Saumon mariné au soja

Bonjour!

Avez-vous passé un bon samedi? Pour ma part c’était plutôt productif: travail, ménage, rangement, tri… Ce matin je me suis levée tôt et je pars à la découverte d’un marché non loin de chez moi!

Hier soir je me suis préparé un petit dîner à la maison, du saumon mariné à la sauce soja et au citron vert, largement inspiré par les Hairy Bikers.

1

Ingrédients:

  • un pavé de saumon
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • le jus d’un demi citron vert
  • gingembre en poudre (ou gingembre frais!)
  • poivrons rouges
  • oignon nouveau
  • un accompagnement: nouilles/riz/légumes…

2

Il suffit de laisser mariner le saumon dans une papillote en silicone avec la sauce soja, le jus de citron vert et le gingembre pendant une petite heure. Ensuite, ajouter les poivrons et faire cuire pendant 15 à 30 min, selon que vous utilisez du saumon congelé ou pas. Servir avec des nouilles ainsi que l’oignon nouveau ciselé.

4

Et voilà, un plat simple, bon et facile à réaliser! Bon appétit!

Happy Caturday!

Bonjour!

Comment allez-vous? Je vous souhaite de passer un très bon week-end! Quel est le programme? Pour ma part je suis sortie prendre juste un verre hier soir, et ce week-end je vais surtout rester à la maison pour travailler. Cependant je pense me lever de bonne heure demain matin pour aller à marché à côté de chez moi, j’espère que ce sera sympa!

Ce week-end je fais également le tri dans mes photos, je vais faire imprimer quelques centaines et tenter de trouver des albums sympathiques. En regardant mes photos ce matin, j’ai eu envie de partager quelques photos de mes adorables chats! Voici toute la bande….

Tout d’abord, voici notre Charlie, un gros matou gris et blanc qui aime dormir, particulièrement sur nos genoux! Dès que quelqu’un s’assoit sur le canapé, Charlie sera là, et il fera une sieste sur toi. Encore plus que dormir, Charlie aime manger, manger… Il est très lourd! En plus des repas qu’on leur donne, notre vétérinaire pense qu’il doit « chasser le lapin » pour être à cette taille. Charlie aime aussi se rouler dans le tapis du couloir, on peut passer l’aspirateur, bien remettre le tapis… Deux minutes après le tapis sera recouvert de poils de chats, de traces de pattes (Charlie aime marcher dans la boue!) et sera en boule:

f

On ne sait pas trop d’où Charlie vient, il nous a adopté! Il est venu s’installer un été à la maison, et n’est jamais reparti, au grand désarroi de Jo-Jo, qui le tolère tout simplement.

Voici la douce Léa, un des chats de mon frère. Mon frère passe à la maison toutes les semaines, et il emmène ses chats Léa et Valentino avec lui, qu’il a adopté. Ils sont bien habitués à être transportés, et ce depuis qu’ils sont tout petits. Voici une photo de lorsqu’ils avaient à peine quelques semaines, hop et une autre. Oh, et puis la photo prise lorsqu’ils étaient vraiment, vraiment minis. Je suis gaga!

Bref, Léa est vraiment douce, gentille, un peu peureuse, surtout lorsque Charlie est dans le coin. Elle aime nous parler, court partout et jouer avec Valentino, et puis poufff, elle va s’endormir sur le dossier du canapé en l’espace d’une seconde ou deux.

g

Voici Charlie avec Jo-Jo, le chat que j’ai trouvé dans le jardin lorsqu’il avait à peine quelques semaines. J’ai raconté tout son histoire ici. Jo-Jo devient de plus en plus de mauvaise humeur avec l’age, en fait il supporte mal les autres chats! En dépit des apparences, Jo-Jo ne fait que tolérer Charlie et il déteste, déteste Léa et Valentino. Je le comprends, pauvre Jo-Jo, il y a des étrangers qui viennent s’immiscer dans « sa » maison! Jo-Jo aime particulièrement être seul, il adore passer la journée à dormir dans la chambre de mes parents ou sur du linge propre. Lorsqu’il fait froid, il dort dans la chambre de mes parents le soir aussi, soit sur le radiateur, soit il va venir se mettre sous la couette ou alors il va vouloir dormir sur l’oreiller. C’est un vrai petit pot de colle lorsqu’il a froid! Cependant, Jo-Jo reste un peu « sauvage », s’il est de mauvaise humeur (ce qui arrive de plus en plus souvent!), il n’hésite pas à te mordre à plein dents et griffer tes pieds. Jo-Jo est plein de caractère et nous fait bien comprendre lorsqu’il est pas content!

j

Enfin, voici le frère le Léa, le petit Valentino! Ce chat est un vrai petit ange, il est si gentil et curieux! Il aime beaucoup jouer, jouer, il a toujours le caractère d’un chaton. Il s’occupe tout seul à chasser des petits bouts de fil, et il adore les plumes! Dès qu’il sort dans le jardin il va trouver des plumes et il les ramène à l’intérieur, puis il va les cacher sous un tapis. Souvent en faisant le ménage on trouve ses cachettes, on trouve toute sa collection de plumes!

i

k

h

Et voilà! Je pense que vous l’aurez compris, tous mes chats me manquent beaucoup lorsque je suis à Londres… J’espère qu’un jour je pourrait avoir un chat à la maison de nouveau!

