Grand concours Guy de Jean!

Hello Darlings!

J’ai le très grand plaisir de vous annoncer le début du concours Guy de Jean! Après vous avoir présenté l’histoire de la marque dans cet article-là, aujourd’hui je vais vous expliquer les modalités du concours. Comme promis, il y a un très chouette parapluie à gagner, plus précisément le CanCan Bis de couleur vieux rose.

En effet, Catherine de Jean vous propose très gentiment de gagner le magnifique CanCan Bis; c’est un parapluie absolument adorable, féminin, chic et girly! De quoi mettre un peu de bonne humeur dans n’importe quelle journée un peu tristounette lorsqu’on doit sortir sous la pluie.

Le froufrous sont très mignons, et ce parapluie élégant peut également servir d’ombrelle lorsqu’il commencera à faire plus beau et chaud. En utilisant le CanCan Bis comme ombrelle, on profite alors de le protection contre les UV (SPF 50+). Je me vois déjà en train de me promener dans Hyde Park cet été, comme les jolies japonaises avec leur ombrelles!

Voilà ce si joli parapluie photographié dans mon jardin… La gagnante recevra un parapluie identique!

Modalités du concours:

Afin d’avoir toutes vos chances de gagner ce magnifique parapluie, je vous demande juste de me laisser un petit commentaire sous cet article. Dans votre commentaire, expliquez-moi tout simplement ce que le CanCan Bis vous inspire! Facile, non?

Soyez inspirées, libres, créatives, féminines et élégantes dans vos réponses! Écrivez votre réponse sous forme de petit texte, (juste quelques lignes voir quelques mots peuvent suffire!), cela peut être une poésie, une histoire, ou vous pouvez même reprendre une citation par exemple…

Si vous le préférez, vous pouvez même publier votre texte, dessin ou autre sur votre blog, du moment que vous me laissez le lien dans les commentaires.

N’hésitez pas à parler de ce concours sur votre blog!

Je vous laisse exactement une semaine pour me laisser votre commentaire, donc jusqu’au dimanche 9 mai. Ensuite, la gagnante sera choisie par Catherine de Jean et moi-même!

Voilà pour un aperçu de la couleur du parapluie à l’intérieur, sans flash: On dirait un rose-orangé, c’est très joli!

Et pour celles qui pensaient que ce parapluie serait peut être un peu trop encombrant, je peux vous rassurer! Lorsque le parapluie est replié, cela prend beaucoup moins de place que ce que l’on aurait pensé, et il est vraiment tout léger, donc facile à emporter avec soi. Faites juste attention à ne pas l’oublier quelque part, ce serait vraiment trop dommage!

Pour l’instant le CanCan Bis est disponible en vieux rose, noir et de couleur crème. Cependant, pour l’automne, le CanCan Bis sortira très certainement dans d’autres couleurs, il y aura un parapluie prune qui sera fabuleux aussi. Je vous laisse juger:

Mille mercis à Catherine de Jean pour ce magnifique parapluie, et merci de nous avoir proposé un concours si génial!

J’attends vos commentaires les filles!

56 réponses à “Grand concours Guy de Jean!

  1. Bonjour Madeleine,

    Chouette ce concours, et bien c’est vrai qu’un beau parapluie donne toujours le sourire, même si le temps n’est pas agréable.
    Pour tout te dire ce parapluie me fait penser à une fleur de camélia qui serait en train de déployer tous ses pétales à la vue du soleil.
    Voilà pour la petite anecdotes, peut-être aurais-je la chance de déployer ces jolis pétales 🙂
    Merci à toi et à Catherine de Jean pour cette très belle idée.
    Bisous et bon dimanche

