Papotages du vendredi #57

Hello les amis!

Comment allez-vous? Le monde a encore bien changé depuis la dernière fois que je suis passée par là, n’est-ce pas? Il va sans dire que je suis absolument sidérée par ce qui se passe en Ukraine. Cette crise a un impact sur mon travail, donc tous les soirs je travaille tard et le matin je me réveille avec la boule au ventre en me demandant ce qui a bien pu se passer pendant la nuit en Ukraine, et la première chose que je fais est de vérifier les infos.

Je fais ce que je peux à mon échelle pour aider les Ukrainiens, en essayent de partager des informations fiables (il faut toujours faire très attention à ce que l’on peut lire sur Instagram ou sur Twitter car il y a des personnes qui circulent des informations fausses pour essayer de justifier l’invasion), en envoyant des mots d’encouragement directement à mes contacts Ukraniens sur les réseaux sociaux et en faisant des dons à des associations.

Pour ma part ça fait depuis plusieurs années que je donne plutôt à des petites associations tenues par un petit groupe de personnes, dont je peux  facilement suivre le travail sur Instagram ou autre. En Ukraine, j’ai décidé de soutenir Vet Crew, ce sont des vétérinaires qui recueillent et soignent les animaux de personnes ayant quitté le pays ou qui sont partis se battre. Dogbus et Sirius sont deux associations que je soutiens déjà tous les mois, et ils ont aussi commencé à organiser des collectes pour aider les associations animalières en Ukraine. Mon mari a décidé pour sa part de faire un don à la Croix Rouge. Une copine m’a aussi parlé d’une initiative qui consiste à payer pour quelques nuits dans un AirBnB en Ukraine, ce qui permet d’envoyer des fonds directement aux personnes sur le terrain pour les aider un petit peu, et je compte le faire ce week-end.

Enfin, j’essaye de faire des achats qui ont pour but de récolter des fonds pour l’Ukraine. La fleuriste qui a préparé mes fleurs de mariage a par exemple crée le joli bouquet que vous pouvez voir ci-dessus, et tous les fonds récoltés seront versés à l’Unicef.

Sinon, aussi injuste que ça puisse paraître, en Angleterre la vie continue. J’ai passé un bon moment avec mes parents qui étaient là pour un long week-end, et même si nous avons beaucoup parlé des affaires courantes, nous avons tout de même pu profiter de la merveilleuse expo Van Gogh au Courtauld Gallery, puis nous avons été déjeuner au Ivy. Nous avons aussi visité le Warner Bros studio, là où ils ont tourné Harry Potter. Enfin, nous avons aussi testé un pub pour un Sunday lunch, c’était d’ailleurs le premier Sunday lunch que j’ai essayé depuis mon déménagement en Hertfordshire! Le week-end est passé bien trop rapidement, mais c’était un vrai bonheur d’avoir cette petite parenthèse dans ma semaine.

J’espère que vous passez malgré tout une bonne semaine, à très bientôt!

5 réponses à “Papotages du vendredi #57

  1. Oui sidération c’est le mot… là je pars en weekend à la mer et j’essaie de débrancher mon cerveau mais cela fait très peur. A mon retour je vais étudier les possibilités d’aide aux réfugiés ukrainiens dans ma ville. Bon weekend

  2. Bonjour Madeleine, oui, la situation en Ukraine est très triste, pour les innocents et surtout pour les enfants. J’envisagerais de prendre une famille dans ma maison, si elles viennent à Galway. ce doit être affreux de quitter votre maison confortable😥 et de voyager et toutes vos belles choses. et il fait si froid pour voyager. Covid est juste terminé et maintenant ceci pour le peuple ukrainien 🥺 J’ai beaucoup d’amis ukrainiens et russes de mon travail scolaire. Je ne veux pas penser à eux d’une manière différente. Profite du temps avec tes parents, c’est précieux 💞

  3. Bonjour Madeleine,

    On pensait pourtant qu’on aurait droit à un peu de répit après deux années de pandémie souvent pénibles. Mais non, Vladimir Poutine avait d’autres idées.

    À peine sortis — croit-on, espère-t-on — de la pandémie, voilà que la Russie envahit l’Ukraine. Et comme si ce n’était pas assez, M. Poutine nous annonce clairement qu’il a un doigt fermement appuyé sur le bouton nucléaire.

    Le conflit qui fait rage en Ukraine depuis plusieurs jours est omniprésent dans tous les médias. À la vue de ces images difficiles ou à la lecture de ces reportages déchirants, il est fort difficile de ne pas ressentir de l’anxiété et d’avoir ce sentiment d’impuissance face au sort des gens sur place. Ce sentiment d’anxiété ressenti vient du fait que le conflit vient d’une part carrément déstabiliser l’ordre international, mais il se déroule également dans une Ukraine européenne.

    Pour l’heure, l’aide financière et humanitaire destinée aux Ukrainiens s’organise au Canada. À Montréal, des organisations incitent surtout les citoyens à donner de l’argent à la Croix-Rouge et à la Fondation Canada-Ukraine. Et la population est au rendez-vous et je compte bien faire ma part.

    Heureuse de lire que tu as partagé du bon temps avec tes parents. Les moments privilégiés ainsi que les gestes d’affection et de tendresse amènent dans nos vies des petits bonheurs inestimables.

    Bises,

    Louise
    💙💛

  4. La vie continue mais mon regard, mon ressenti ont changé. Je suis plus consciente de notre chance, de notre bonheur. Et bizarrement, je me dis qu’il faut vraiment profiter car tout peut si vite basculer.
    D’ailleurs, un de mes rêves serait de visiter le studio Harry Potter : tu as aimé ?
    Bonne semaine et bon courage pour le boulot.

  5. Bonsoir Madeleine,
    Comme toi, mon 1er réflexe, au réveil , c’est d’écouter les infos. Avec un peu de stress…
    Un de mes amis fait partie d’une association qui est en contact avec une petite ville ukrainienne, depuis quelques années. Notamment, 2 dames sui s’occupent de 2 orphelinats. Chaque fois qu’ils organisent un repas ou une activité, c’est pour aider ces 2 orphelinats. Les dames ont téléphoné, récemment. Les bébés manquent de lait, les enfants de médicaments couvertures etc. Ils ont donc organisé une collecte d’argent à laquelle nous avons participé. On sait où va l’argent et pour quoi. Il y a plein de collectes, récoltes organisées et c’est très bien, essentiel. Je pense beaucoup aux mamans impuissantes, à la terreur des enfants….
    Je prie pour ne jamais connaître ça…quelle horreur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.