Happy Caturday!

 

January Wish-list

Bonjour!

Comment allez-vous? J’espère que vous passez une très bonne semaine. Pour ma part c’est boulot, boulot, boulot! En attendant de pouvoir faire d’avantage de sorties, je vous propose une petite sélection shopping pour ce mois-ci, essentiellement pour le plaisir des yeux, qui traduisent bien mes envies du moment.

1. Du joli ruban adhésif coloré et ludique, afin d’ajouter une petite touche originale à mes paquets cadeaux ou enveloppes. Ceci se trouve chez Cavallini, qui propose d’adorables cartes, papiers cadeaux, carnets…

a

2. Le livre Tequila Mockingbird, pour des idées de cocktails! Les cocktails sont inspirés par la littérature et ont des petits noms drôles et bien trouvés comme « A cocktail of two citites« , « Bridget Jones’ Daiquiri« , ou encore « One flew over the Cosmo’s nest« .

b

3. De jolies cartes. J’ai pas mal d’anniversaires en ce début d’année, donc je prends le temps de dénicher de belles petites cartes que j’espère feront plaisir! J’aime beaucoup celui-ci, trouvé sur Etsy.

c4. Des chaussons bien douillets. L’année dernière j’ai acheté des chaussons de chez Boden, comme ci-dessous, mais avec un joli ruban. Ceux-ci me semblent être très confortables aussi, et sont actuellement soldés.

d

5. Enfin, une trousse à maquillage à glisser dans son sac à main. N’est-elle pas adorable? Cela fait depuis un bon moment que j’hésite à la commander.

e

Et voilà! Je pense que vous pouvez voir que j’envisage de passer les prochaines soirées chez moi, à travailler, mais  dans le confort grâce à mes jolis chaussons, un cocktail à la main… Je profite également de ce temps à la maison pour écrire des lettres et cartes, et à choisir des petits cadeaux d’anniversaire avec soin lorsque je me promène en-ligne.

Pour voir tous mes autres wish list, depuis 2008 (!) c’est par ici.

Happy Friday!

The Legacy of War at Somerset House

Bonjour!

Comment allez-vous? Le week-end dernier je suis allée découvrir l’expo ‘Legacy of War‘ à Somerset House. Legacy of War est un ensemble de photographies prises par Bryan Adams, qui dévoile la triste réalité des conséquences humaines de la guerre en Irak et Afghanistan pour certains de nos soldats.

2

3

1

Ces photos sont vraiment difficiles à regarder. J’ai apprécié le fait que l’expo ne touche pas du tout à la politique, pour se concentrer uniquement sur les personnes qui ont vu leurs vies complètement bouleversées.

9

Je suis en admiration devant les portraits de ces hommes courageux, je trouve ces photos vraiment très réussies. Vous pouvez voir d’autres portraits de cette expo si cela vous intéresse ici. J’ai regardé ces photos pendant un long moment.

4

5

6

7

10

L’expo ne donnait pas de détails à propos de chaque personne, on ne connaît donc pas de prime abord leur histoire. Bryan Adams a sorti le livre de cette expo, disponible ici, dont une partie des bénéfices est versé à des associations militaires. Si je comprends bien, c’est dans le livre que l’on découvre les hommes qui se cachent derrière les portraits, et bien sûr, il y a aussi de nombreuses informations sur let net.

L’expo se termine dimanche, mais je vous encourage vraiment à y aller si vous le pouvez.

English National Ballet ~ Le Lac des Cygnes

Hello!

Comment allez-vous? J’espère que vous passez un très, très bon week-end! Pour ma part je suis absolument ravie, je passe un week-end digne de ce nom. J’ai passé un vendredi soir paisible avec trois de mes meilleurs amies, on a passé la soirée à papoter autour de verres de Prosecco et de plats simples et sympa à Mayfair.

Hier je suis allée retrouver ma grand-mère à Charing Cross, puis nous avons fait une expo à Somerset House (je vous raconterai!), avant d’aller prendre un délicieux déjeuner dans une brasserie à Covent Garden.

Nous avons partagé une fougasse au fleur de sel, tout en dégustant un kir pour moi, un verre de blanc pour Granny.

