Archives de Tag: Fashioned by Nature

Un après-midi au V&A

Bonjour!

J’espère que vous passez une bonne semaine. Il y a quelques jours je suis allée au V&A afin de faire leurs deux expositions du moment: « Fashioned from Nature » et « Videogames: Play/Design/Disrupt« .

La première expositions concernant les jeux vidéo était très intéressante. Je m’attendais à une expo sur l’histoire des jeux vidéos, mais en fait l’exposition avait pour thème la création et le design des jeux vidéo à partir des années 1990. L’expo était assez spécialisée dans le sens où je n’ai reconnu aucun des jeux vidéos exposés, ce qui n’est pas un mauvais point car ça m’a permis d’apprendre plein de choses! Les premières salles étaient dédiées à la conception des jeux vidéos: comment définir une histoire intéressante et la vendre aux utilisateurs.

Ensuite, il y avait une salle avec une vidéo vraiment ludique qui montrait tout l’univers associé aux jeux vidéos, par exemple les conventions de gamers avec des personnes qui font du Cosplay ainsi que les tournaments de jeux vidéos publics (qui font que les jeux vidéos deviennent un sport de spectateur). J’ai beaucoup aimé la salle où on aborde la thématique de la relation entre la violence virtuelle des jeux vidéos et la violence réelle (en donnant l’exemple d’assassins soi-disant influencé par les jeux vidéos), si importante et pas forcément évident à aborder. L’expo montre aussi des extrait de jeux vidéos qui ont été interdits à la vente à cause de leur thématique ou de leur violence.

Enfin, une salle de jeux était mis à disposition, où on peut découvrir des jeux d’arcade, ce qui a amusé autant les petits que les grands!

La deuxième exposition, « Fashioned by Nature » est dédiée aux liens entre la nature et la mode. Cette exposition était beaucoup plus petite que celle sur les jeux vidéo. Sur deux salles, on découvre comment la mode s’est inspiré de la nature au fil du temps, des années 1600 à nos jours.

L’exposition a expliqué comment on a pu utiliser des fleurs et des arbres afin de teindre des tissus et comment le cuir, les plumes et la peau des animaux a été utilisé de façon historique. L’exposition a aussi monté de jolis exemples contemporains, même si ma préférence va bien sûr pour les créations « cruelty-free » où on utilise de la fausse fourrure et où on recycle les matières. Un des examples éthiques montrés est la « Green Carpet Dress » porté par Emma Watson au Met Gala en 2016.

La première expo était à £18 et la deuxième à £14. J’ai eu beaucoup de chance car j’étais l’invitée d’une amie qui est membre du V&A et qui a un pass illimité qui lui permet d’accéder à toutes les expos tout au long de l’année.

Après notre après-midi culturel, nous sommes allées prendre un verre dans un hôtel à côté du musée!

Je n’aurai pas le temps de repasser ici avant mon long weekend a Venise, donc je vous souhaite d’ores et déjà passer une bonne fin de semaine et un bon weekend. A très bientôt!