Nouvelles du Connemara

Hello!

Comment allez-vous? Comme tout a changé depuis la dernière fois que je suis passée vous dire bonjour…

Pour ma part, ça fait depuis plusieurs mois que je suis très stressée par le virus. J’ai suivi avec attention tout ce qui se passait en Chine, et j’ai pris connaissance avec horreur de l’apparition des premiers cas en Europe. Ma dernière sortie à Londres date du 7 mars, après, je me suis confinée dans mon appartement, ne sortant que deux fois en deux semaines pour faire une courte promenade dans les bois à côté de chez nous. Pendant ces deux dernières semaines j’avais suggéré à mon mari l’idée de partir loin de la ville, afin de nous mettre à l’abri à la campagne. Mais où aller? Bretagne? Irlande? Quelque part en Angleterre? Mon mari était tantôt pour, tantôt contre, et était bien moins stressé que moi (qui fais de l’asthme) face à ce virus. De mon côté, ma panique augmentait tous les jours et j’ai perdu 5kg depuis le début du mois de mars tant que j’avais la boule au ventre et aucune envie de manger. Chaque jour je me réveillais avec le cœur battant à cent à l’heure et les larmes aux yeux. Je voyais que rien changeait et que les Londoniens continuaient de fare comme si rien n’était. Pendant des semaines j’avais l’impression d’être la seule personne inquiète par le virus: à chaque fois que j’en parlais autour de moi j’entendais la même chose « mais ce n’est qu’une grippe! ».  Ensuite, on a su que notre voisin immédiat avait le virus et était à l’hôpital. Ma maman a donc suggéré que l’on parte s’installer en Irlande de façon temporaire et a trouvé une annonce en-ligne pour un petit bungalow dans le Connemara, à environ une heure de Galway. Je ne sais pas encore ce qui nous a pris, mais en quelques minutes nous avons réservé le bungalow et un ferry pour partir le lendemain. Il faut savoir qu’à l’heure où on est partis, l’Angleterre n’avait pas encore pris la moindre mesure pour essayer de contrôler le virus. Les restaurants et bars étaient ouverts, le métro encore plus bondé que d’habitude. Je peux comprendre car le nombre de personnes ayant le virus était encore bas, mais à mon avis c’est justement là où il aurait fallu agir. Ce n’est que depuis que nous sommes arrivés en Irlande que le gouvernement anglais a décidé de fermer restaurants et bars. Les magasins sont encore ouverts en Angleterre et ce week-end il y a eu foule dans les marchés, villes portuaires, plages etc.

Pour ma part, ça fait depuis maintenant trois jours que je suis en Irlande. Je ne sais pas encore si c’était la bonne décision de partir, car après tout, ici je n’ai pas de médecin traitant et je ne suis pas dans le système Irlandais. On avait aussi surtout pas envie de transmettre le virus à qui que ce soit en Irlande, donc ce n’était pas possible d’aller directement chez les parents de Fintan. Nous sommes donc en isolation pendant au moins un mois, et je croise les doigts pour qu’on ne soit pas déjà malades. On a vraiment tout fait pour limiter le contact depuis deux semaines mais tous les jours je me réveille avec la peur d’avoir la fièvre. Je n’ai jamais eu peur du lendemain auparavant, mais j’essaye de m’adapter tant bien que mal à cette nouvelle situation.  Heureusement, avant de quitter Londres on s’était fait livrer des courses, donc nous avions tout simplement tout mis dans la voiture – ce qui nous évite de devoir faire des courses ici pour les dix jours à venir. Je suis donc au Connemara pour l’instant, qui sait pendant combien de temps ça va durer? Ca me fend le cœur d’être partie de Londres, mais je sais combien j’ai de la chance d’avoir pu partir aussi rapidement. Mon appartement Londonien me manque déjà, mais j’ai de la chance de pouvoir me promener ici. Les paysages sont magnifiques!

Comment ça va de vôtre côté? Prenez-soin de vous!

