Archives de Tag: brocante

Vintage Fashion Fair

J’en avais entendu longuement parler, et après des mois d’attente,  je suis allée à mon premier ‘Vintage Fashion Fair’ il y a environ dix jours. Pour celles qui ne connaissent pas le concept, les ‘Vintage Fashion Fairs’ sont des marchés ambulants ou non, qui proposent plusieurs dates dans l’année où seront réunis des vendeurs du monde entier qui viennent proposer des vêtements, chaussures et accessoires qui datent pour la plupart des années 1900 à 1980. J’avais déjà évoqué tout ceci lorsque je suis tombée sur une publicité pour « Frock Me! » il y a quelques temps de cela.

vintage-fair

C’est donc avec plaisir que je suis allée à ‘The Affordable Vintage Fashion Fair’, qui est venu s’installer à Durham pour une journée seulement! Finalement j’y ai fait quelques affaires, et j’ai découvert avec joie quelques créateurs qui sont également venus exposer leur travail. Mais tout cela me laisse finalement assez perplexe. Tout d’abord, le marché a eu lieu un samedi matin; l’ouverture des portes était à 11heures. En tant que bonne élève, je suis arrivée précisément à 11hrs 10, où j’ai découvert un long fil d’attente pour pouvoir rentrer dans la salle d’exposition. Légèrement vexée de devoir attendre, j’en ai profité pour observer les personnes autour de moi. Je pense que la moyenne d’âge devait être de vingt ans, il y avait quasiment autant de garçons que de filles, ce qui est assez étonnant vu ce qu’il y avait à vendre. La grande majorité des personnes présentes étaient étudiantes, et pour cause, l’évènement a eu lieu en plein milieu du campus universitaire. Ce qui m’a vraiment étonné c’est que je n’aurais pas pensé que les personnes présentes étaient intéressées par la mode d’antan. Lorsque je fais les brocantes et vide-greniers qui ont lieu à Durham, je me retrouve parmi des personnes âgées, des collectionneurs, des passionnés. Ici, c’était vraiment tout l’inverse.

Arrivée enfin dans la salle où a lieu le marché, c’est tout simplement la fourmilière. Ça glousse, ça crie et ça pousse dans tous les sens! Au programme: autant de stands qui vendent du vintage que des jeunes créateurs. Pas que je sois rabat-joie mais je ne m’attendais pas vraiment à voir autant de choses ‘modernes’. Finalement j’ai du attendre une bonne heure pour que tout se calme aux alentours de midi, pour que je puisse enfin regarder tranquillement ce qu’il y a à vendre. Beaucoup de bibelots, de bijoux anciens, de sacs et de chaussures. Quelques stands de vêtements qui datent des années 1960 à 1980. Peu de choses de la période ‘New Look’ dont je raffole, et absolument rien des années folles. Les accessoires sont par contre sont beaucoup plus anciens, il y a de tout.

Quant aux créateurs, il y avait des sacs anciens retravaillés et personnalisés avec des images, des sacs en cuir faits à la main, des vendeurs de bibis, de broches, de bijoux. Tout était plus ou moins inspiré du style rétro, et j’y ai quand même découvert quelques merveilles.

Résultat des cours: Avis mitigé, déception par rapport à ce qui était annoncé car sur le site internet on précise bien qu’il y a des stands de lingerie ancienne, de jupons… Les publicités que j’avais vu autour de Durham avaient insisté sur le côté ‘vintage’ de la chose, mais la réalité était assez différente!

Quant aux trouvailles, je n’ai pas été déçue à ce niveau là! J’ai déniché un sac noir en cuir avec des finitions dorées, qui daterait selon la vendeuse du début des années 1950. J’ai personnellement un doute, j’aurais plus dit fin des années 1950, voir même les années 1960. Peu importe car je suis définitivement amoureuse de sa forme ainsi que de son cuir rigide! J’ai passé une journée ou deux à le nettoyer, et surtout à  bichonner son cuir, et je pense qu’il est maintenant prêt à faire ses débuts!

sac-1950s

J’ai également acheté un carré de soie uniquement car j’ai tout de suite été frappé par sa ressemblance avec un carré Hermès assez connu. Voyez donc:

carre-de-soie

hermes

Qu’en pensez-vous? Je précise que j’ai acheté mon carré en soie à £1.50! Je ne sais pas du tout de quand le foulard peut dater, car je ne suis pas d’accord avec l’estimation de la vendeuse. Il y a quelques taches de rouille qui ne partiront pas, et c’est assez bizarre car j’ai comme l’impression que les bords du carré ont été cousus à la main. Enfin, la ressemblance avec le carré Hermès est assez troublante!

