Archives de Tag: show

The Duck House

Happy Sunday!

Comment allez-vous? J’espère que vous avez passé un très bon week-end! J’ai été bien occupée, comme d’habitude! Hier je suis allée me promener à St James’ Park avant d’aller prendre un High Tea à St Ermin’s Hotel. Le High Tea était somptueux, je vous raconterai! J’ai eu le temps de rester pour un cocktail puis de faire une promenade près de la Tamise avant de rentrer travailler un petit peu.

Aujourd’hui j’avais un examen, comme c’est agaçant de travailler le dimanche! Je me suis donc réveillée relativement tôt pour réviser et la plupart de la journée a été dédié au travail. Il me reste juste assez de temps pour faire les courses pour la semaine, un brin de ménage et de lessive et bien sûr pour venir vous faire un petit coucou ici!

1

Je vous raconterai ma promenade à St James’ Park et le Tea Time à St Ermin’s bientôt, mais en attendant, je voulais vous faire part de mes impressions concernant « The Duck House« , une drôle de pièce de théâtre!

S’il y a bien quelque chose que j’adore à Londres ce sont les théâtres du West End. Je trouve que je n’en profite pas assez, c’est plutôt dommage! Mes parents étaient à Londres pour la journée il y a quelques temps, c’était donc une bonne occasion de faire quelque chose de différent. Mes parents (et moi-même?) s’intéressent beaucoup à la politique, notre choix était donc fait et j’ai réservé des billets pour The Duck House!

2

Il s’agit d’un satire politique, qui a des éléments de farce, concernant le récent scandale des dépenses des politiciens à Westminster. La pièce est vraiment très drôle, et est centré autour du fait que Robert Houston MP, joué par l’excellent Ben Miller (vous connaissez certainement Armstrong & Miller!) essaye de cacher le fait qu’il a réclamé de grosses sommes liées à ses « frais » de travail, dont un « duck house« , c’est-à-dire une maisonnette pour ses canards. On rigole, on rigole, la somme due pour un « duck house » a vraiment été réclamé par un MP il y a quelques temps!

3

J’avais réussi à trouver des places à £20 pour cette pièce de théâtre, et ça valait largement le coup! Nous avons beaucoup rigolé et passé un excellent moment au théâtre, j’aimerais beaucoup le faire plus souvent! Si vous vous intéressez à la politique ainsi que les affaires courantes anglaise je vous conseille cette pièce sans hésiter, c’était vraiment très bien.

Prochainement, j’aimerais voir une comédie musicale, mais à vrai dire j’ai toujours du mal à trouver quelqu’un qui souhaite aller avec moi! En effet, la plupart de mes amis me disent que c’est pour les touristes ou les béotiens, au choix. Je vais finir par aller voir le Fantôme de l’Opéra toute seule je crois!

Belle soirée!

Un bal masqué d’hiver à Londres

Happy week-end!

Qu’avez-vous de prévu? Hier je suis allée faire mes achats de Noël après le travail, et ce n’est pas fini! Il me reste encore plusieurs choses à trouver, mais je suis néanmoins contente de l’avance que je prends. J’ai même commencé à écrire mes cartes de Noël afin que je puisse les poster en temps et en heure.

Ce soir je serais dans un club privé de Londres, Adam Street, pour un bal masqué d’hiver… Chaque bal est organisé autour d’un différent thème et ce suis certaine que ce sera absolument spectaculaire. Ce sera un mélange de burlesque,  de théâtre, de danse, et il y aura un banquet. Luxe et décadence sont les mots du jour!

Le dress code est « Divine Decadence » et les masques sont obligatoires. C’est vraiment l’occasion de s’habiller comme on aimerait tous les jours, de se prendre pour une princesse russe ou courtisane du 18ème, une pin-up des 1950s, flapper ou tout ce que vous voulez! D’ailleurs, on nous précise bien que si les passants ne s’arrêtent pas dans la rue pour vous regarder, il faut rentrer vous changer…

Chaque bal masqué commence avec un cours de danse d’une heure, vous avez le choix entre Pole Danse, Swing et Waltz.

Ensuite, l’événement commence vraiment, et il y a toutes sortes de jolies choses à regarder, plusieurs salles et plusieurs ambiances, les spectacles sont divers et variés, et les show artists se mélangent alors aux membres du club…

J’espère que ça va être fabuleux et que j’aurais beaucoup de choses à vous raconter!