    • bonjour a tous,voila,ce parapluie dans le jardin enfantin dans le quelles les fleures parfois intense parfois plus douce,pouces,ce verdoyant grand jardin,ma tronsporté dans les nuage d’un ciel arc-en-ciel,du bon vieux temps,m’inspire la liberter dans la quelle je vie,une nuit ou les toiles brillait comme des messager d’espoires,une journées ,il pleure dans mon coeur,comme il pleut sur la ville,O bruit doux de la pluie,par terre et sur les toits ! pour un coeur qui s’ennuie,O le chant de la pluie ! c’est bien la pire peine de ne savoir pourquoi sans amour et sans haine,mon coeur a tant de peine,un p’tit coin d’parapluie contre un coin d’paradis,je lui propose un peu d’abri en séchant l’eau de sa frimousse,sa froufrou , d’un air trés dous,chemin faisant,que ce fut tendre d’ouir a deux le chant joli que l’eau du ciel faisait entendre sur le toit de mon parapluie ! un p’tit coin d’parapluie contre un coin de paradis !voila c’est fini ! merci a tous, et bonne chance !

  2. Cela m’inspire une belle journée dans un marque, devant nous des cerisiers japonais, c’est la saison des sakura, chacun des pétales s’envolent et retombent poétiquement.

  3. Cela m’inspire un nouvel accessoire pour mon spectacle burlesque dans lequel j’ai déjà des ballons roses et un porte cigarette rose. En plus, je pourrai remplir cette ombrelle de paillettes et de pétales de roses qui tomberaient en pluie sur moi au moment où je l’ouvrirai … Ah j’en rêve déjà !!!

  4. Merci pour ce superbe concours, avec un si joli cadeau…
    Ce parapluie m’a immédiatement fait penser à un robe/jupe à crinoline…Son image m’a transporté dans un ancien salon, dans un joli fauteuil, dans lequel une belle jeune fille du temps passé se serait assise en un bruissement de tissus…
    En fait, je visualise très bien l’effet du volume de tout ce tissu lorsqu’elle s’assied, et qui commence à retomber au fur et à mesure!

    J’ai peut être écrit un message un peu trop long, et je me demande si on me comprend bien, mais c’est exactement ce que ce parapluie m’inspire!

    PS: je suppose qu’il devrait inspirer un robe de french can-can, non? Mais ce rose me fait vraiment penser à un temps plus ancien…

    Zous
    Tinu

  5. Chère Madeleine,
    C’est absolument fantastique que tu puisses faire découvrir les parapluies Guy de Jean.
    Cette petite merveille me fait penser aux roses anglaises, la multitude de volants ressemblant à une superposition de pétales.
    Bon dimanche londonnien,
    Bisous
    Aurore

  6. DOROTHY MONTANE

    cela m ‘inspire tout simplement le romantisme…:)

  7. Quel beau parapluie ! C’est un peu un rêve de petite fille voulant ressembler à Mary Poppins ! Il a quelque chose de magique et je me verrais bien virevolter dans la rue au gré du vent et transformer la grisaille parisienne en conte de fée !

  8. Ce parapluie est magnifique…
    Il me fait penser à la douceur du printemps,les fleurs qui fleurissent un peu partout,les demoiselles qui ressortent leur jupe,les amoureux qui se balladent dans un parc…
    En fait,il donne envie d’aimer 🙂

  9. ohhhhhhhhh qu’il est beau et original
    on dirait le tutu d’une danseuse étoile ou vu son nom la robe des danseuses du french cancan du moulin rouge ou encore une fleur, une hortensia par exemple
    il m’inspire de la poésie, comme ce vers de pierre louys
    « La pluie au printemps est délicieuse. Les branches chargées de fleurs mouillées ont un
    parfum qui m’étourdit. On voit briller au soleil la peau délicate des écorces. »
    En tous les cas il inspire le bonheur et l’amour, je le trouve hyper romantique
    Merci pour le concours

  10. Ce parapluie m’évoque une balade romantique à l’heure du thé, un jardin anglais, un soleil chaleureux, des roses fleuries qui embaument l’air, un instant de bonheur suspendu,… un petit air de violons imaginaires… Ah! la réalité revient s’imposer… je suis juste au musée devant le sublime Femmes au jardin de Monet.

  11. Pingback: Lorsque Mademoiselle M. organise un concours… « Smokethorn

  12. Superbe parapluie, romantique à souhait!!
    j’ai l’impression de voir des jeunes filles aux longues robes se promener dans les allées d’un parc au printemps….

