Dernier week-end au Connemara

Hello,

J’espère que vous allez bien! Le week-end dernier nous avons rangé nos affaires et nettoyé le petit bungalow au Connemara, puis nous sommes allés chez les parents de mon mari à Galway City, où nous allons rester pour quelques semaines.

Lorsque nous avons pris la décision de quitter Londres avant que l’on savait qu’il y aurait un confinement en Angleterre je ne pensais pas que je resterai aussi longtemps en Irlande. Je pense toujours que nous avons pris la bonne décision, même si bien sûr je me sens en quelque sorte un peu coupable et chanceuse d’avoir pu agir ainsi. Il y a eu beaucoup de décès Covid dans mon quartier de Londres (26 personnes dans mon code postal entre le 1 mars et le 31 mai, qui consiste uniquement en deux ou trois rues, et 8.200 décès Covid dans tout Londres entre les mêmes dates) et j’essaye de ne pas y penser, mais parfois je me dis que si ces personnes avaient aussi quitté la ville, peut être qu’elles seraient encore en vie?

Nous avons bien profité de nos derniers quelques jours au Connemara, nous avons fait beaucoup de promenades et nous avons aussi fait quelques balades en voiture. En ces trois mois je suis devenue vraiment attachée à tous les animaux du quartier! Lorsqu’on faisait nos courses, on achetait aussi des sachets de carottes et de pommes afin de pouvoir donner un petit quelque chose aux ânes et chevaux que l’on croisait, qui commençaient à nous reconnaître et venaient courir vers nous dès que l’on était à proximité!

Mon mari m’avait fait la surprise de me commander un panier de fromages locaux, que nous avons dégusté avec des crackers et un verre de rosé.

Ces quelques mois à la campagne m’ont aussi fait réfléchir car je ne pensais pas que j’étais quelqu’un « de campagne », mais plutôt de ville. Cependant, j’ai beaucoup aimé mon temps au milieu de nulle part et c’est vrai que ça fait réfléchir! Rien ne nous empêche de changer le trajectoire de notre vie, comme mes parents l’ont d’ailleurs fait lorsqu’ils avaient à peu près mon âge, en quittant Londres pour la Bretagne, en changeant leur métier et en apprenant une nouvelle langue « sur le tas ».

 

J’adore cet âne! Il est vraiment très, très mignon, joueur et prêt à venir nous voir dès que l’on est à proximité. Lorsque l’on sortait se promener, j’avais toujours un petit sachet de morceaux de pommes pour lui (et les autres!).

Nous avons fait quelques longues promenades à Omey Island, c’est calme et si joli.  C’est vrai que je m’y promenais tout en imaginant une vie en Irlande sur le long terme!

Je vous souhaite de passer un excellent week-end! Quel est votre programme? Depuis cette semaine les magasins sont maintenant ouverts en Irlande, mais une sortie en ville n’est pas au programme pour l’instant, nous préférons toujours rester à l’intérieur pour le moment. Pour ma part j’ai beaucoup travaillé cette semaine, donc ce week-end c’est canapé, lecture, blogging, films et peinture dans la maison cosy de mes beaux parents!

Belle journée, prenez soin de vous

7 réponses à “Dernier week-end au Connemara

  1. Quelles belles photos! J’adore les ânes! Ils sont absolument craquants sur ces photos! A te lire, j’avais l’impression de me promener avec ma maman qui emmenait toujours un gros sac de pommes, carottes (au cas où on verrait des chevaux), des graines pour oiseaux et des croquettes pour chats. J’ai aussi l’impression que sommeille en moi « un rat des villes » et « un rat des champs ». C’est plutôt un avantage en fait! Il y a certains moments dans notre vie où nous sommes à des carrefours. C’est important de se poser des questions, comme tu le fais, pour ne rien regretter. Et puis, il faut écouter la petite voix de son coeur car c’est elle qui a toujours raison!

  2. Marylène LENOIR

    Moi aussi, je me suis attachée aux animaux et aux paysages que tu as si bien photographié, au fil de vos promenades.
    Mon fils qui habitent à Bruxelles, en appartement, se pose aussi beaucoup de questions sur le fait d’élever un enfant , en ville.
    Quant à moi, je n’arrive pas encore à retourner dans tous les magasins…soit, je postpose ne trouvant plus aucune urgence de m’y rendre, soit je privilégie les commandes en ligne. Et, pour l’alimentation, j’ai amplifié mon souhait de me rendre chez des petits commerçants et des produits du terroir.
    Profite bien de ton week-end  » farniente » !