3

Faut croire que j’étais tellement pressée de manger que je n’ai même pas pensé à prendre une photo du plat principal! Nous avons opté pour des plats français simples: poisson pour Granny, poulet fermier pour moi, légumes verts, gratin de pommes de terre.

En dessert, on ne se refait pas, j’ai penché pour une mousse au chocolat ainsi qu’une infusion à la menthe fraiche. Ma grand-mère a pris une crêpe au Grand Marnier.

4

Sur le chemin, nous avons croisé un Pearly King! Connaissez-vous les Pearly Kings and Queens? Traditionnellement, ce sont des Londoniens de la classe ouvrière, qui collectent des fonds pour des associations caritatives. Le premier Pearly King est apparu au 19ème siècle, c’était l’orphelin Henry Croft qui cousait des boutons de nacre sur ses habits noirs simples, pour attirer l’attention des passants et donc pour récolter d’avantage de fonds. Aujourd’hui il existe des groupes de Pearly Kings and Queens dans le centre de Londres, on les voit de temps en temps. C’est quelque chose de très traditionnel, leurs uniformes se transmettent de génération en génération.

Voici leur site si vous souhaitez en apprendre d’avantage! Voici Granny avec le Pearly King:

5

Pour Noël, j’ai offert une place de ballet à ma grand-mère, j’ai décidé de lui emmener au Coliseum pour aller voir le Lac des Cygnes. En effet, le English National Ballet était au Coliseum ce mois-ci pour leur ballet le plus célèbre!

2

7

Le Coliseum est vraiment magique. J’adore cet endroit! Depuis que je suis à Londres, je suis allée peut être six fois en tout au Coliseum, chaque visite est vraiment féerique.

1

6

J’avais pris les places que je préfère, au Upper Circle, tout devant, mais un peu sur le côté. On peut alors voir l’orchestre ainsi que la scène.

8

Le Swan Lake du English National Ballet était tout juste sublime! Les danseurs sont si gracieux, leurs costumes si jolis, la musique si douce mais dramatique par moments! J’ai absolument adoré, de tous les ballets classiques que j’ai eu la chance de voir (The Nutcracker, Don Quioxte, Coppélia…) c’est de loin celui que je préfère.

Il y a un nombre important de danseurs sur scène, donc en plus de solos magiques il y a beaucoup de scènes de groupe, ce qui permet des chorégraphies vraiment impressionnantes et travaillées, j’adore!

9

11

Ohhh le méchant! Swan Lake est un ballet très dramatique, ce n’est peut être pas pour les plus jeunes, j’étais d’ailleurs étonnée par le nombre d’enfants au Coliseum.

13

10

Je suis si impressionnée par le talent du English National Ballet, tous les danseurs sont si gracieux!

12

14

Quel beau ballet, si jamais vous pouvez voir le English National Ballet alors je vous le conseille sans hésiter! Hier soir était le dernier Swan Lake pour cette saison au Coliseum, mais j’espère pouvoir voir d’autres ballets prochainement. Il y a d’ailleurs Cinderella qui me fait de l’œil…

Très bon dimanche à vous!

Chocolat Chaud et Lectures

Bonjour!

Comment allez-vous? J’espère que vous avez passé une très bonne semaine. Je suis très contente d’être en week-end! J’ai des choses sympa de prévu, je vous raconterai…

En attendant, voici un petit ‘truc’ pour un lazy week-end, un délicieux chocolat chaud alcoolisé et à l’orange. J’ai opté pour mon Luxury Hot Chocolate de chez Whittards, un vrai délice.

Au passage, j’ai décidé de garder mes Robbins sur le bureau jusqu’à fin janvier, ils sont bien trop mignons pour être rangés aussi tôt.

e

Et j’y ai ajouté un petit shot de liqueur à l’orange Federica. J’ai trouvé cette liqueur chez Fortnum’s, j’ai été intriquée par cette jolie petite bouteille. Apparemment ça se boit nature ou bien dans le café. Comme je n’aime pas le café, que cela ne tienne, j’ai essayé dans un chocolat chaud et c’était très bon!

d

Ce chocolat était un délicieux accompagnement pour bouquiner un petit peu. Je viens de terminer ‘Maisie Dobbs‘ de Jacqueline Winspear, ceci est en fait le premier roman dans toute une série d’enquêtes. Ces romans sont décrits comme étant l’équivalent anglais des No. 1 Ladies’ Dectective Agency d’Alexander McCall Smith.