  13. se parapluie me fait pensé au film de sisi lol avec une belle robe a froufrou ça ferai un excellent ensemble romantique
    merci pour ce concours

  14. Coucou Madeleine
    Voici ma participation :

    Dans la loge du théâtre, abandonné,
    Le parapluie gisait, rose aux reflets dorés

    Bruit de cape, un homme entra, puis vit l’objet
    Intrigué, il s’approcha, doucement tenté

    Sa main gantée frôla le tissu oublié
    N’y tenant plus, il l’ouvrit.Parfum de secret.

    Dans la loge,un souffle de rose embaumait,
    Souvenir lancinant d’une femme passée…

  15. Comme une fleur au printemps sous une pluie de pétales de cerisiers du Japon…

  16. Magnifique concours, les parapluies Guy de Jean pour Chantal Thomass me hantent encore !
    Je vois déjà une grande gagnante se profiler (à mes yeux), je suis heureuse d’être de retour dans de si belles conditions.

    De grosses bises !

  17. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ce concours et le superbe parapluie que nous aimerions toutes porter à notre bras. Je le vois déjà en exposition dans ma chambre… rose.

    Ce beau parapluie me fait penser à Rose, la Rose de Jack… ou, pour moi, l’histoire d’amour par excellence, celle qui me fait des petits papillons dans le ventre (30 ans passés et je crois toujours au prince charmant… ne riez pas). Il me fait penser à leur déjeuner sur le pont du Titanic, Rose en belle robe de dentelle et de volute, élégante et magnifique telles que l’étaient les femmes du début des années 1900.

  18. Merci Madeleine pour ce concours, ce parapluie/ombrelle est magnifique, j’aimerai tellement en avoir un comme celui ci.
    Je me promenerai par une douce après midi d’été, à l’ombre de cette délicate fleur, dans un bruit de frou-frou qui me rappellerait le temps jadis où les dames dans leurs robes bruissantes charmaient les messieurs en dévoilant une fine cheville à la peau laiteuse..

    Sinon je me permet de rajouter que sa couleur me fait penser à une rose et m’a donné envie de réécouter la chanson de Françoise Hardy, Mon amie la rose.
    « A l’aurore je suis née
    Baptisée de rosée
    Je me suis épanouie
    Heureuse et amoureuse
    Aux rayons du soleil
    Me suis fermée la nuit
    Me suis réveillée vieille.. »

    Voilà, désolée pour ce message un peu long. Bises.

  19. Coucou,

    Voici ma participation :

    Femme coquette et élégante
    Modèle de grâce et charmante
    Avec envie attend la pluie
    Pour exhiber son parapluie
    Fanfreluche, rose poudré et froufrou
    Ne riez pas, ce parapluie est un bijou !

  20. Ça y est, enfin le concours !!! non que je sois opportuniste hein, mais ces parapluies sont tellement beaux !

    Avec ce parapluie, je pense que je vivrais un conte de fée / un rêve éveillé : j’ai toujours voulu porter des robes corsetées comme au XIXème siècle (même si je conçois que ce soit terriblement moins efficace que nos vêtements contemporains!). Ce parapluie me donnerai donc l’impression d’une femme d’un autre temps, et il est fort probable qu’à chaque ouverture du parapluie, j’oublie l’espace d’un instant tous mes problèmes de poids pour m’imaginer, telle Sissi, telle une belle princesse bravant la pluie pour affronter la vie !
    Et rien que pour ces moments idylliques, rêvés, je pense que j’attendrai la pluie, qui me « redonnera le sourire » (même s’il est vrai que je ne déteste pas la pluie, en bonne bretonne bretonnante que je suis !)

    Alors ce n’est pas lyrique, ce n’est pas un poème, mais c’est simplement un sentiment sincère, l’impression que ce parapluie me redonnera confiance en moi, ou tout du moins le sourire !

    D’autant que j’aime être originale !