En parcourant le site Hermès pour me tenir au courant des prix de leurs foulards, à part le fait que j’ai remarqué une hausse des prix, je suis également tombée sur des petits cahiers à télécharger qui expliquent les différentes façons de porter votre carré! C’est drôlement pratique, et ça peut donner des idées! C’est ici! Personnellement je vais nouer le mien en ‘pussy bow’, tout en essayant d’éviter le côté ‘hôtesse de l’air’.

Autres trouvailles: Une broche en forme de fleur crée par une gentille petite dame ainsi que de véritables bas couture pour £2 seulement!

Malgré quelques petites déceptions, si j’ai l’occasion de retourner à un Vintage Fashion fair, je n’hésiterai pas! Voilà quelques adresses si vous voulez en savoir plus:

-http://www.vintagefair.co.uk/

-http://www.frockmevintagefashion.com/

Je vous souhaite une très bonne journée!

***


Hello Girls!

I was just talking about the day that the « Affordable Vintage Fashion Fair » came to Durham! It was very overcrowded, and there was a long queue to actually get in and quite a bit of pushing and shoving once inside. Not to be discouraged, I waited for about an hour for the crowds to finally disperse at around lunchtime. I was surprised to notice that not all sellers were actually selling vintage clothing or accessories; quite a few of them were selling modern creations. Nevertheless, I found a few bits and bobs! As you can see, I bought a black leather bag that I think is from the late 1950’s, early 1960’s and a silk scarf that has an uncanny resemblance to a Hermès ‘carré’! I also found a lovely brooch and some seamed stockings. All in all I had a good time, and I hope that I will get the chance to go to another fair sometime soon.

Toodle pip for now!

Supercalifragilisticexpialidocious!

J’espère que tout le monde a passé un très bon week-end! J’ai l’impression d’avoir été terriblement occupée pendant toute la semaine dernière, mais cette semaine encore, point de répit! N’empêche que j’ai de la chance, car plusieurs petites choses sont venues ensoleiller ma semaine:

  • J’ai enfin reçu mon Cosmopolitan français du mois de février! L’abonnement est un cadeau de H. et j’aurais du recevoir le premier magazine aux alentours du 10 janvier. Je peux vous dire que plus de dix jours en plus à surveiller le courrier commençait à me taper sur les nerfs! J’ai du rater précisément quatre Cosmopolitans depuis mon déménagement, et ça commençait drôlement à me manquer. Par contre le Vogue français ne me manque pas du tout, je ne renouvellerai pas mon abonnement, c’est décidé.
  • Ma première dissertation juridique écrite en anglais a été rendue la semaine dernière. J’avais mis beaucoup de temps à faire les recherches et à essayer de « m’apprendre » le style académique anglais, tout en essayant de me détacher de mes réflexes d’étudiante « française », c’est-à-dire que j’ai essayé d’éviter le plan en deux parties et deux sous-parties, et j’ai du renoncer à la problématique traditionnelle entre autres. Finalement lorsque tout était tapé sur l’ordinateur j’avais écrit plus de onze pages, ce qui me semble assez volumineux par rapport aux deux copies doubles dont j’étais habituée.  Au moins je peux me dire que c’est un bon entraînement pour le mémoire que j’ai à rédiger cet été.
  • J’ai publié mon premier article sponsorisé sur ce blog. Je sais que certains sont pour, d’autres sont contre… Mais à force de voir la mention « article sponsorisé » chez les autres, j’ai fini par vouloir essayer moi aussi! J’espère ne pas déformer le contenu de mon blog, donc je pense que ce genre d’article sera assez rare ici. Affaire à suivre! Je cherche pas ailleurs un petit boulot dans la « vraie vie » aussi, car la vie au château n’est pas donnée quand même!
  • Je suis allée acheter mes billets de train pour le week-end prochain, car je dois descendre à Londres pour le mariage d’un cousin. Et je me suis forcément posée plein de questions sur quelle tenue j’allais porter. Pour un mariage du mois de janvier, je n’ai pas forcément envie de sortir les couleurs pastel. Mais je me dis que ce que j’ai prévu fait peut-être justement un peu trop sobre. J’ai l’intention de porter un corset victorien long, le tissu est un somptueux brocard rouge sang sur du noir. Forcément je me vois un peu dans l’obligation de l’associer avec une jupe noire! Celle que j’ai prévu est un peu volumineuse car est doublée de plusieurs épaisseurs, sans rentrer dans la catégorie de « circle skirts » des années 1950 que je réserve plutôt à l’été. Ensuite je pensais porter forcément des talons hauts et sûrement des bas couture couleur chair. Je ne raye pas l’idée de trouver un fascinator assorti à la tenue mais je risque de ne pas avoir énormément de temps pour faire les boutiques cette semaine. C’est un peu dommage car je connais une petite boutique à Durham qui vend des chapeaux sur-mesure et des bibis qui sont tout à fait à mon goût! Concernant les bijoux je pensais rester assez discrète. J’ai des petites boucles d’oreilles en rubis qui pourront aller, ou peut être tout simplement des diamants ou des perles. Ou encore j’ai plusieurs Swarovski qui sont jolis aussi, si je reste dans le cristal transparent ou alors rouge sang. Dilemme, dilemme… Pour vous donner une petite idée, voilà mon corset chéri offert par mon boyfriend l’année dernière, c’est surement le vêtement auquel je tiens le plus!