Voici un petit aperçu des événements passés:

Quant à moi, je porterais un joli masque commandé pour l’occasion, un corset victorien sûr-mesure, une jupe 1950s, des talons hauts. J’ose espérer être à la hauteur!

En vous souhaitant de passer un samedi aussi délicieux que le mien!

Spectacle Burlesque d’Halloween à Londres (4)

Happy Friday!

Mercredi soir je suis allée chez Madame Jojo‘s à Soho, pour voir ma troupe burlesque préférée, The Folly Mixtures! Mon avis est bien sûr biaisé car j’allais tout particulièrement pour voir ma prof de burlesque, Bettsie BonBon sur scène.

Missy Fatale

Le show était un spectacle d’Halloween, et Madame Jojo’s était particulièrement bien décoré: citrouilles, bougies, toiles d’araignée, pierres tombales… Il faut dire que ce club s’apprête bien à ce genre d’ambiance, c’est un tout petit bar avec  une toute petite scène, on dirait que l’on rentre dans une autre époque dès que l’on traverse la porte!

Le spectacle était vraiment très sympathique, le show se déroule toujours en plusieurs parties. C’est un mélange éclectique de burlesque, de danse, de théâtre, de chant. En plus des Folly Mixtures, il y avait quelques invités afin de varier les plaisirs! Le show est présenté par la sublime Laurie Hagen, qui était déguisée en poupée Voudou pour l’occasion:

Laurie Hagen

Nous avons donc eu le droit à un show terrifiant et à des danses présentées sur la musique de l’étrange Noël de Mr Jack, des numéros inspirés de la Famille Addams (Bettsie a fait un numéro déguisé en Morticia Addams!), un sketch digne d’un film d’horreur…

Juste un tout petit conseil, n’allez pas aux shows chez Madame Jojo’s si vous êtes de nature sensible! Le spectacle d’Halloween était drôle, élégant, coquin, mignon, glamour, rétro, décadent et j’ai vraiment beaucoup aimé, mais il y a aussi de quoi être choqué, répugné et dégouté par rapport à certains sujets traités, le vocabulaire utilisé, la nudité (pas des danseuses burlesques, je pense plutôt à un sketch d’un des invités…!).

C’est un show que je vous conseille fortement, les Folly Mixtures sont chez Madame Jojo’s tous les derniers mercredis du mois et le spectacle aborde un thème différent chaque mois, mais allez y avec le sourire et avec une belle ouverture d’esprit!

Vicky Butterfly

Je suis ravie d’avoir pu fêter Halloween un peu avant l’heure avec cette superbe spectacle!

Sinon, je suis plutôt déçue car mes cours de burlesque sont terminés pour le moment, l’école fait une pause. Grrr. Juste au moment où ça commençait à beaucoup me plaire en plus! Du coup, vous me connaissez, j’ai maintenant envie de chercher un autre cours de danse ou quelque chose d’un peu différent, de surprenant. Je pense au pole fitness, mais je vais aussi continuer à chercher un autre cours de burlesque dans la capitale.

Demain j’irais chercher des citrouilles et ce week-end j’espère sortir prendre un cocktail d’Halloween! Avec La Souris, nous avons aussi prévu de fêter Halloween en préparent un Pumpkin Pie, des pommes au chocolat/caramel… Nous allons préparer un petit menu automnal et il y aura très certainement des films et une musique d’Halloween également.

En vous souhaitant une douce journée et une soirée remplie d’instants décadents, je vous dis à demain!

Bettsie Bonbon chez Madame Jojo’s

Ce soir je vais voir ma prof de burlesque, Bettsie Bonbon, chez Madame Jojo’s à Soho. Bettise sera là avec sa troupe burlesque, elles fêtent leur première anniversaire! Quoi de mieux qu’une coupe de Champagne et un show chez Madame Jojo’s pour fêter tout cela dignement?

J’ai bientôt fini mon article sur le Hyper Japan, j’ai beaucoup à raconter et j’essaye de nuancer le négatif avec le positif, donc je le publierai dès que j’aurais eu le temps de le finir, certainement en fin de semaine.

En attendant, je vous souhaite de passer une bonne journée ainsi qu’une bonne soirée. Amusez-vous bien!

London Burlesque Week 2011

Il y a déjà plusieurs semaines, la jolie Caroline me proposait d’aller au London Burlesque Week, afin de voir LilyDeslys. J’avais déjà un peu entendu parler de ce festival burlesque, et j’avais envie de rencontrer Lily depuis très longtemps, donc j’ai confirmé sans hésiter.


