Archives de Tag: calendrier

Thank yous, pin-ups and corsets

Ohhh Thank You Laura for your little parcel! It was such a nice surprise to find your goodies by my letterbox this afternoon! I love everything, the card is adorable, and I especially love the red lipstick! I’m already a fan of Lancôme’s Juicy Tubes, so I can’t wait to try out their lipstick, the color is just divine, very me… Thank you so much!

Un grand merci à Laura de Daisy Chain Dreams pour son adorable petit colis que j’ai eu le plaisir de découvrir chez moi cet après-midi! Une bien jolie surprise! Je suis déjà adepte des Juicy Tubes de Lancôme, donc j’ai hâte à tester ce rouge à lèvres, la couleur est tout simplement parfaite! Mille mercis!

a

What are you waiting for? Go take a peek at her lovely blog: Daisy Chain Dreams

Qu’attendez-vous? Allez faire un petit tour sur son blog: Daisy Chain Dreams

Thank you!

***

Vous avez été plusieurs à me poser des questions sur mon calendrier; il s’agit tout simplement du calendrier « Pin-Ups » de Gil Elvgren, disponible à la FNAC, sur Amazon… Le principe? Une pin-up par jour! De quoi se mettre de bonne humeur tous les matins! Il est également disponible en format agenda de poche.

cd

aa

bb

Ces agendas coûtent relativement peu chers, entre 10 et 12 euros; et en plus les pin-ups se recyclent parfaitement si l’on veut s’amuser à découper et à coller les images! Et voilà comment réaliser de jolies cartes de vœux pour trois francs six sous:

b

Quite a few of you have asked me about my Gil Elvgren calendar. I bought it quite simply at a Calendar Club shop, for about 10£. I also know that it’s also available in a pocket diary version, as I’ve seen it in Waterstone’s several times. The great thing about these calendars is that the pretty pictures can be quite easily recycled into charming greeting cards, for next to nothing!

***

Une dernière petite chose pour aujourd’hui: ce sont les soldes chez What Katie Did! On en a déjà parlé ici et . C’est vraiment l’occasion de se trouver des basiques à prix cassés! Cependant, tout part rapidement, donc dépêchez-vous!

g

Corset Doris £35 au lieu de £110 – A ce prix là, c’est vraiment donné! Je suis furieuse de voir qu’il n’y a déjà plus ma taille!

h

Porte-jarretelles – £13.75 au lieu de £27.50    Un basique absolu! Disponible en noir, rouge, rose et blanc.

One last thing for today: the sales are on at What Katie Did! Everything seems to be selling out fast, so you’d better hurry! I’m furious to see that the Doris black and white corset was going for £35 instead of £110 and that it had already sold out in my size! Dammit!

Les « pin-up »

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les G.I américains punaisaient les dessins ou photos de leurs starlettes sensuelles, appelées « pin-ups », aux murs de leurs casernes. Si c’est essentiellement aux Etats-Unis pendant les années 1940 que le phénomène s’est développé, cette pratique a rapidement gagnée le mode entier. En effet, pendant les années 1940 et 1950, on a pu apercevoir des photographies et dessins de « pin-ups » sur de nombreux calendriers, sur les « cartes d’art » (petites vignettes à collectionner), dans les magazines et journaux, sur les posters, sur des jeux (tels que les cartes), et même sur les carlingues des avions au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Ce qui est intéressant pour les admirateurs de cet art, c’est que les photographies et dessins des « pin-ups » respectent des règles bien précises, en effet, on peut noter que l’individualité de chaque production est obtenue par la combinaison de trois éléments : le corps, le costume et la posture. Ce que j’aime bien dans les dessins des grands artistes « pin-up » c’est le visage de ces femmes, leur expression traduit une simplicité, un sourire complaisant, un rire, une certaine légèreté… La pin-up est tout simplement une jeune fille simple et très fraîche, elle est très loin de nos » sex-symbols » actuels. La pin-up n’est jamais vulgaire, et je trouve que les dessins emblématiques des artistes tels que Charles Gibson, Gil Elvgren et Alberto Vargas traduisent une sensualité innocente qui est aujourd’hui désuet.

J’aime particulièrement les images issues des calendriers de l’époque, et j’ai la chance d’avoir trouvé le calendrier d’Alberto Vargas qui date de 1944 sur un site vraiment charment. Je vous laisse avec ces jolies images à contempler, et je vous donne l’adresse du site internet pour les passionné(e)s : http://www.noseart.ch Il s’agit en réalité d’un site dédié au « noseart », le terme utilisé pour parler de ces peintures que l’on pouvait trouver sur les avions pendant WWII.