Archives de Tag: école

Eton Mess: La recette

Des fraises, des framboises, de la meringue, de la crème… Cela ne vous dit rien? Mais si, nous allons faire des Eton Mess!

Le Eton Mess est un de mes desserts préférés et mérite amplement ce petit billet. Le Eton Mess trouve ses origines dans le prestigieux Eton College, une école indépendante réservé aux garçons, à Windsor, dans le Berkshire. Eton College est une école élitiste et traditionnelle qui a été fondé en 1440 par le roi Henri VI.

On rentre à Eton à l’age de 13 ans, les jeunes garçons y sont scolarisés jusqu’à 18ans. Il s’agit d’un pensionnat très coûteux (environ £35 000 l’année en 2011) mais qui dispose également d’un système de bourse très réputé, qui permet aux enfants doués mais peu fortunés d’assister aux cours. Les résultats de cette école aux examens nationaux sont excellents, la plupart de élèves sont par la suite acceptés à OxfordCambridge, à Durham.

Pour avoir croisé bon nombre de Old Etonians à Durham et ensuite à Londres, je peux vous assurer qu’ils ont une culture générale, une confiance, une rhétorique qui ne laisse pas de doute sur leur scolarité.

Ci-dessus, vous pouvez voir les Etonians en tenue du 4 juin, le jour où l’école organise un grand événement sportif et distribue les prix aux étudiants. L’événement du 4 juin honore l’anniversaire du Roi George III, qui était un grand défendeur d’Eton.  Il se trouve qu’aujourd’hui, l’évènement du 4 juin a lieu… en mai, pour des raisons pratiques. En Angleterre les étudiants reçoivent toujours des prix à la fin de l’année scolaire, par exemple des prix sportifs ou scolaires, qui récompensent les meilleurs étudiants.

Ainsi, lors du pic-nic du 4 juin, les Etonians portent un uniforme basé sur un modèle qui date du 18ème siècle pour participer à cette journée où Eton est en fête. Les garçons avec les fleurs participent au défilé des barques. La tradition souhaite que les garçons, une fois qu’ils sont dans les barques, secouent la tête pour faire tomber les fleurs dans la rivière, et ceci pour honorer et célébrer l’école et la Reine.

Le Eton Mess est traditionnellement servi à Eton, en particulier lors des festivités du 4 juin. On raconte que les origines de ce dessert seraient ainsi: En se rendant aux festivités, une famille aurait pris le soin de mettre dans un grand panier à pic-nic un Pavlova aux fruits rouges avec de la crème. Leur chien, un labrador, aurait sauté sur le panier, écrasant ainsi le contenu. Le Eton Mess a ainsi été crée.

« Mess » veut également dire bazar ou désordre, donc caractérise bien l’esthétique de ce dessert si gourmand! Quelles que soient les origines de cette gourmandise, je vous invite à découvrir la recette, si facile à réaliser et délicieuse.

Il vous faudra:

  • Des fraises fraîches
  • Des framboises fraîches ou surgelées
  • De la meringue (Si vous avez le temps, maison c’est mieux!)
  • De la crème fleurette
  • Du sucre glace

  1. Faire monter la crème fleurette à l’aide d’un batteur électrique, avec du sucre glace pour un rendu plus ferme
  2. Préparez le coulis: Mixez les framboises, ajoutez du sucre si besoin. Vous pouvez également prendre un cocktail de fruits rouges surgelé pour plus de saveurs.
  3. Écraser la meringue
  4. Montez le Eton Mess: Commencez par mettre de la meringue au fond des verres. Ensuite, déposez des fraises puis la crème fleurette. Terminez par de la meringue de nouveau puis le coulis de fruits et les fraises restantes.

Et voilà! Un dessert simple, bon, estival et anglais à souhait, de quoi régaler vos invités. Avec une coupe de Champagne rosé, c’est le paradis.

Bon appétit!

Un petit tour à côté de chez moi…

Aujourd’hui je vous prends par la main et je vous emmène faire un petit tour à côté de chez moi, à Harrow.

Comme vous le savez peut être, j’habite à côté d’une des écoles les plus prestigieuses d’Angleterre, Harrow School. Harrow School est un école privée réservée aux garçons, qui est réputée pour ses excellents résultats aux examens. Comme souvent en Angleterre, à Harrow School on donne également beaucoup d’importance aux activités culturelles et sportives. En effet, on estime qu’une bonne éducation ne passe pas toujours par une salle de classe. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est une école qui coûte extrêmement chère, environ £30,000 l’année. L’école a formé entre autres, sept premier ministres britanniques, dont Winston Churchill. D’une façon plus contemporaine, James Blunt (son vrai nom est James Hillier Blount – ça fait tout de suis plus pompeux, non?) par exemple est également un ‘old Harrovian‘.

Lorsque l’école est fermée, leurs jardins sont ouverts au public et c’est tellement joli qu’on aurait vraiment tort de s’en priver! Prochainement, j’aimerais beaucoup faire un pic-nic à Harrow. Les fleurs sont belles, l’herbe est parfaitement coupée. C’est vraiment un quartier de Londres que j’adore, j’ai beaucoup de chance de vivre ici… Peut être qu’un jour je pourrais m’acheter un appartement dans le coin!

En rêvassant un peu, on se croirait presque à Durham, Oxford ou Cambridge… Tout ceci à quelques (bon ok, 40!) minutes du centre en métro.

C’est vraiment calme, il n’y a personne… J’ai l’impression d’avoir accès à un immense jardin privé et très exclusif. C’est mon petit bout de campagne en ville.

Cette dernière photo me donne vraiment envie d’aller courir dans l’herbe!

Bonne journée!