La jolie Lily, via.

Caroline s’occupe de prendre les places, et moi je me réveille, hum, le jour avant le spectacle, en me posant plein de questions. C’est où ? On y va comment ? C’est à quelle heure ? On y va pour voir qui à part Lily ?

Je me rends sur le site, où je constate que le show a lieu à Elephant & Castle. Bon. Non, non, ce n’est pas comme si c’était un des quartiers les plus dangereux  de Londres, situé, horreur des horreurs, au sud de la rivière. Deuxième surprise, ça commence à 22heures, les portes sont ouvertes à partir de 21 heures. Ceci est très étonnant pour Londres, tous les spectacles du West End ne commencent pas plus tard que 20 heures et terminent en général avant 23 heures, pour que l’on puisse prendre un verre avant de sauter dans le dernier métro. Je suis déjà donc un peu inquiète, je préfère appeler les organisateurs de la London Burlesque Week afin d’avoir plus de précisions. J’aurais aimé savoir à quelle heure ça allait se terminer, s’il y avait des partenariats avec des Taxi… Et surtout, Caroline n’a toujours pas reçu nos  billets. Troisième surprise, il n’y a pas de numéro de contact. Aucun ! Bon, j’essaye d’appeler le site à travers lequel les billets ont été pris, comme c’est étrange il n’y a qu’un répondeur. Soit. Je vais donc voir sur le site du Coronet, la salle de spectacle, où j’apprends enfin que le show se termine à 1hr30 et qu’il y a un after party jusqu’à 3heures du matin. Ils ont un partenariat avec un Taxi local, je note l’adresse.

Nous prenons donc la Northern Line, et nous arrivons avec pas mal d’avance. A Elephant & Castle, le choc culturel est rude, c’est une partie de la ville qui tombe en ruine. C’est sale, il y a des graffiti partout, c’est rempli d’immeubles douteux. Regardez (et ceci est en 2008, c’est devenu pire depuis! L’article est très intéressant d’ailleurs). On ne se croit plus à Londres, on ne se croit certainement pas en Angleterre. Nous allons voir les Taxi afin de voir si on peut réserver pour la sortie du spectacle, et je ne suis pas vraiment rassurée. Honnêtement, si j’avais été toute seule, j’aurais fait demi tour il y a bien longtemps ! (Et le taxi était au final archi cher en plus… argh!)

Nous trouvons le théâtre et la queue commence à se former dehors, dans le froid. Nous avons le malheur de patienter devant un marchand de journaux, où nous avons le plaisir de pourvoir lire dans les vitrines toutes les petites annonces qui proposent des services un peu olé olé, je vous dis tout de suite que c’était de très mauvais goût. On attend, on attend et on attend encore. On a commencé à se plaindre il y a déjà longtemps (je fais donc un peu ma française, car les anglais patientent toujours stoïquement, c’est impressionnant), à propos d’un peu tout : l’organisation, le lieu, la salle, l’attente… C’est mon premier show burlesque et je suis agacée, nous sommes bien loin du glamour qu’on nous promet sur le site. Je suis aussi bien consciente que cet épisode ne va pas donner une bonne image de Londres aux personnes qui visitent la ville, je suis donc bien désolée pour mes amis et pour Lily ! On hésite à partir, en se disant qu’on serait tellement mieux à Soho.

On rentre enfin dans la salle, on nous fait passer dans des détecteurs de métaux pour vérifier qu’on n’a pas d’armes ou bombes ou je ne sais quoi (mon dieu, je n’ai jamais vu ça dans une salle de concert !), on me tripote gentiment ( ?)  également, encore plus qu’à l’aéroport, on vérifie mon sac, on le revérifie, on ouvre tout (mais pourquoi ?!), on fouille dans toutes les poches.

Nous sommes bien sur la liste, on nous fait rentrer, on devine la salle un peu sombre. Nous avons des places VIP (ahem) très bien placés:

Un petit tour au bar, on espérait avoir une coupe de Champgne, mais je ne suis pas étonnée, on ne peut acheter qu’à la bouteille (80£ la bouteille dont je n’en ai jamais entendu parler, quand même). Vu les prix exorbitants et mon humeur, je me contente d’un soft drink,  servi dans un gobelet en plastique. Ouaip.

Le spectacle doit commencer à 22heures, mais a du retard. On attend encore et encore, il fait très froid, la salle ne se remplit pas plus que ça. Ils annonçaient 2000 personnes, nous sommes bien loin du compte à mon avis.