vollers-corset

  • De belles fleurs sont venues enjoliver le salon:

flowers

  • Je suis allée voir la comédie musicale « Guys and Dolls » samedi soir. Vous connaissez peut-être car je sais qu’à Londres on a pu voir « Guys and Dolls » pendant de longues années,et je pense que ça doit encore passer en ce moment. Cette comédie musicale a été montrée à « Broadway » pour la première fois en 1950, et en 1955 le film a été tourné avec Frank Sinatra entre autres. Un film d’ailleurs que je tarde à voir maintenant que j’ai assisté à la comédie musicale! L’histoire est assez simple, je ne vais pas tout vous raconter, mais sachez qu’il y a énormément de chansons adorables qui viennent pimenter le tout, dont « A bushel and a peck » et « Luck, be a Lady » par exemple.

guys-and-dolls

  • Je suis allée à une brocante dimanche matin juste à côté de chez moi, où j’ai trouvé deux adorables cartes postales des années 1920. Voilà une qui finalement colle bien avec le thème de « Guys and Dolls » car il s’agit de A. Lake et J. Houston, deux acteurs des années 1920. Ils étaient les stars de « On with the Show! » qui date de 1929, et il se trouve que c’était le premier film tourné en couleur (technicolor) avec du son.

1929

J’aurais pu dépenser plein de sous dans cette brocante, il y avait énormément de jolies choses! Une dame tenait un stand de chaussures, sacs et gants des années 1920 à 1960. J’ai vu beaucoup de jolis sacs brodés façon « Mary Poppins« , mais aussi des petites bourses recouvertes des perles… Mais bon, le budget étudiant ne suit pas toujours!

  • J’ai enfin eu le temps de regarder « Style on Trial: The 1950s« , et j’espère pouvoir vous faire un petit article avec de jolies captures d’écran bientôt!
  • J’ai une autre dissertation à rendre pour vendredi, et ensuite je descends donc à Londres. Si je me fais rare ici et sur vos blogs c’est que je dois me consacrer à mon boulot! Mais pour terminer sur quelque chose de plus positif,  voilà la pin-up du jour, tellement craquante que j’étais obligée de la partager avec vous:

pin-up

A bientôt!

London (2)

Poursuivons donc notre petite balade autour de Portobello Road, où se trouvent friperies, marchés vintage, brocanteurs et toutes sortes de tentations insolites…

Let us continue on our journey around Portobello Road, where vintage lovers are sure to see some enchanting finds…

La plus jolie boutique Art Déco de Portobello Road…

The prettiest Art Deco shop in Portobello Road…

…Je rêve encore de ces commodes!

