Grand concours Guy de Jean (2)

Youhou les filles,

J’ai une très chouette surprise pour vous, aujourd’hui marque le début d’un nouveau concours Guy de Jean! Je suis vraiment ravie de pouvoir vous proposer ce nouveau jeu-concours, c’est une façon pour moi de vous remercier de votre présence ici, de vos gentils mots, de vos pensées envers moi.

Je remercie d’orès et déjà Catherine de Jean pour sa gentillesse et ce nouveau concours!

Donc, après le succès du premier concours au mois de mai, nous voilà prêts pour un deuxième concours, avec un parapluie tout aussi adorable à la clé.

L’histoire de la marque Guy de Jean, dont nous en avons déjà parlés ici, me fait vraiment rêver. C’est l’histoire d’une famille créative et surtout très douée. En effet la marque est centrée autour des valeurs traditionnelles où l’on produit des parapluies d’une très grande qualité, au design toujours aussi surprenant et inattendu. Froufrous, dentelles, petits nœuds, couleurs pastels… Les parapluies sont adorables, jolies, féminines et pratiques.

Nouveauté 2010: J’adore l’association Guy de Jean – Ladurée, pour des parapluies très gourmands, à croquer!

Photo prise sur la page Facebook Guy de Jean

Aujourd’hui, vous avez la possibilité de gagner le modèle pin-up, c’est vraimennt une très chouette nouveauté aussi! Je ne l’ai pas encore vu en vrai, mais les photos font rêver. Jugez plutôt!

J’ai sélectionné pour vous la petite pagode, dont la forme originale me fait vraiment craquer, et ne passe jamais inaperçu.

Voilà la petite merveille:

Afin d’avoir toutes vos chances de gagner ce joli parapluie, il suffit de répondre à la question ci-dessous:

« Pin-up d’hier et d’aujourd’hui… Femme-Objet? Pourquoi l’aimons-nous? »

Vous avez dix jours pour répondre à la question! Soyez libres, créatives, inspiprées, féminines et élégantes dans vous réponses, mais n’oubliez pas de répondre à la question!

Laissez votre participation dans les commentaires, ou envoyez-moi un e-mail si vous le préférez.

N’oubliez pas de visiter le site Guy de Jean afin d’admirer les jolis parapluies…

La gagnante sera très certainement choisie par Catherine de Jean, qui a eu la bonne idée de penser à cette question pour trouver notre gagnante…

Mille mercis à Catherine de Jean pour ce nouveau concours!

 

22 réponses à “Grand concours Guy de Jean (2)

  1. Personnellement je trouve que le côté rétro et ultra-féminin que de nombreuses femmes affectionnent de nos jours est tout simplement l’héritage d’une Histoire des femmes, d’un processus lent et difficile à mettre en oeuvre: d’un côté la femme de l’avant-guerre bien souvent sous le joug d’un mari omnipotent, et qui trouve dans les divers attributs et artifices féminins un exutoire à cette situation de dominée, en ce sens qu’ils sont un moyen d’attirer l’attention et, surtout, d’être valorisée. Puis la libération des moeurs, et avec elles, celles de la femme, libre de son corps et de ses actes, mais aussi malheureusement rejetant tout similitude avec les femmes d’antan, toute marque ostensible de ce que j’appelle cette » ultra-féminité » étant perçue comme un retour à des valeurs archaïques et misogynes.
    Entre ces deux extrêmes, nous voilà, femmes de 2010, ayant pu, grâce à une lente évolution des mentalités, nous placer au milieu de la femme-objet et de la femme des 60’s-70’s. Nous ne sommes plus obligées de mettre en valeur notre féminité, mais (la nuance est là) également libres de l’exalter sans honte et sans impression de régression historique. Oui, la femme d’aujourd’hui est belle, tout autant que celles qui l’ont précédé, pouvant jouer à sa guise des codes sexuels, jouant le masculin-féminin, portant un décolleté sous un tailleur-pantalon…L’évolution fur progressive, et nous pouvons sans doute remercier les jeunes femmes d’hier et d’avant-hier qui se sont battues pour briser tabous et carcans, se privant elle-même souvent d’une part de féminité qui leur revenait de droit, pour qu’aujourd’hui nous soyons libre d’en user comme bon nous semble.