  21. O joie ! Le printemps est enfin arrivé
    Le soleil, tant attendu, pointe le bout de son nez
    Fini manteaux, écharpes et bonnets
    Robes et sandales je remets
    Mais ne dit-on pas après la pluie vient le beau temps
    C’est qu’en réalité, cela marche aussi inversement
    Voici le temps de sortir mon CanCan…

    ——–

    Ce poème improvisé est tout à fait d’actualité dans la mesure où la semaine annoncée à Montpellier n’est que grisaille et pluie comme si le soleil était malade… quel triste temps ! Et en plus, je n’ai même pas de parapluie argh ! (et pas de K-way non plus… en mode serpillière cette semaine je serai !)

  22. j’ai immediatement imaginé marie antoinette ce promenant sous cette ombrelle (c’est plus poetique que parapluie ^^) dans les jardins de versailles, jalousé de toutes les dames de la cour …
    Rejoignant son cher Fersen a l’orée des bois, afin de profiter ensemble de ce doux soleil,il lui dit :
    Vous etes si gracieuse mon aimée, parée de votre plus belle ombrelle vous me rapellé une magnifique fleur exotique, vos yeux n’en sont que plus envoutant.
    La jeune reine lui pris la main, et comme bercée par ces douces paroles, ils s’enlacerent l’un contre l’autre.

  23. Ce parapluie est magnifique. Il m’évoque ma définition parfaite de la beauté: « la rencontre fortuite (…) d’un parapluie et d’une machine à coudre » (Lautréamont). Un objet délicat et insolite, d’un raffinement presque décadent.

    Merci pour ce concours.

  24. Tiens, je vois que Stéphanie, deux commentaires plus haut, est montpelliéraine comme moi ! C’est assez rare pour le souligner 😉 (et oui, effectivement, ici aujourd’hui c’était la tempête et en plus il fait froid !).

    Ce parapluie est si joli, si délicat …

    « Belle Dame, corset léger , lèvres carmins,
    Bottine lacée effleurant le chemin,
    Un bouton de rose te protège du crachin.

    Jeune femme timide aux joues diaphanes,
    Au-dessus de ton corps de liane
    Se déploie, légère, une fleur de pivoine.

    Qu’ils étaient tendres, tes petits pas
    Quand tu passas tout près de moi
    Sous cette fleur de bégonia !

    A cet instant ton beau visage ovale
    M’apparut être celui d’une orientale
    Lunaire, sous un lotus pâle.

    Concubine sage aux petits pieds
    Ayant dérobé aux matins embrumés
    De Chine la grâce des fleurs de thé.

    Pétales d’églantines aux quatre vents jetés,
    Chrysanthème, fleur de lys, Majesté,
    Ton chapeau-fleur tout mouillé de rosée,

    Au sourire délicat que tu m’adressas,
    Passante, je te vis, sous cette ombrelle-là
    Telle ma Dame aux Camélias. « 

  25. Ca va sembler « bête  » (Bouhh, elle regarde çaaa, hannnnn) mais ça me fait trop penser à la série…Hercule Poirot! (Non, pas Derrick, rohhh!!) Jadore cette époque, et ces femmes avec leurs jolies robes et leurs ombrelles!! Voilà ce que m’inspire ce parapluie original entre tous!

  26. Pingback: Jeff de Bruges. Ou presque. « Absently Sullen, le blog d'Emily G.

  27. A cheval entre Alice aux pays des merveilles et l’époque des romantiques, cet accessoire me fait juste tomber dans une autre vie, pas vraiment réelle, mais pas vraiment imaginaire.
    Egayer les jours de pluie par un sourire et par la délicatesse de sa couleur. Voilà un parapluie qui aurait fait son oeuvre. Il ne s’agit pas tant de nous proteger de la pluie, que de nous protéger de la morosité.
    Avec celui là je pense que ce serait chose faite!

    Grosses bises!

