Archives de Tag: 1920

Un après-midi au V&A

Il y a à peine deux semaines, je revoyais ma copine Claire que je n’avais pas vue depuis si longtemps. J’aime toujours lorsque mes amies viennent à Londres, j’adore pouvoir leur montrer quelques un de mes musées, quartiers, salons de thé et restaurants préférés. Il y a tellement de choses à faire à Londres, la grande majorité de musées et galeries sont gratuits, donc nous sommes bien gâtés et n’avions que l’embarras du choix ! Après avoir réfléchi à un petit parcours, nous avons finalement décidé de visiter le Victoria & Albert, puis de faire un tour à Knightsbridge avant de se rendre à Covent Garden pour faire les boutiques, admirer le théâtre dans les rues et assouvir notre curiosité en découvrant le nouveau Ladurée.

J’aime le V&A pour l’architecture du bâtiment, pour la splendeur des collections permanentes ainsi que pour la diversité et le renouvellement perpétuel des expositions temporaires. Je tombe toujours sur des nouvelles choses au V&A, l’été dernier que j’ai pu admirer les croquis de Beatrix Potter par exemple. Cette fois-ci, nous avons longuement regardé l’expo consacrée au théâtre (Ohh les jolies costumes ! Le ballet ! L’opéra ! Les mini-théâtres !) ainsi que l’expo consacré aux arts décoratifs dans les années 1920 et à partir des années 1945.

C’était vraiment une très bonne journée, nous avions tellement de choses à nous raconter, dans ce si joli cadre. Même si aujourd’hui nous nous voyons désormais peu cela ne change en rien notre amitié, et c’est quelque chose de très rare et précieux. Merci pour cet après-midi !

Je ne résiste pas à l’envie de partager ces quelques clichés avec vous, je vous recommande chaudement le V&A pour votre prochaine virée à Londres. En plus des découvertes culturelles, il y a la cour intérieure où l’on peut flâner tranquillement à l’ombre, en mangeant une glace, et n’oubliez pas la boutique très bien fournie en jolies livres, cartes postales, vêtements de créateurs et jeux pour enfants. En cas de petit creux ou envie d’un thé, leur salon de thé dans un cadre twenties est vraiment somptueux, et lors des ouvertures nocturnes on peut y dîner. C’est alors bon marché et délicieux, les plats sont simples mais cuisinés avec beaucoup de légumes frais.

Parmi toutes les expos, j’ai vraiment adoré celle sur les arts décoratifs depuis 1945, qui avait lieu dans une des grandes bibliothèques. La pièce était très lumineuse, et j’ai beaucoup aimé le contraste entre livres anciens et meubles des sixties.

C’est un vrai régal pour les yeux, je vous laisse découvrir:

Ce serait un peu trop long de publier toutes les jolies photos prises, mais j’espère que cet aperçu vous a convaincu!

Je vous souhaite de passer un délicieux week-end… A demain!

Brocante du dimanche

Dimanche dernier, je suis allée faire un tour dans une brocante avec mon ami H. Malgré la pluie, qui est tombée sur la Bretagne quasiment tout le week-end d’ailleurs, j’ai réussi à trouver ces jolies cartes. La première représente un soldat qui se penche sur une belle demoiselle qui porte des bas noirs ainsi que des petites chaussures vraiment adorables. Sur la carte, ces quelques mots sont imprimés : « Le baiser c’est un rien et c’est toute la vie… C’est le festin d’amour auquel je te convie ». Cette carte postale n’a pas été écrite, mais je pense qu’elle doit dater des années 1910. Cependant, si quelqu’un a une idée plus précise de la date de parution de cette carte, vous pouvez m’en faire part ! La deuxième carte postale représente une jolie dame, avec une très belle robe ainsi qu’une ombrelle recouverte de dentelle. Un monsieur lui tend un appareil photo. Quelques lignes ont également été imprimées sur la carte, par contre je suis incapable de les déchiffrer ! La carte a été postée, quelqu’un a écrit une dizaine lignes au dos le 1er août 1909. C’est vraiment charment, émouvant même, de savoir que quelqu’un a choisi cette carte, a pris le temps de l’écrire et de la poster, et que maintenant elle est en ma possession.

Cartes postales érotiques des Années Folles

J’ai toujours aimé les cartes postales, et depuis peu je m’intéresse particulièrement à ces images que l’on a pu trouver au début du 20ème siècle. En effet, après l’invention de la carte postale en Autriche en 1873, ce mode de communication était devenu omniprésent au début des années 1910. En 1914, les français ont envoyés près de 800 millions de cartes. Ces correspondances aidaient les soldats partis au front, ainsi que leurs épouses restées en France à en quelque sorte s’évader, à oublier les horreurs de la guerre. Après la censure imposée pendant la Grande guerre, c’est dans les années 1920 que la libération des mœurs prend de l’importance. Parmi ces cartes postales, j’ai une petite préférence pour les cartes « érotiques » où l’on voit de jolies demoiselles s’afficher dans un décor souvent exquis. J’adore contempler le mobilier des années folles, les jolies petites commodes, les coiffeuses avec leurs flacons à parfums, vaporisateurs, boîtes à poudre… J’ai également un faible pour les photographies qui ont été coloriées à la main, où l’exagération des couleurs traduit une sensualité et un romantisme qui est aujourd’hui désuet.

Puisque an image speaks a thousand words, voilà pour vous quelques photographies que j’aime particulièrement.

Pour les passionné(e)s, voilà quelques sites intéressants:

Et un livre: « Sous le Manteau » http://www.amazon.fr/Sous-manteau-Cartes-postales-%C3%A9rotiques/sim/2081212404/1832?ie=UTF8&pf=dvd

EDIT: Je m’aperçois que cet article plait énormément, donc voilà les liens vers d’autres billets du même genre, où vous pourriez trouver encore plus d’images érotiques d’antan, ou bien de la lingerie d’inspiration rétro.