    Je trouve fantastique de proposer un espace d’expression sur le sujet dans le cadre d’un concours, merci beaucoup de nous donner l’occasion de discuter d’un sujet toujours d’actualité (sans vouloir faire de pub, jetez un oeil au dernier Marie-Claire, le sujet est abordé), et qui nous touche évidemment toutes.
    Excellente journée!

    • Merci pour ta participation! Malheureusement je ne pense pas avoir accès au dernier Marie Claire, je n’ai pas encore trouvé où acheter des magazines français à Londres!

      Bonne soirée!

  2. Merci pour ce super concours,je vais réfléchir à tout ça 😉

  3. Je laisse ma place! Bonne chance aux participantes!

  4. Catherine de Jean

    Bonjour à toutes

    Je vous souhaite bonne chance pour ce nouveau concours et je remercie Tintinabulle de s’être si rapidement jetée à l’eau… Laissez parler votre coeur, exprimez simplement pourquoi vous aimez ce style ultra féminin, ce qu’il vous apporte à vous et aux autres, et au bout du compte si c’est un obstacle ou non pour s’affirmer en tant que femme des années 2010…

  5. Bonjour, et pardon à Madeleine d’être moins présente sur son Blog,
    je voyage beaucoup en ce moment.
    Pour moi la pin-up est pin-up partout, que ce soit en ville en campagne à la plage,
    Mais la pin-up d’hier n’est pas la même qu’aujourd’hui,…aussi comment définir la pin-up des années 2010???
    Effectivement, la pin-up reste pin-up dans tout environnement quel qu’il soit. Je pratique en ce moment le WWOOF et c’est ce qui me fait dire ça!!! Il y a des pin-up qui aime donner à manger aux poules, et qui font ça avec une grâce, un mouvement, une courbure de hanche, digne de marilyn!!! Mais même à la campagne(pour ne prendre que cette exemple) la pin-up peut-elle se passer d’accessoires??? Et bien le seau est un accessoire comme un autre, et il y en a qui font des bottes en caoutchouc un des vêtement les plus sexy du monde!!!
    Tout dépend de la botte…elle peut effectivement être ornée d’une fente sexy, pour mieux dégager le mollet de la demoiselle!!! Et le tour est joué pou, pou pi dou….pou!!!
    Ce qui me fait dire que la pin-up d’hier n’est pas la même qu’aujourd’hui, C’est que au delà de l’image intemporelle de la pin-up, il y a LA pin-up de chaque jour, celle qu’on croise dans la rue, sur laquelle les regards des hommes se bloquent, mais qui n’est pas en vêtement des années 50 pour autant…un maquillage, le dessin d’une courbe légère soulignée par un vêtement, un détail peut-être, ou encore une silhouette générale. Pour moi la pin-up d’aujourd’hui ne porte pas les mêmes vêtements que celle d’hier, mais garde son allure générale, ça manière d’être, de bouger. Tout est dans l’accessoire…la pin-up d’aujourd’hui sait travailler sa silhouette à travers ses accessoires et les détails qui s’y cachent, c’est bien pour moi le défit que tente de relever la marque Guy de Jean à travers sa collection d’accessoires!!!
    Et c’est pour ça que l’on veut toute un beau parapluie au dessin courbe (comme une anche) et au contour en ruban froncé (comme une jambière).
    À chacune sa manière d’être pin-up, bonne soirée à toutes!!!

  6. Pingback: Concours Guy de Jean | Le Cabinet de Curiosités de Madeleine Miranda

  7. Pour avoir gagné lors de la première édition, je ne participerai pas cette fois mais… je tiens à dire que ces parapluies sont encore + beaux en vrai qu’en photo – depuis que j’ai reçu le mien j’attends la pluie avec impatience! Le comble pour une sudiste…

    Je file de ce pas relayer ton concours sur ma page hellocoton 😉

    BISES!!