17 réponses à “Nouvelles du Connemara

  1. Chère Madeleine courage et pas de soucis, le meilleur est rester tranquille et confinée et s’il y a déjà 15 jours que tu es isolée bien sûr tu n’as le virus. Moi j’ai aussi asthme et des problèmes de bronches, ma maman aussi. Nous avons été malades avec un rhume et ma maman même avec pneumonie. Nous ne savons pas si cela est été coronavirus, pas de test, mais nous sommes bien, toute ma famille… Parfois avoir d’asthme n’est plus problématique… Prends soin de toi et tous c’est de ton environnement, reste isolé et avec toutes les précautions… Et cela va passer, courage et gros bisous de ma parl, depuis chez moi des le 14 mars.

  2. Hello Madeleine. Je pensais que tu faisais du télétravail en continu à Londres.
    Pouvoir toutefois quitter la ville et la promiscuité est me semble-t-il une bonne chose. Tu as été très prudente et tu n’as pas développé le virus depuis ton départ. La période d’incubation est passée, tu peux donc être soulagée.
    Je comprends que Londres te manque mais le soulagement et la disparition du stress arriveront très vite ; ce sera une expérience étrange que vivre ainsi loin de tout.
    Bon dimanche.

  3. si tu as été prudente il n’y a pas de raison que tu sois malade … comment ça se passe pour ton travail ? de mon côté je suis en suspension d’activité rémunérée (le centre de recherches où je bosse a fermé temporairement suite à la pandémie) je ne sais pas pour combien de temps … la société ne m’ayant pas prêté d’ordinateur portable, je ne peux même pas faire de télétravail … bon courage à vous deux !

  4. Hello Madeleine,
    Je pense que tu as pris la bonne décision, le fait que tes courses sont déjà faites te permet de rester dans ta petite maison et de vous protéger sans avoir à côtoyer du monde dans les magasins.
    Cette région à l’air magnifique cela va te donner l’occasion de pouvoir un tout petit peu sortir sans abuser car je pense que tu ne dois pas croiser beaucoup de monde, mais soyez tout de même très prudent.
    Ici je suis un peu dans le même état d’esprit que toi, cela fait vraiment peur.
    L’avis de confinement est tombé il y a 1 semaine, depuis ne sommes pas sortit. Voyant ce qu’il ce passait en Italie nous avons fait il y a 10 jours les courses nécessaires et depuis nous ne sommes confinés.
    Ce matin je suis en train de faire du pain et une tournée de tes petits cakes salés ((abondance râpé (fromage savoyard ou suisse) et lardons)) est en attente.
    Prend bien soin de toi, de vous deux, beaucoup de courage, je pense à tes parents dans leur région, mais aussi à ta granny qui a du rester en Angleterre
    De gros bisous (virtuel cela ne fait pas de mal) à toi Madeleine et à Fintan
    Marie-Mary

    Quel soulagement de voir à nouveau tes publications, cela me rassure 💞

    • Merci beaucoup pour ton mot Marie-Mary! Il est vrai qu’on ne croise absolument personne ici, et c’est tant mieux. La région est vraiment belle! Je suis contente que tu as pu faire tes courses, c’est si important d’être à l’abri afin de se protéger! Je vais essayer de publier un peu plus régulièrement. Quelle bonne idée de faire du pain et des petits cakes salés 🙂 J’aimerais aussi en faire! Bises

  5. Je pense que vous avez pris la bonne décision. Keep calm and take care. Mon fils et sa petite famille vivent à Londres aussi, et je m’inquiète pour eux. Nos retrouvailles annuelles de Pâques en Morbihan sont bien sûr annulées. Espérons des jours meilleurs rapidement. Courage et prenez soin de vous .Odile

  6. tu devrais profiter de ce temps dans la campagne pour faire retomber cette angoisse qui n’est pas bonne conseillère. Si tu veux, je peux te faire parvenir par mail quelques tuyaux pour ça. Deuxièmement, à part l’isolement, tu pourrais travailler sur le renforcement de ton système immunitaire en mangeant fruits et légumes ou en prenant des compléments alimentaires peut-être….car seul notre organisme peut combattre ce virus. Et sinon, vis cette situation, au jour le jour, en évitant de trop t’informer. Je t’embrasse fort !