  28. Ce qu’il m’évoque?
    Le bonheur d’un voyage dans le temps, l’espace de quelques instants, d’une promenade sous une pluie fine de printemps, sa couleur, probablement…
    Une promenade du temps des grandes robes, des duchesses et des cocottes, du temps du Moulin Rouge et de la Complainte de la Butte si joliment mis en scène par Jean Renoir. Son nom, assurément…
    Ils ne sont pas loin non plus les pavés de la Place Gaillon et des flots de faille et de Paris Bonheur s’échappant des vitrines du Bonheur des Dames. Ses volants, probablement…

    (et là je file me cacher très très loin!! merci pour ce concours! ce parapluie est incroyablement beau! biiiises)

  29. Oula, les participations sont d’un niveau trop élevé pour moi … Mais bon, entre deux sets de révisions, donc : quand je vois ce parapluie, je pense Moulin Rouge, Toulouse-Lautrec, tout ce Paris à la fois sage et coquin que j’aurais bien aimé connaître !

    Bisous ma jolie, et encore bravo de réussir à organiser de si chouettes concours ! 🙂

  30. J’aimerais être une pin-up française des temps modernes en jouant avec cette ombrelle pour finalement ressembler à une jolie rose anglaise! Plein de baisers s’envolent des pétales de ce parapluie vers toi ma jolie Madeleine et les échos de mon rire s’y mêlent!

  31. Oh il est magnifique ce parapluie! On dirait une fleur, ou un nuage rose, ou une barbe à papa… en ts cas, je m’imagine bien dessous ^_^

  32. mime la souris rose

    WOW!!! J’adore de Guy de Jean! 😉
    Une fleure sur la tête qui protège de la pluie ou des coups de soleil. Quoi de mieux? Rien xoxo

  33. Ce parapluie est comme une robe tout droit venue du dressing-room de Scarlet O’Hara…. froufroutant, over the top, romantique et désinvolte…
    ce parapluie est, j’en suis certaine, l’accessoire capable de rendre une tenue des plus simples, un carnaval de couleurs!

    merci de nous laisser l’opportunité de gagner cette merveille et de nous pavaner avec ce petit bijou!!

  34. « Pourquoi souhaitez-vous changer de prénom ?
    -Monsieur le juge, j’ai eu une révélation lorsque eu ce parapluie entre les mains, je me suis vue en Marie-Antoinette assistant à une garden party, tous les regards attirés par moi ou plutôt par cette jolie fleur éclose au dessus de ma tête. Cette ombrelle me permet de garder mon teint de porcelaine, et agrémente à ravir toute tenue même les plus simples. De surcroît, il est source d’économies, car plus besoin de colliers précieux, de sacs volumineux, de chapeaux plein de froufrous, lui seul me suffit pour réveiller la femme-enfant qui sommeille en moi… Et je rêve d’embrasser quelqu’un en douce dessous…
    -Changement de nom accepté, Mlle, ce parapluie a l’air d’être le remède idéal contre les journées ternes, et moroses.

  35. petite luciole

    qu’il est adorable …

    « il est tellement joli,
    ravissant,
    qu’avec cet adorable parapluie
    Guy de Jean
    J’adore me promener sous la pluie
    et le soleil brûlant »

    Merci pour ton joli blog

  36. voilà ma participation à ton adorable concours (merci encore aux personnes grâce à qui ce concours est possible.)

    un petit texte de mon cru:
    « Il était installé seul dans un charmant salon de thé londonien, non loin de picadily. Il pleuvait à verse dehors, ne laissant de la belle capitale anglaise qu’un vague brouillard gris, flou et déprimant. Il était attablé devant une tasse de thé et une assiette de cup cakes, en train de lire un livre pour tromper la morosité de la météo.
    Souvent, il levait les yeux de son livre et regardait les passants, courir sur les trotoirs, tentant tant bien que mal de se protéger de l’averse.
    Tout était gris.
    Puis soudain, au coin d’une rue tourna une jeune femme, tel un rayon de soleil dans la grisaille ambiante. C’était une dame, une vraie. Elle était vêtue d’une somptueuse robe rose pale.
    Il la regardait comme si le temps avait ralentit. Il voyait sa démarche, toute en retenue et en prestance. les bas de sa longue robe étaient salis par la boue .
    Elle était protègé sous un grand parapluie, tout en froufrou et en volant, qui lui donnait l’air de se protèger du soleil.
    Mais là, alors qu’il la regardait, C’était elle, le soleil. Malgré l’eau qui dégoulinait le long des vitres, il la savait belle, jeune, dynamique et cultivée.
    Elle passa devant lui, l’écrasant de sa majesté.
    Il était émerveillé, éblouis.
    Puis elle tourna au coin de la rue, et disparu, arrachée à sa vue par le gris de la ville.
    Il se replongea dans sa lecture, mais alors, la vision de cette jeune femme au parapluie le poursuivait encore.