  8. La participation de Cécile:

    « La raison pour laquelle j’admire tant les pin-up d’autrefois,c’est qu’elles n’avaient pas peur de montrer leur feminité et elles l’assumaient…Ca avait l’air d’être facile de paraitre féminine!
    De nos jours,nous devons nous battre chaque jour pour imposer notre feminité dans un monde où les préjugées prennent une trop grande place.
    J’aime ma féminité et j’aime l’entretenir,c’est quelque chose qui m’appartient,j’en suis fière et je le fais pour moi!Je pense que c’est ça le plus important…
    Soyons féminines pour nous-même et non pas pour le regard des autres. »

  9. La participation de Décorablog: « On l’aime tout simplement parce qu’on l’admire. »

  10. Participation d’ Elodie: (sa présentation a été faite par mail, et c’était très joli!)

    « Maquillage appuyé, cils démesurés, frange à la Betty Page, micro-short taille haute, chemise à carreaux de mécanicienne sexy, c’est une chanteuse internationale qui vient de succomber au pouvoir fantasmatique de la pin-up. De l’innocence mêlée à de l’espièglerie est pour moi la définition même de la pin-up. Beyoncé *, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, revisite l’esprit pin-up 2010 avec sa dernière chanson.

    La « jeune fille épinglée au mur » (traduction littérale en français), telle une Betty Boop ou une Jessica Rabbit de fiction, une Ava Gardner ou une Marilyn Monroe, participe à la quête de l’absolue féminité. Femme-objet ? Si elle en a l’apparence, la pin-up n’en est point une. Sous des airs de femme fragile et inoffensive, elle est une femme bien dans son siècle qui sait aisément jouer de ses charmes, paraître douce et innocente tout en sachant être une femme forte et volontaire. Les apparences sont souvent trompeuses…

    Si aujourd’hui, une série comme « Mad Men » ou un grand couturier comme Louis Vuitton s’inspirent de l’époque dorée des pin-ups des années 50, nous sommes toutes, je crois, sous le charme de ces femmes à double facette, dotée d’une allure sensuelle sous des airs angéliques et innocents. Etre une femme respectable et respectée, qui sait être sexy sans être vulgaire, qui sait se montrer aguerrie et audacieuse mais aussi vulnérable… n’est-ce pas le désir de chacune d’entre nous ? La pin-up qui fleurissait les pages des calendriers et des magazines américains d’après-guerre n’est finalement pas si éloignée de la femme des années 2010. Représentée dans des scènes souvent en contradiction avec le véritable statut des femmes d’alors (la fameuse mécanicienne révélée par Beyoncé alors, qu’à cette époque, très peu de femmes travaillaient, encore moins dans des secteurs « réservés » aux hommes), la femme d’aujourd’hui est une vraie pin-up. Elle allie vie professionnelle et vie personnelle (bébé, maison…) sans jamais oublier qu’elle est une femme avant tout. »

    * Clip musical « Why Don’t You Love Me »

  11. J’ai l’impression qu’on est toutes un peu pin up au fond… Envie de plaire, d’assumer pleinement sa féminité quelque soit la situation, tout en gardant cette part de mystère et de ce côté un peu inaccessible… J’essaye de l’être en tous cas, je suis sure qu’un sublime parapluie Guy de Jean ne pourra que m’aider à faire ressortir la pin up qui est en moi!

  12. Zou, je me lance 🙂
    Femme-objet ? Non, pas plus hier qu’aujourd’hui. Parce que la pin-up est une femme avant tout, qu’elle ne prend pas soin d’elle pour plaire mais pour SE plaire. Parce que, mine de rien, malgré son style vestimentaire si particulier, qui se remarque, elle partage la philosophie d’YSL : le plus beau vêtement que puisse porter une femme, ce sont les bras de l’homme qu’elle aime.
    Pourquoi l’aime-t-on ? Parce qu’elle nous fait rêver : à l’heure où tout doit aller vite, toujours plus vite, la pin-up de ces générations précédentes prend le temps … de prendre le temps, justement, de se faire belle, de se mettre en valeur, de cultiver ce qui la rend unique aux yeux des autres et aux siens. Elle fait ce qu’il lui plaît … et c’est ce qui nous plaît !

  13. Pingback: Prolongement concours Guy de Jean | Le Cabinet de Curiosités de Madeleine Miranda

  14. Elles sont les icones du glamour , pour les femmes un modele, pour les hommes un fantasme .
     » La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple. »
    Nul ne peut rester insensible devant une pin up, nous restons bouche bée, fascinés …

  15. C’est le vertige d’un talon effronté, le galbe d’une jambe de soie. L’angle d’une taille soulignée, la courbe d’une nuque découverte. Ce sont les regards attirés, les papillons vers la lumière.
    Et lorsque que les bas et les souliers tombent, que le rouge des lèvres s’efface, c’est une lumière qui s’éteint… Car voici l’aube et vient le Soleil. Intemporel et nu.
    Voici la Femme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.