  7. Pour se déstresser, il faut faire des exercices de respiration. Je vous conseille Respirelax, une application à mettre sur votre téléphone. Il faut aussi pratiquer l’humour et rire le plus possible, faire du sport si vous le pouvez, même si – comme nous – c’est juste monter et descendre des escaliers ou faire un tour dans notre cour. Pour moi, j’ai trouvé une activité qui me déstresse : sur mon blog, j’ai commencé une espèce de bande dessinée humoristique sur ce satané virus : https://adomemots.wordpress.com/?s=journal+%C3%A9pid%C3%A9mique&submit=Go
    Il faut aussi communiquer avec ceux que l’on aime et aussi pourquoi pas avec des lecteurs de votre blog… pour éliminer la boule au ventre qui est très mauvaise pour l’immunité !
    Et puis, vous n’êtes pas seule. Nous sommes environ un milliard de gens à être confinés !!!

  8. June Hastings

    Chére Madeleine, je suis tellement contente que tu sois en sécurité. Je sais que tu es triste sans tes parents mais ta santé est très importante. L’air du pays sera bon. J’espère que bientôt le Royaume-Uni et le monde redeviendront normaux J’espère que tu verras tes amis très bientôt.
    Thank you for your lovely blog ❤️

  9. Vous êtes bien là-bas, c’est plus prudent.
    Il faut essayer de chanter aussi pour ouvrir ses poumons ! Au début c’est difficile, et puis avec un peu d’entrainement on y arrive !

  10. Tu as pris une bonne décision. Et le stress va diminuer petit à petit quand tu te seras installée dans ce nouveau rythme et que tu parviendras à te reposer (parfois en situation de crise, il faut un peu aider le sommeil avec des médicaments sans accoutumance). Continue les balades, essaye la méditation ou sinon les séances de yoga d’Adrienne (elle a fait une sélection ) et puis minimiser les contacts, lavez-vous bien les mains et ça ira. Je t’embrasse très très fort.

  11. Isabelle Massé

    Bonjour, Madeleine, moi je ne suis pas confinée car je suis pharmacienne et donc je travaille (avec un peu la peur au ventre) . Vous avez raison de de vous protéger un maximum. J’espère que vos parents sont aussi en sécurité.
    Nous vivons des moments difficiles…
    Prenez soin de vous.

    • Hello Isabelle, Merci pour ton mot et très bon courage pour ton travail! Merci pour tout ce que tu fais 🙂 J’essaye de me protéger mais on ne sais jamais. Je fais ce que je peux et le destin s’occupera du reste. Prends soin de toi aussi…

  12. Pourquoi être aussi négative? Toutes les situations sont de formidables réservoirs d’opportunités, tu l’as toi-même dit … c’est ça l’esprit d’entreprise , le libéralisme anglais!

    • Je ne suis pas négative, je suis réaliste. Je suis cette crise depuis au moins le mois de janvier et je savais à quoi m’attendre, au moins sur le court terme. J’ai de la chance en quelque sorte d’avoir été aussi informée car c’est ce qui m’a permis de quitter Londres aussi rapidement, et bien avant les mesures de confinement. Bien sûr, je suis contente d’être en Irlande pour les semaines ou mois à venir et aujourd’hui je me porte bien et je vois ça comme une chance. Cependant, je sais aussi qu’une vague de terreur arrive, je pense non seulement au virus mais aussi aux répercussions économiques, qui vont être énormes.

  13. Juste un petit coucou pour te dire que je vais bien et te souhaiter de ne pas trop stresser… vous avez fait le bon choix !! je t’embrasse bien fort

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.