous.
    Ta grand-mère a su se mettre à l’heure du modernisme et c’est super que vous puissiez tous profiter d’elle, je trouve moi aussi que c’est de la bêtise de dire que cela procure une fatigue émotionnelle, je ne pense pas que cela procure de l’inconfort pas plus que nos téléphones, et je pense qu’elle doit avoir assez de sagesse pour comprendre et profiter de vous tous malgré la distance. Je la trouve très belle ta grand-mère.
    Continuez à prendre bien soin de vous et profitez de ce bel endroit.
    Bisous et bon week-end de relâche pour le télé-travail
    Marie-Mary

    • Merci beaucoup Marie! C’est vrai que beaucoup de personnes ont agi par précaution, par exemple mon employeur nous a tous demandé de travailler à partir de la maison au moins deux semaines avant que le gouvernement nous demande de le faire. Mais parfois je regarde les infos et je me dis qu’il y a quand même beaucoup de personnes qui continuent à sortir et de faire comme si rien n’était.
      Je trouve ça formidable que tu peux te faire livrer pour ce qui est des légumes etc. Les produits doivent être très frais! 😀
      Je serai bien perdue sans internet pour pouvoir travailler, être connectée avec mes proches, pouvoir passer sur mon blog… Heureusement que ces technologies existent!
      Bises et bon dimanche à toi 🙂

  7. Les photos sont magnifiques. Je ne me lasse pas d’admirer ce paysage sauvage. Mais cela doit peut-être faire un peur peur la nuit, cet isolement (je suis très peureuse, j’ai lu trop de policiers).
    Les interactions sociales me manquent. Je fais très attention aux gestes barrière. Mais j’aimerais tellement ne pas mettre en danger mes proches par ma présence.
    Il est vrai que les politiques ont offert un spectacle navrant et n’ont pas peur de leurs contradictions. Ce que je ne supporte plus, ce sont tous ces hommes et femmes qui profitent de cette maladie pour faire leu publicité. Cela m’insupporte énormément. Et la question des masques en France tourne au ridicule.
    Bises

    • Hello Musme! Je suis d’accord avec toi, je suis complètement déprimée lorsque je vois l’incompétence de nos élus. Pour ce qui est des masques, tout ce que les pays devraient dire c’est que: il n’y a pas de masques en stock pour le public (normal, les hôpitaux, médecins etc doivent avoir la priorité) mais, qu’il faut obligatoirement sortir en se couvrant le visage! Ce n’est vraiment pas compliqué, il est si facile de bricoler un masque à partir de ce que l’on a à la maison. Soupir.
      C’est vrai qu’au Connemara on est vraiment seuls… On est assez loin d’une grande ville. C’est ce qu’il faut en ce moment… Bises! Bon dimanche!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.