Dans les spectateurs, il y a un peu de tout : des personnes âgées, des mecs venus entre potes qui ont l’air un peu trop à l’aise avec leurs canettes de bière, des personnes parfaitement normales, quelques personnes seules, et bien sûr beaucoup de jolies filles qui assument parfaitement leur air un peu rétro. J’ai bien aimé les tenues de certaines filles, qui ont vraiment fait un effort : robes longues, coiffures extravagantes, corsets, maquillage soignée, talons hauts. Il y avait entre autres un corset Union Jack que j’ai adoré, pour le côté punk !

***

Youpi, ça commence enfin !

Le spectacle débute par un défilé Secrets in Lace, qui sponsorise l’événement. On voit de très belles choses, de jolis bas coutures ainsi que la nouvelle collection de dessous trop graouu. On aperçoit pour la première fois la sublime Lily (qui est l’égérie de la marque en France) , souriante et très élégante !

Promo Shoot – Secrets in Lace, via

Le spectacle commence enfin, les filles sont belles et gracieuses, j’ai l’impression qu’il y a un vrai mélange entre amateurs et professionnels.

J’ai beaucoup aimé découvrir le burlesque, et le spectacle a largement compensé l’attente, je suis ravie d’avoir pu découvrir ces artistes. Chaque fille (et garçon !) passe donc faire son petit show, je dirais que chaque représentation dure environ 5 min ( ?). Il y avait un vrai mélange entre les genres de danse, les costumes étaient très réfléchies, les mises en scène également. Mangeurs de feu, paillettes et plumes ; je suis aux anges !

Les burlesques dancers sont toutes différentes les unes des autres, petites, grandes, menues, voluptueuses… Pas de stéréotype, elles sont toutes séduisantes, féminines. La beauté se trouve sous toutes les formes, et les spectateurs adorent!

Les photos étaient autorisées, je suis donc ravie de pouvoir vous donner un petit aperçu. Je n’ai pas tout pris en photo (j’avais un peu peur de déranger les artistes avec mon flash, même si beaucoup de personnes prenaient des photos…), mais voilà des filles (et un garçon !) qui étaient vraiment supers :

Je suis tombée sous le charme de cette tenue, c’était vraiment sublissime: corset couleur chair, froufrous, étoiles et paillettes tout partout!

La sublime Beau Rocks.

Cette jolie fille faisaient également partie de mes préférées, sa tenue était très belle et j’adore la couleur de ces plumes!

Lily était vraiment superbe! Élégante, chic et très classe. A force de vouloir aller vite, j’ai pris plein de photos, mais beaucoup sont un petit peu floues, ou alors l’angle n’est pas génial… Je suis nulle! Je ne souhaite pas importuner Lily, donc je me contente de cette photo, qui montre la délicatesse et tous les détails de son joli corset (toute pailletée!) et l’élégance avec laquelle Lily enlève ses bas.

J’étais vraiment en admiration devant tant de talent! Si vous ne connaissez pas son site, c’est par ici, et vous pouvez retrouver des photos beaucoup plus réussies de la belle.

Et pour terminer, Lada Redstar, who else?!

Malgré toutes mes mauvaises impressions du départ, c’était vraiment une magnifique soirée, c’était extraordinaire de voir autant de chouettes personnes passionnées par le burlesque. Merci Caroline et merci Lily ♥

D’ailleurs je serais très curieuse d’avoir l’avis de Lily par rapport à ce show burlesque!

Bon week-end à tous!

London Burlesque Week

J’ai trop hâte, la London Burlesque Week a lieu entre le 26 et 30 avril! L’occasion de voir un spectacle inoubliable, de retrouver des amis, de se laisser éblouir par tant de paillettes, de plumes, de talons hauts, de corsets, de jolies tenues. Hiii!

Je suis absolument ravie de pouvoir retrouver Caroline et je vais enfin voir la sublime Lily sur scène, je suis sûre qu’elle sera merveilleuse. Avec Caroline, nous y allons le samedi.

Une belle soirée en perspective, donc! Il reste à choisir ma tenue, bien sûre… Je me demande déjà comment ne pas faire tâche à côté de toutes ces sublimes créatures.

Je suis sûre que cela va me plaire, et pourtant c’est bel et bien la première fois que j’assiste à un show burlesque. Pour l’instant, je me suis suis contentée de regarder les belles photos sur le site officiel, qui donnent déjà un petit avant-goût prometteur:

Bonne journée!