Archives de Tag: fetish

London Life Magazine

Hello!

Happy Monday!

Lorsque j’étais en France, j’ai profité de mon temps libre afin de bouquiner un petit peu et lire quelques magazines. Comme vous le savez, même si je parle aujourd’hui beaucoup moins de mon amour pour le rétro ici, je reste une vrai passionnée des années 1920, 1930, 1940 et 1950. Je collectionne des magazines anciens, des livres anciens, et j’aime m’entourer de curiosités, que je récupère par-ci, par-là.

C’est ainsi que j’ai enfin pris le temps de lire quelques magazines des années 1940, le London Life, plus précisément les éditions du 7, 14 et 21 décembre 1940. Les couvertures sont si jolies et élégantes:

1

2

Le magazine débute avec des actualités Londoniennes, on parle surtout de la guerre, de la famille royale, de la politique, mais également de la culture populaire.

3

Attention! Hitler peut nous entendre! Le magazine rappelle qu’il ne faut pas divulguer de secrets au téléphone, car l’ennemi peut intercepter l’appel:

4

5

Cependant, au fil des pages, je remarque des petites choses, pourtant très innocentes, qui me font dire que hmmm, le magazine est en fait un peu, comment dire, spécial! Comme par exemple cette pub qui propose la vente d’images, des charming studies:

6

16

9

13

Ou encore, une pub qui propose la ventre de livres rares, comme ‘Corporal Punishement‘…

12

Et oui, en lisant les articles un peu plus attentivement,  on découvre des articles concernant les corsets, les talons très hauts, les gants, les cheveux longs, le cuir… qui peuvent être interprétés de plusieurs façons.  Il s’agit en fait d’un des premiers magazines fétichistes!

11

7

London Life a été publié à partir de 1920, jusqu’en 1960. On peut aussi y trouver des articles consacrés aux femmes qui pratiquent la lutte, qui portent des vêtements en latex, on parle de femmes-poneys, de femmes amputées. Les articles sont écrits d’une façon délicate et presque innocente, le langage est vraiment soigné. Malgré cela, le magazine a été interdit en Irlande en 1932.

14

10

Quelle trouvaille!

Belle journée à vous!

Protégé : 50 Shades of Grey

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Maya Hansen corsetry

Maya Hansen corsetry – It’s divine Darling!

Avez-vous vu la nouvelle collection des corsets Maya Hansen pour le Printemps-Ete 2010? Ne sont-ils pas magnifiques?! On a du mal à croire qu’elle a commencé seulement en 2006. De tous les modèles, j’adore le corset en toile de Jouy, tellement chic et parisien, mais j’aime aussi bien sûr toute l’ambiance ‘Marie-Antoinette’ qui se dégage des créations.

Il y a une boutique en-ligne, les prix commencent aux alentours de 250€ pour un corset ‘overbust‘ en prêt à porter.

Have you seen the new Spring-Summer 2010 Maya Hansen collection? Her corsets are to die for, I can hardly believe that she only started out as a ‘corsetière’ in 2006. I love the romantic blue ‘toile de Jouy’, it just screams ‘French chic’. The whole collection is frighteningly luxurious and very reminiscent of Marie Antoinette.

There is of course an on-line boutique, and a Maya Hansen overbust corset starts at around 250€, which doesn’t seem too expensive at all for a ready to wear corset of this quality.

Pour terminer, j’adore ces deux photographies par Marcelo Aquilio, qui montrent bien tous les détails du corset:

And finally, I also adore these stunning photos by Marcelo Aquilio, they really show off the wild designs to perfection:

Rhha, vous avez vu cette culotte froufroutante et les jolis rubans qui sont incorporés aux bas?! Voilà une bonne idée à emprunter!

I love the girlyness of the frilly knickers, and the darling ribbons that have been incorporated into the pink stockings. What a lovely idea!

***

Aujourd’hui je travaille au Château encore, mais uniquement ce matin, car il y a de nouveau un mariage cet après-midi. D’ailleurs, j’en ai un petit peu marre de voir toutes ces personnes qui se marient, surtout lorsque j’apprends que la mariée n’a que 21 ou 22 ans. Groumph!

Working at the Castle again today, but I’m only giving tours this morning as there is another wedding on this afternoon. I’m sick to death of my College being usurped for these frivolous purposes. It never fails to rile me up when I learn that the bride is only 21 or 22. *Grumble*

Bon week-end darlings!

Have a lovely week-end my dears!