  3. Bonjour Madeleine,

    Aujourd’hui tu nous présente un album photos avec des paysages luxuriants. Les terres d’Irlande offrent la quintessence du charme, de la jovialité et de l’histoire. On a l’impression de plonger dans le passé tout en restant dans le présent. Ton séjour en Irlande me fait découvrir un pays où je n’ai pas encore déposé mes valises. J’aime suivre tes pas lors de tes balades à travers champs et vallées. Du coup, je fais connaissance avec les adorables petits ânes. Ils me font tout simplement sourire.

    Cette inattendue parenthèse de la vie déclenche une intéressante réflexion sur la continuation de ta vie. Comme l’a si si bien écrit Amélie « il faut écouter la petite voix de son coeur car c’est elle qui a toujours raison! » . Au final, toi et Fintan savez ce qui est le mieux pour vous deux. Je vous souhaite de tout cœur de trouver un nid confortable où vous serez heureux et en santé.

    Tout comme toi, je n’ai aucune envie d’aller dans les magasins. Malgré le déconfinement progressif je limite mes sorties. Pas encore le goût d’aller dans les magasins à part pour l’épicerie, la pharmacie et mes commerces de proximité. D’ailleurs je n’ai pas de besoins précis. Mon plus grand bonheur cette semaine à été ma visite chez le coiffeur.

    En fin semaine, nous restons sagement au bord du lac. Il fait très chaud ici. Ce sera la dolcevita à la québécoise; baignades, barbecue et lectures. Il faut en profiter la saison estivale est courte dans mon pays.

    Je te souhaite un beau et reposant week-end.

    Au plaisir,

    Bises,

    Louise

  4. Je crois que les photos de ces magnifiques paysages vont me manquer. C’était tellement beau et reposant. Il ne faut pas culpabiliser pour ce qui s’est passé, le fait d’avoir pu partir. Ton choix était radical et il fallait beaucoup de courage pour le faire.
    Ce dimanche, j’offre un début de cadeau de fête des Pères à mon père. Mais dimanche prochain, nous irons au restaurant. Il n’y en a qu’un qui répond à mes critères car je ne veux pas prendre de risque mais il adore aller au restaurant. Je trouve que c’est très triste d’être une personne âgée à notre époque.
    Bises

  5. ça va être sympa Galway aussi, mais bon, très différent ! tu ne sais pas du tout quand tu vas pouvoir rentrer à Londres ?

    • Hello Argone! Pour l’instant nous ne savons pas du tout. Les Ferry sont toujours annulés jusqu’à fin juin, après j’ai envie d’aller en France voir mes parents. Nous avons de la chance de continuer à faire du télétravail pour l’instant. La situation n’est toujours pas terrible en Angleterre donc je ne pense pas qu’on va retourner travailler au bureau bientôt. Ahlàlàlà. Bises et bonne soirée!

  6. Bonjour Madeleine,
    Depuis votre confinement et votre éloignement de Londres, tu nous as fais découvrir des paysages Irlandais magnifiques, des lieux reposants remplis de douceur qui sont propices à la réflexion sur l’avenir. Un avenir qui malgré le dé-confinement me parait encore bien incertain.
    Vos belles promenades du soirs ou celles de vos week-ends, le plaisir de côtoyer ces animaux qui vous ont adoptés, la découverte de ce lac du Connemara autant de choses qui resterons dans vos souvenirs dans cette période difficile. Pour ma part tu m’as fait découvrir un très beau pays riche de son passé.
    Concernant vos futurs choix de vie, je suis certaine que vous pourrez faire le meilleur choix possible, un choix murement réfléchi, (surtout que tu as un très bel exemple que celui de tes parents).
    De notre côté malgré le dé-confinement nous continuons à nous protéger le plus possible, lorsque nous constatons ce qui ce passe dans certaines grandes villes, cela inquiète un peu.
    Nous avons la change de pouvoir continuer notre télétravail et ainsi limitons nos sorties futiles. Nos commerces de proximité sans trouvent heureux et tout comme Louise mon 1er bonheur ce fut chez ma coiffeuse (qui avec un total respect des clientes, ne prenant que sur rendez-vous et une cliente à la fois, avec des gestes de protection totalement respectables).
    Nos vacances de cet été en Suède sont hélas tombées à l’eau, nous préférons rester et profiter du bateau, de la mer, faire des piquenique à la campagne tranquille, nous aurons le temps de partir lorsque tout ira mieux et je pense que nous apprécierons différemment. Surtout que des cas hélas, commencent à se manifester à nouveau dans certains pays.
    Nous avons eu une pensée pour toi en regardant les informations ce week-end concernant le drame de Reading, espérant que tu n’avais pas de connaissance dans cette ville.
    Je te souhaite avec Fintan une bonne semaine de reprise pour votre télétravail et au plaisir de te retrouver avec la découverte de nouveaux paysages.
    Bonne semaine, bisous
    Marie-Mary

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.