b

L’histoire se passe à Londres en 1929, le climat d’après-guerre est décrit avec conviction, on découvre une société traumatisée, où les blessures physiques et émotionnelles sont omniprésentes. C’est dans ce contexte que Maisie, une jeune enquêtrice va découvrir son premier dossier. En effet, un mari inquiet fait appel à ses services, car il soupçonne sa femme de lui tromper. Au cours de l’enquête, Maisie découvre que le cœur de cette femme appartient bien à quelqu’un d’autre, une victime de la guerre. Mais qui est-il et dans quelles circonstances est-il décédé? Maisie va être obligée de revisiter le passé pour le découvrir et notamment il aura lieu de revisiter les horreurs de la guerre, qui lui ont personnellement touché.

a

C’est une histoire étonnamment douce et humaine, où on apprend les choix terribles que la guerre a forcé certains protagonistes à prendre, et l’effet dévastatrice sur toute une communauté. Malgré cela, ce n’est pas une lecture dure ou triste, les situations sont souvent décrites avec humour et on s’attache aux personnages.

c

C’est un roman bien sympathique, intéressante, facile à lire, qui intrigue et qui donne envie de découvrir la suite des enquêtes de Maisie! Je file voir si je peux acheter le deuxième roman.

Bon week-end à vous!

Tour Jack l’Éventreur à Londres

Bonjour!

Comment allez-vous? J’espère que vous passez une très bonne semaine. Cette année je me suis dit que ce serait vraiment chouette de découvrir d’avantage Londres, car même si je commence à bien connaître ma ville, il y a toujours une multitude de nouvelles choses à faire qui m’intriguent! A ce niveau-là l’année commence bien, car ce week-end je suis allée à un Jack The Ripper Walking Tour à East London.

Je suis sûre que tout le monde a entendu parler de Jack l’Eventreur, cette histoire m’intriguait mais je ne connaissais pas beaucoup de détails. Si ça vous dit d’en apprendre plus et de découvrir Londres du 19ème siècle, alors je vous conseille vraiment cette visite!

12

Mi-théâtre, mi-visite historique, j’ai beaucoup aimé cette marche autour de Londres. Le Jack The Ripper Tour a lieu tous les jours à 19hrs30, même le week-end, même les jours fériés (sauf Noël). Le lieu de rendez-vous est à la sortie 3 de Aldgate East tube station et c’est £10 le tour de 2 heures.

11

Voici notre guide pour la soirée! Richard est vraiment charismatique, captivant, et maîtrise parfaitement l’art de conter. Les deux heures sont passées à une vitesse extraordinaire!

Richard commence par mettre la scène, il nous raconte comment East London était en 1888. Rues sombres, peu hygiéniques, sans abris, prostituées…

7

Puis, on arrive au site du premier meurtre. Comme ça me fait bizarre de penser qu’à mes pieds, il y a 127 ans, Jack l’Éventreur passait par là!

C’est maintenant que le tour prend tout son sens, le Jack The Ripper Tour avec Ripper-Vision est vraiment bien trouvé! En effet, notre guide a comme un petit rétroprojecteur avec lui, et sur les murs de East London, il projette les premières photos des victimes, les dessins des suspects ou encore des dessins de la médecine-légale, une discipline qui naît tout juste.

Richard nous a dit que le rétroprojecteur était son idée, et que c’est le seul tour de Londres qui propose une chose pareille. C’est vraiment intéressant en tout cas de pouvoir voir les images et photos historiques!

3

4

1

Les rues sombres de Londres rajoutent parfaitement à l’ambiance un peu perturbante de la visite…

6

Ce qui est vraiment intéressant aussi, c’est qu’à chaque fois que l’on arrive à un endroit où il y a eu un meurtre, Richard nous montre à quoi le lieu ressemblait en 1888 grâce un un judicieux Photoshop, projeté sur le mur:

5

8

Un des meurtres a eu lieu tout juste à la frontière de East London/ The City. En 1888 il y avait des forces de police différentes selon le quartier où l’on se trouvait. C’est « grâce » à ces meurtres que la police Londonienne est devenue plus moderne, une force unique a par la suite été établie pour toute la capitale.

9

En tout, il y a eu cinq meurtres « officiels » de Jack l’Éventreur, et nous avons passé par tous les sites des meurtres à Whitechapel. Il y a également eu d’autres incidents qui pourraient être attribués à cette charmante personne, Richard les a évoqué.

Le Jack The Ripper Tour était vraiment passionnant, intéressant! Les histoires sont racontées par un expert en la matière et avec énormément d’humour. J’ai beaucoup rigolé! Nous avons terminé par discuter des diverses théories concernant l’identité de Jack The Ripper, il y a eu des propositions vraiment intrigantes.

2

Je suis ravie d’avoir fait cette visite, je vous le conseille sans hésiter. Si cela vous tente, je vous conseille de réserver en-ligne car les billets partent vite. C’est une bonne façon de découvrir East London, et il est vrai que je vais maintenant regarder Brick Lane d’une nouvelle façon… A £10 les deux heures c’est vraiment une affaire!

J’espère que l’aperçu vous a plu!