Nouvelles d’Irlande

Hello,

Comment allez-vous? J’espère que tout va bien.

Pour ma part, je suis toujours au Connemara, dans notre petit bungalow en face du lac. Nous avons pensé à aller chez les parents de mon mari bientôt, mais le confinement très stricte a été prolongé jusqu’au 18 mai. Ensuite, il y aura un dé-confinement très lent et progressif. Si j’applique les règles de dé-confinement à la lettre, il va falloir que j’attende le 20 juillet afin de pouvoir quitter le petit bungalow. En effet, avant cette date il y a une interdiction de sortir d’un rayon de 20km autour de sa maison. Je vais certainement demander conseil à la police locale pour savoir ce que l’on peut faire dans notre situation.

Lorsque nous avons pris la décision de quitter Londres au mois de mars, je me basais sur la situation en Chine. Je savais qu’ils étaient confinés depuis le 23 janvier et je savais qu’à mi-mars ils parlaient d’un dé-confinement suite à la baisse rapide de nouvelles infections. Je comptais donc sur deux mois pour que le pire passe et que le virus devienne presque inexistant, comme c’était le cas en Chine. En quittant Londres on pensait passer un mois à s’isoler au petit bungalow, puis on espérait passer deux semaines chez les parents de Fintan, puis deux semaines chez mes parents avant de retourner en Angleterre. Je sais maintenant que mes prédictions étaient basées sur des faits inexacts: aujourd’hui je ne crois plus du tout aux chiffres qui ont été reportés en Chine et je ne crois plus que le virus soit devenu inexistant là-bas. (Si vous ne connaissez pas le site Worldometer je vous le conseille vraiment, je le regarde tous les jours depuis janvier et ça me donne un très bon aperçu de la situation mondiale.)

Même si quitter l’Irlande va être compliqué, et pas pour tout de suite, je ne regrette pas notre décision d’être venu ici. J’adore mon appartement Londonien, mais malheureusement l’appartement est situé dans une zone très touchée par le virus. Ne serais-ce que dans mon code postal (qui comprend deux rues), il y a eu 18 décès à ce jour. Je sais aussi que le virus est dans notre immeuble. Ma plus grande question est donc que faire maintenant? L’Angleterre est tellement touché par le virus que je ne me vois pas y retourner tout de suite. En même temps, toutes mes affaires sont à Londres (et me manquent!) et notre bail continue. La situation est difficile n’est-ce pas?

Comme je ne sais pas quoi faire, pour le moment j’attends. J’attends de voir ce qui va être annoncé par le gouvernement anglais cette semaine concernant le dé-confinement, et j’attends aussi de voir quel effet le dé-confinement aura sur le taux d’infections en France, en Espagne et en Italie.

Courage et prudence ♥

9 réponses à “Nouvelles d’Irlande

  1. Rien n’est facile, ni simple en ce moment. Il va nous falloir faire preuve de souplesse pour nous adapter sans cesse pendant encore quelques temps…

  2. c’est en effet une situation pénible, et comme tu le dis vous avez fait le bon choix de quitter Londres … les mesures en Irlande sont en effet très strictes ! 20 kilomètres c’est vraiment très peu …

  3. Bonjour Madeleine,

    Je viens de lire ton article et je comprends très bien ta situation et ta réflexion. À la lumière de tes propos, je devine bien ton état d’âme. En vertu de notre belle amitié, j’ose exprimer mon point de vue. Si aucune pression n’émane de ton employeur, et celui de ton mari, pourquoi ne pas prolonger votre séjour en Irlande. Je crois fermement que le maintien de la santé demeure la ligne de conduite principale. Je reste cependant réaliste, tu dois conjuguer avec l’équilibre des inconvénients. J’en reste convaincue, tu seras prendre les meilleures décisions.

    Courage chère Madeleine,

    Bises,

    Louise

  4. Hello Madeleine. Vous avez choisi tous les deux de quitter Londres par sagesse, il ne faudrait effectivement pas que vous en perdiez le bénéfice.
    Comme tu le dis si bien, les Chinois ont menti et continuent de le faire pour des raisons économiques. Les gouvernements européens s’adaptent peu à peu, on peut constater que les décisions évoluent au fur et à mesure des constatations médicales.
    Je comprends que tes affaires te manquent, que le temps est long, que les soucis financiers se prolongent.
    Il n’est pas certain que des décisions strictes soient appliquées jusqu’au 20 juillet en Irlande.
    Le problème le plus important me semble-t-il est la promiscuité dans les transports en commun de Londres. Tant que vos employeurs acceptent le télétravail complet, vaut-il mieux être confiné en pleine nature ou dans un appartement ?
    Le temps n’est pas aux décisions à très court terme, courage. 😘

  5. Ce n’est pas facile comme situation mais je suis intimement persuadée que tu as fait le bon choix. Le déconfinement, c’est la grande inconnue. Je suis en congés ce soir. Je n’ai pas les consignes pour travailler lundi… Je pense qu’il faut attendre la carte de jeudi soir et les consignes données pour les zones en rouge (toujours en rouge chez moi ce soir, avec circulation active du virus alors que je suis dans un département rural). Le matériel de protection n’a pas été livré pour le personnel. Le monde entier a besoin de ce matériel de protection ! C’est compliqué et angoissant.
    Votre sécurité prime sur tout. Je pense que vos parents sont soulagés de votre décision.
    Courage pour cette période difficile.
    Bises

  6. Tout le monde est un peu déboussolé, tous les projets sont arrêtés, nous ne comptons pas sur les politiques pour nous aider : pénurie de masques, c’est quand même extraordinaire, comme si c’était si difficile à produire ! Voila le résultat d’une délocalisation à outrance, qui a entrainé non seulement beaucoup de chômage mais une perte de savoir faire et la mort des PME !
    Il serait temps de produire Européen ! Made in China ça suffit !
    Courage ! Il faudra bien qu’on en voit la fin !

  7. C’est une situation compliquée en effet…
    J’espère que les nouvelles seront quand même bonnes. Mais ça semble tout de même risqué de retourner à Londres pour le moment.
    Le deconfinement a commencé chez nous. J’ai repris le chemin du boulot mais mon employeur ne voit pas l’utilité d’appliquer des mesures de protections. Nous n’avons plus de personnel d’entretien depuis bientôt deux mois, je n’ose pas boire de la journée pour ne pas avoir à utiliser les toilettes… mais bon il faut faire avec.
    Tu arrives à t’organiser pour le télétravail? Et ton mari travaille à distance aussi?
    Courage à toi en tout cas.

  8. Je pense aussi que tu as fait le bon choix… vous êtes bien, dans une nature splendide, vous êtes tous les deux… « La vie ce n’est pas attendre que l’orage passe, mais apprendre à danser sous la pluie 🙂 Ce n’est pas de moi (j’aurais bien aimé !) mais du bon vieux Sénèque. Courage Madeleine !

  9. Je crois que la situation est compliquée et difficile pour tout le monde….Je m’estime chanceuse car ni mes proches ni moi n’ont été affectés. Tout le monde s’interroge et personne n’a malheureusement de réponses….Wait and see.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.