…I still dream about this wonderful furniture!

Inutile de préciser que j’adorais tout qui se trouvais dans cette boutique… Un petit faible pour la lampe que vous pouvez voir en l’arrière-plan, qui était recouverte de satin, de perles et de plumes pourpres.

I just adored everything that was in this little shop, especially the lamp that you can see in the background, which really was divine with its purple satin, beads, and feathers.

A Portobello, il y a une très bonne sélection de magasins plus modernes, où vous pouvez trouver sacs, chaussures et toutes sortes d’accessoires originales, et souvent uniques, à des prix tout doux. Au passage, la jolie ceinture que se trouve sur la veste rose est maintenant dans ma garde-robe!

Around Portobello Road, there are many enticing modern shops, where one can find the most beautiful bags, shoes and all kinds of unique accessories, most of which represent, in my opinion, excellent value for money. By the way, the pretty black belt that has been teamed with the pink jacket is now in my closet…

« Frock Me! » Vintage Fashion Fair

En feuilletant un magazine que mon père a ramené d’Angleterre, je suis tombée sur une publicité qui a immédiatement attirée mon attention.

Et voilà que je découvre « Frock Me ! » un « Vintage Fashion Fair », qui a lieu 6 fois par an à Londres et qui sera également présent dans la ville de Brighton en fin d’année. Après avoir fait un petit tour sur leur site internet, j’apprends que « Frock Me ! » est un marché qui accueille des vendeurs du monde entier, et qui sont spécialisés dans la vente de vêtements, de bijoux, de chapeaux, de sous-vêtements, de corsets anciens… Les vendeurs proposent des stands dédiés à la mode des années 1900 à 1960.

Puisque ce « Vintage Fashion Fair » se tient tout le temps au même endroit, ils ont même un salon de thé décoré dans le style des années 1930, avec des serveuses vêtues de tenues vintage, où l’on peut déguster des petits gâteaux, des cupcakes ou scones, avec un thé ou café servi dans de la porcelaine d’époque. Je ne vous cache pas que je trouve l’idée vraiment chouette, et leur salon de thé donne vraiment envie !

Il me semble que ce genre de chose est plutôt rare en France, en tout cas on n’entend que très peu parler. Je sais qu’à Paris, il y a récemment eu un mini-marché sur le thème de la Pin-Up, organisé par VoluteLady dans sa jolie boutique, mais c’est bien tout à ma connaissance. http://www.volutecorsets.com/

En plus, il semblerait qu’il  n’y ait pas que les événements « Frock Me ! » en Angleterre, car ce genre de marché semble assez bien répandu dans tout le pays. J’espère qu’avec mon déménagement en Grande-Bretagne que je pourrais assister à un Vintage Fair très prochainement !

Vous pouvez retrouver toutes ces photographies, et bien plus d’informations sur leur site web: http://www.frockmevintagefashion.com/

Brocante du dimanche

Dimanche dernier, je suis allée faire un tour dans une brocante avec mon ami H. Malgré la pluie, qui est tombée sur la Bretagne quasiment tout le week-end d’ailleurs, j’ai réussi à trouver ces jolies cartes. La première représente un soldat qui se penche sur une belle demoiselle qui porte des bas noirs ainsi que des petites chaussures vraiment adorables. Sur la carte, ces quelques mots sont imprimés : « Le baiser c’est un rien et c’est toute la vie… C’est le festin d’amour auquel je te convie ». Cette carte postale n’a pas été écrite, mais je pense qu’elle doit dater des années 1910. Cependant, si quelqu’un a une idée plus précise de la date de parution de cette carte, vous pouvez m’en faire part ! La deuxième carte postale représente une jolie dame, avec une très belle robe ainsi qu’une ombrelle recouverte de dentelle. Un monsieur lui tend un appareil photo. Quelques lignes ont également été imprimées sur la carte, par contre je suis incapable de les déchiffrer ! La carte a été postée, quelqu’un a écrit une dizaine lignes au dos le 1er août 1909. C’est vraiment charment, émouvant même, de savoir que quelqu’un a choisi cette carte, a pris le temps de l’écrire et de la poster, et que maintenant elle est en ma possession.