  37. Bonjour Mademoiselle M

    Je crois que nous avons les mêmes goûts!Aussi n’est-il pas étonnant que j’adore votre blog. Il m’aide à préparer mes escapades à Londres qui est une ville fantastique. Je m’y rends dans quelques jours et vu la météo, j’aurai besoin d’un joli parapluie comme le Cancanbis qui m’inspire ceci:

    Envie de soleil et de pluie,
    Envie d’éclat et de sourire,
    Envie de regards, de désir
    De l’étourdir d’un Cancanbis

    Au plaisir de vous lire

    Florina

  38. Pardon pour ce double envoi. C’est le deuxième qui est le bon.

    Florina

  39. Je viens à l’instant de donner ma vision du parapluie sur mon blog (j’avais besoin d’images pour illustrer tout ça) donc je t’invite à venir y jeter un coup d’oeil. 🙂

    Bizoux

  40. je me suis justement fait voler mon parapluie !!!
    ils sont beaux…j’aime le blanc.
    il me fait penser à une meringue..si doux, délicat et sofistiqué à la fois…

    merci pour ce concours

  41. Ce joli parapluie me fait penser au film My fair Lady… Il me rappelle également ce passage dans Mary Poppins où Mary, Bert et les enfants Banks rentrent un dessin : je verrais bien Mary Poppins prendre un thé (servi par des pingouins, of course) avec le parapluie blanc en guise d’ombrelle.

    Il me fait aussi à une pâtisserie si belle qu’on n’ose croquer dedans, ou à certaines merveilles de la nature comme les méduses qui, filmées dans les grandes profondeurs, me fascinent, et déploient leur corolle dentellée et froufroutante en un étrange ballet…

  42. fileusedenuit

    Au printemps, j’aime à parcourir les chemins du littoral. Lors de mes promenades, il m’arrive d’apercevoir parmi les brassées de joncs marins une curieuse petite fleur.

    Délicate corolle qui se balance élégamment au bout d’une souple hampe, cette herbacée ressemble à une minuscule rosace couleur dragée, ourlée de petits pétales incarnat. Dame d'(arrière) cour, elle affectionne les parquets de rocaille et valse avec le vent salé.
    Cependant, ce n’est point de ces évaporées de salon qui craignent la moindre coccinelle ! Cette petite guerrière efflorescente résiste vaille que vaille aux aléas du destin, maladies, parasites. Aristocrate un peu canaille des sentiers de bord de mer, elle apprécie la vie de bohème : un peu d’eau et beaucoup de soleil suffisent à l’épanouir.

    « Gazon d’Olympe », « Gazon d’Espagne », son titre savant est « Armenia Maritima ». Mais il se murmure, paraît-il, dans les cénacles bien informés, que son vrai nom est : « Parapluie des fées ».

  43. « Les roses et les filles font resplendir le Printemps »…

    Je t’envoie mon montage photos par mail.

    Merci, et à très vite!

  44. Non non je ne voulais pas participer à ce concours, et puis il est trop tard… mais, je n’ai pu m’empêcher de croquer ce qu’il m’inspire et même si je ne suis pas en lice pour le challenge, je trouvais idiot de ne pas te le faire partager!
    Alors je me suis décidée, sans prétention, de mettre sur une page mon inspiration.
    A bientôt et merci pour ton blog très sympathique.

  45. j adore se parapluie je me sevirai pour le soleil

  46. Oh, comme je suis déçue… Je découvre a peine ton blog, et je vois passer une occasion aussi superbe…
    Tant pis, je vais voir si mon cochon rose contient assez de pieces pour pouvoir me l’offrir ! 🙂

    Mademoiselle S.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.